VBCI / Archives

Le Royaume-Uni confirme le choix du véhicule blindé ARTEC Boxer pour son infanterie mécanisée

À la fin des années 1990, la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne envisagèrent de développer conjointement un programme de véhicule blindé modulaire destiné à équiper les unités d’infanterie mécanisée. Puis, en 1999, et devant la difficulté à faire converger les exigences et les besoins, comme c’est d’ailleurs souvent le cas dans les coopérations européennes, Paris

Le Qatar confirme la commande d’hélicoptères NH-90 et H-125

En mars 2014, le Qatar signa une lettre d’intention en vue d’acquérir 22 hélicoptères NH-90, dont 12 en version terrestre (TTH) et 10 destinés à la lutte anti-sous-marine (NFH). Et puis ce projet fut éclipsé par les commandes d’avions Rafale (36 exemplaires au total) et par d’autres contrats d’armement. Finalement, quatre ans plus tard, à

L’État-major des armées envisage de déployer plus de Véhicules de combat d’infanterie au Mali

Dans un message diffusé le 6 mars, Ayman al-Zawahiri, le chef d’al-Qaïda, a appelé les « musulmans » du Maghreb à combattre les soldats français au Sahel. Cela étant, le Jamāʿat nuṣrat al-islām wal-muslimīn (JNIM ou GSIM pour Groupe de soutien à l’islam et aux musulmans), affilié à l’organisation fondée par Oussama ben Laden, a, en queque

Otan : Pour le moment, les VBCI du sous-groupement tactique français déployé en Lituanie ont été « mis au hangar »

Selon le Retour d’expérience (RETEX) relatif à l’engagement, en Estonie, d’un sous-groupement tactique interarmes (S/GTIA) de l’armée de Terre au sein d’un bataillon multinational de l’Otan dirigé par les Britanniques [mission Lynx, ndlr], le Véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI) a été « particulièrement sollicité et apprécié » dans la mesure où il « a donné toute satisfaction

Le Qatar commande 12 Rafale de plus et signe une lettre d’intention pour acquérir 490 VBCI

Le président Macron n’aura pas fait le déplacement au Qatar pour rien. Au soir de ce 7 septembre, il repartira de Doha après avoir signé plusieurs contrats d’un montant total dépassant les 10 milliards d’euros. Dans le détail, la vente de 50 Airbus A321 a été conclue et la concession du métro de Doha ainsi

Otan : L’armée de Terre envoie 13 VBCI et 4 chars Leclerc à Tapa, en Estonie

Lors du dernier sommet de l’Otan, organisé en juillet 2016 à Varsovie, les Alliés ont confirmé le renforcement du flanc oriental de l’Alliance (enhanced Forward Presence, eFP) au bénéfice des pays baltes et de la Pologne, inquiets des intentions russe au regard de la situation dans le sud-est de l’Ukraine. Cette mesure, qui vient s’ajouter

Le Véhicule blindé de combat d’infanterie est de retour au Mali

L’État-major des armées (EMA) a décidé d’envoyer du lourd dans la bande sahélo-saharienne (BSS). En effet, le 9 février, 16 Véhicules blindés de combat d’Infanterie (VBCI) sont arrivés à Gao (Mali) pour être affectés au Groupement tactique désert Blindé (GTD-B) « Douaumont », au sein duquel ils ont effectué leur première patrouille le 1er mars. Ce n’est

Les hauts et les bas des taux de disponibilité des véhicules de l’armée de Terre

Après avoir attendu pendant près d’un an, le député (LR) François Cornut-Gentille a enfin obtenu le taux de disponibilité de la plupart des véhicules de l’armée de Terre auprès du ministère de la Défense pour l’année… 2015. Et, à regarder les chiffres, la situation apparaît plutôt contrastée. Si l’on compare les données constatées en 2012

Exit le VBCI : La British Army pencherait pour le véhicule blindé ARTEC Boxer

En septembre 2015, à l’occasion du salon de l’armement DEES 2015, un responsable du ministère britannique de la Défense (MoD) avait indiqué qu’un appel d’offres serait lancé afin de choisir le futur véhicule de combat d’infanterie de la British Army. Plus d’un an plus tôt, le Premier ministre britannique, qui était alors David Cameron, avait

L’armée de Terre envoie du lourd aux Émirats arabes unis

La 13e Demi-Brigade de Légion étrangère (DBLE) étant appelée à (re)monter en puissance sur le plateau du Larzac, il a été décidé de réactiver aux Émirats arabes unis le 5e Régiment de Cuirassiers (le « Royal Pologne »), disparu de l’ordre de bataille de l’armée de Terre en 1992. L’idée est de « densifier » la présence militaire française