US Army / Archives

L’US Army sabre à nouveau ses effectifs

En 2013, en raison des économies qui lui étaient demandées, l’US Army avait réduit ses effectifs de 80.000 personnels, ces derniers passant de 570.000 à 490.000 hommes. Dans le même temps, la dissolution de 12 brigades de combat (sur les 45 alors en ligne) fut annoncée. Deux ans plus tard, et toujours pour des raisons

Washington confirme l’envoi « temporaire » d’équipements militaires en Europe de l’Est

En novembre 2014, sur fond de crise en Ukraine, le général Ben Hodges, le commandant de l’US Army en Europe, avait proposé de prépositionner des chars et des blindés en Europe de l’Est et centrale et affirmé qu’il allait, à cette fin, « examiner différentes options, comme distribuer ces équipements par lots réduits, pour la taille

Le site Internet de l’US Army piraté par l’Armée électronique syrienne

Il peut toujours être surprenant d’apprendre le piratage de systèmes informatiques institutionnels américains au regard des sommes colossales dépensées, de la création d’unités militaires dédiées, de la publication de doctrines et des annonces faites régulièrement en matière de cyberdéfense outre-Atlantique. Le cordonnier est toujours le plus mal chaussé, dit-on… Ainsi, après le piratage de comptes

L’US Army va réduire le nombre de ses hélicoptères en Europe

L’annonce peut paraître paradoxale alors que l’armée américaine envoie désormais régulièrement des troupes en Europe centrale et de l’Est au titre de l’opération « Atlantic Resolve », dans le cadre des mesures de « réassurance » prises par l’Otan au lendemain de l’annexion de la Crimée par la Russie. Ainsi, le Pentagone a décidé de réduire singnificativement le format

Huit femmes ont réussi la « phase d’évaluation des Rangers » de l’US Army

La Rangers School, implantée à Fort Benning (Géorgie) a notamment pour mission de former tous les cadres du 75th Rangers Regiment, une unité de l’US Army mise à la disposition des forces spéciales américaines (USSOCOM). L’instruction, qui se déroule en plusieurs phases (montagne, désert, milieu aquatique) y est donc particulièrement exigeante. Elle « n’est n’est ni

L’armée américaine envoie 300 militaires en Ukraine pour y former une garde nationale

L’US Army a annoncé, le 17 avril, l’arrivée en Ukraine d’environ 300 militaires américains de la 173e Brigade aéroportée. Ces parachutistes, habituellement basés à Vicenza, en Italie, ont pris leurs quartiers à Iavoriv, près de la frontière polonaise. Leur mission sera de former et d’entraîner 900 soldats de la Garde nationale ukrainienne, qui, subordonnée au

Ancien otage, le sergent Bergdahl est poursuivi pour « désertion » et « mauvaise conduite face à l’ennemi »

En juin dernier, le sergent américain Bowe Bergdahl était libéré par le réseau Haqqani, en échange de 5 taliban détenus à Guantanamo. Et cela après 5 ans de captivité. Dans quelles circonstances le sous-officier a-t-il été fait prisonnier? Pour le moment, et selon rapport d’interrogatoire établi par le général Kenneth Dahl, ses motivations au moment

Un officier américain condamné pour désertion après s’être engagé dans la Légion étrangère

Sous-lieutenant à sa sortie de l’académie militaire de West Point, Lawrence J. Franks Jr ne se sentait pas à l’aise dans l’unité médicale de Fort Drum où il avait été affecté. En 2009, et alors que ses camarades se préparaient pour partir en Afghanistan et souffrant de pulsions suicidaires, il prit la décision de partir

L’armée américaine va pré-positionner environ 150 chars et blindés dans plusieurs pays de l’Otan (MàJ)

Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé l’envoi prochain d’une « unité de blindés » de l’armée de Terre en Pologne, dans le cadre des mesures de réassurance décidées par l’Otan après l’annexion de la Crimée par la Russie. Aucune précision n’a été donnée sur les matériels qui seront ainsi concernés pour prendre

Irak/EI : Des hélicoptères AH-64 Apache de l’US Army participent aux frappes de la coalition

Jusqu’à présent, la coalition emmenée par les États-Unis pour contre les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh) a effectué des frappes au moyen de chasseurs-bombardiers, de drones et de missiles de croisière Tomahawk. Désormais, il faudra compter sur des hélicoptères d’attaque AH-64 Apache mis en oeuvre par l’US Army. En effet, ces appareils ont