US Navy / Archives

La Chine ne tolérera pas la présence de navires de l’US Navy à Taïwan

L’an passé, alors qu’il ne s’était pas encore approprié le bureau ovale de la Maison Blanche, Donald Trump avait suscité la colère des autorités chinoises après avoir fait état d’un entretien téléphonique avec Tsai Ing-wen, la présidente taïwanaise. Pour Pékin, ce contact était de nature à remettre en cause le principe de « Chine unique » (ou

Démonstration de force de l’aéronavale américaine au large de la péninsule coréenne

Quand on parle d’option(s) militaire(s) « sur la table » pour régler un cas aussi compliqué que peut l’être celui du programme nucléaire nord-coréen, cela ne signifie nécessairement pas qu’une intervention est envisagée. Cela peut prendre la forme d’une démonstration de force massive, à des fins de dissuasions, l’idée étant de montrer les muscles pour faire la

Protestation de Moscou après la visite présumée de marins américains à bord d’un sous-marin russe loué par l’Inde

En 2011, la Russie accepta de louer à l’Inde le sous-marin nucléaire d’attaque (SNA) K-152 Nerpa (classe Akula) pendant 10 ans pour 920 millions de dollars. Ce qui était alors inédit, tant les secrets technologiques des navires de ce type sont jalousement gardés. Pour la marine indienne, cette opération devait lui permettre de « monter en

Les collisions de deux destroyers américains avec des navires civils étaient évitables

Cet été, 17 marins ont perdu la vie au cours de deux incidents séparés. En juin, le destroyer USS Fitzgerald était entré en collision avec le porte-conteneurs MV ACX Crystal, alors qu’il venait de quitter le port japonais de Yokosuka. Même chose pour l’USS John McCain, un navire du même type, vers le détroit de

Pour éviter les collisions, les navires de l’US Navy signalent leurs positions dans les zones fréquentées

Estimant que la collision de l’USS John McCain avec un pétrolier, au large du détroit de Malacca, en août dernier, aurait pu être évitée, la VIIe Flotte de l’US Navy a décidé de relever de son commandement le « pacha » de ce destroyer, le capitaine de frégate Alfredo Sanchez. Son second, le capitaine de frégate Jessie

Les soucis du T-45 Goshawk ont un impact limité sur la formation des pilotes de la Marine nationale aux États-Unis

La semaine passée, un avion d’entraînement de type T-45C Goshawk s’est écrasé alors qu’il survolait la Forêt nationale « Cherokee », dans le Tennessee. Malheureusement, le pilote instructeur, le lieutenant de vaisseau Patrick Ruth, et son élève, l’enseigne de 1ere classe Wallace Burch, y ont laissé la vie. Cet accident, dont la cause n’est pas encore déterminée,

Le sous-marin nucléaire américain USS Jimmy Carter sous pavillon pirate

Il n’est pas possible de faire ce que l’on veut avec le « Jolly Roger », que les pirates, notamment d’origine anglo-saxonne (*), hissaient au XVIIe siècle avant d’aller à l’abordage d’un vaisseau. En effet, les navires de commerce, de pêche ou de plaisance sont tenus d’aborer leur pavillon national et non celui sur lequel figurent une

Selon un rapport, l’US Navy serait au bout du rouleau

Avec 277 navires et plus de 300.000 marins, l’on pourrait penser que l’US Navy est épargnée par les problèmes auxquels est confrontée son homologue française, dont le contrat opérationnel est largement dépassé et dont le nombre de frégates dites de premier rang est insuffisant (officiellement, elle en compte 17… en comptant les frégates légères furtives

Brouillage, erreur humaine… Rien n’est écarté pour expliquer la série noire qui frappe l’US Navy

La collision entre le destroyer USS John McCain et le pétrolier Alnic MC, près du détroit de Malacca, aura été le quatrième de l’année ayant impliqué un navire de la 7e Flotte de l’US Navy. Celui de trop pour le vice-amiral Joseph Aucoin, le commandant de cette dernière. Selon un responsable du Pentagone, il devrait

La marine américaine annonce une « pause opérationnelle » après l’accident de l’USS John McCain

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a assuré, ce 21 août, qu’une enquête « approfondie » allait être menée par le Pentagone après la seconde collision, en deux mois, d’un destroyer de l’US Navy avec un navire civil. La dernière, qui vient de se produire près du détroit de Malacca , a impliqué l’USS John