US Centcom / Archives

Iran : Les forces américaines déterminées à assurer une « extraordinaire vigilance » dans le détroit d’Ormuz

Conséquence de leur retrait de l’accord sur le programme nucléaire iranien, péniblement obtenu en 2015, les États-Unis ont décidé de rétablir leurs sanctions économiques à l’égard de l’Iran en deux temps. Depuis le 6 août, un premier train de mesure visent les transactions libellées en dollars et les échanges de biens. Puis, le 4 novembre,

Une association pro-Erdogan demande l’arrestation d’officiers américains, accusés d’avoir des liens avec le mouvement Gülen

Les relations entre les États-Unis et la Turquie traversent une zone orageuse. Le soutien américain aux milices kurdes syriennes dans le cadre des opérations menées contre l’État islamique [EI ou Daesh] au Levant était déjà un motif de fâcherie entre Ankara et Washington. Mais il n’est pas le seul. Le rapprochement – spectaculaire – de

Le Qatar annonce le début d’un chantier visant à agrandir la base américaine d’al-Udeid

Parmi les implantations militaires américaines au Moyen-Orient, celle d’al-Udeid est la plus importante. Construite en 1996 dans le cadre d’un accord de défense conclu avec Doha, elle abrite actuellement 10.000 militaires américains ainsi que l’état-major de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis. En outre, elle joue un rôle important pour les opérations menées par

Un escadron de F-35B de l’US Marine Corps est en route vers le Moyen-Orient

Alors que les F-35I israéliens ont déjà été engagés dans des opérations de combat, les F-35B de l’US Marine Corps [USMC] vont-ils, à leur tour, connaître l’épreuve du feu? En effet, et bien que cela ait été annoncé en janvier dernier, le Marine Fighter Attack Squadron [VMFA] 211, dont les F-35B sont habituellement basés à

Pour un général américain, les militaires français sont des « partenaires très sûrs et fiables »

En décembre 2015, la CTF 50 de l’US Navy, déployée dans le golfe arabo-persique, fut emmenée pour la première par un navire non-américain, à savoir le porte-avions français Charles de Gaulle. « Atteindre ce niveau d’interopérabilité au point que le groupe aéronaval du Charles-de-Gaulle puisse prendre le commandement de la Task Force 50 […] illustre notre

Afghanistan/talibans : Le Pentagone commence à recevoir « des signaux positifs » de la part de l’état-major pakistanais

Durant les années 1990, le Pakistan a soutenu les taliban afghans parce qu’il avait besoin d’un pouvoir stable à Kaboul afin de s’assurer d’une profondeur stratégique face à l’Inde et de sécurité pour son approvisionnement en gaz naturel par le Turkmenistan (d’où le projet « CentGas » à l’époque). Après les attentats du 11 septembre 2001 et

Un drone MQ-9 Reaper américain a été abattu au Yémen

Quand les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran, ont annoncé avoir abattu un drone MQ-9 Reaper au-dessus de Sana’a, au Yémen, l’on pouvait penser, au premier abord, qu’il s’agissait d’un appareil mis en oeuvre par l’Arabie Saoudite, pays qui a pris la tête d’une coalition arabe pour soutenir les troupes loyales à Abdrabbo Mansour Hadi, le

Un général américain veut perturber les activités déstabilisatrices de l’Iran par des « moyens militaires »

En juillet 2015, suite à l’accord sur le programme nucléaire iranien trouvé à Vienne, certains se montrèrent optimiste en disant espérer une normalisation des relations avec Téhéran. D’autres furent plus sceptiques, estimant au contraire que la levée des sanctions économiques allait donner plus de moyens à l’Iran pour se livrer à des activités déstablisatrices au

Au moins 800 combattants de Daesh auraient été tués depuis le début de la bataille de Mossoul

Plus de 10 jours après le lancement de l’offensive visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de la ville de Mossoul, le général Joseph Votel, le chef de l’US CENTCOM, le commandement militaire américain pour l’Asie centrale et le Moyen Orient, s’est risqué à donner un premier bilan des pertes subies par les jihadistes.

Moscou et Damas accusent la coalition d’avoir frappé une position de l’armée syrienne à Deir Ezzor

Le ministère russe de la Défense a accusé, le 17 septembre, la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par les États-Unis d’avoir effectué des frappes aériennes contre une position occupée par l’armée syrienne dans les environs de Deir Ezzor, une ville contrôlée en grande partie par les jihadistes, qui tiennent aussi la province du