US Army / Archives

L’US Army va stocker des armes lourdes en Pologne d’ici la mi-2016

  En juin, le secrétaire américain à la Défense, Ashton Carter, avait annoncé que l’US Army allait entreposer des « véhicules de combats et des équipement associés » pour équiper, le cas échéant, l’équivalent d’une brigade dans les « pays de l’Europe centrale et orientale ». « L’Estonie, ainsi que la Lituanie, la Lettonie, la Bulgarie, la Roumanie et la

Le Pentagone a choisi le L-ATV d’Oshkosh pour remplacer le Humvee

Le remplacement des véhicules tactiques Humvee (High mobility multipurpose wheeled vehicle) de l’US Army et de l’US Marine Corps est sur les rails depuis 2006, avec le lancement du programme JLTV (Joint Light Tactical Vehicle). Tout d’abord, le Pentagone a financé des études amont puis a ensuite sélectionné, en 2012, trois prototypes présentés par Lockheed-Martin,

US Army : Deux femmes ont réussi le stage de la Ranger School

Pour la première fois de son histoire, cette année, la Ranger School, dont le brevet est exigé pour prétendre servir au sein du 75th Rangers Regiment, une unité de l’US Army mise à la disposition du commandement des opérations spéciales (USSOCOM), a ouvert ses portes aux personnels féminins à titre expérimental. En avril, elles étaient

L’US Army sabre à nouveau ses effectifs

En 2013, en raison des économies qui lui étaient demandées, l’US Army avait réduit ses effectifs de 80.000 personnels, ces derniers passant de 570.000 à 490.000 hommes. Dans le même temps, la dissolution de 12 brigades de combat (sur les 45 alors en ligne) fut annoncée. Deux ans plus tard, et toujours pour des raisons

Washington confirme l’envoi « temporaire » d’équipements militaires en Europe de l’Est

En novembre 2014, sur fond de crise en Ukraine, le général Ben Hodges, le commandant de l’US Army en Europe, avait proposé de prépositionner des chars et des blindés en Europe de l’Est et centrale et affirmé qu’il allait, à cette fin, « examiner différentes options, comme distribuer ces équipements par lots réduits, pour la taille

Le site Internet de l’US Army piraté par l’Armée électronique syrienne

Il peut toujours être surprenant d’apprendre le piratage de systèmes informatiques institutionnels américains au regard des sommes colossales dépensées, de la création d’unités militaires dédiées, de la publication de doctrines et des annonces faites régulièrement en matière de cyberdéfense outre-Atlantique. Le cordonnier est toujours le plus mal chaussé, dit-on… Ainsi, après le piratage de comptes

L’US Army va réduire le nombre de ses hélicoptères en Europe

L’annonce peut paraître paradoxale alors que l’armée américaine envoie désormais régulièrement des troupes en Europe centrale et de l’Est au titre de l’opération « Atlantic Resolve », dans le cadre des mesures de « réassurance » prises par l’Otan au lendemain de l’annexion de la Crimée par la Russie. Ainsi, le Pentagone a décidé de réduire singnificativement le format

Huit femmes ont réussi la « phase d’évaluation des Rangers » de l’US Army

La Rangers School, implantée à Fort Benning (Géorgie) a notamment pour mission de former tous les cadres du 75th Rangers Regiment, une unité de l’US Army mise à la disposition des forces spéciales américaines (USSOCOM). L’instruction, qui se déroule en plusieurs phases (montagne, désert, milieu aquatique) y est donc particulièrement exigeante. Elle « n’est n’est ni

L’armée américaine envoie 300 militaires en Ukraine pour y former une garde nationale

L’US Army a annoncé, le 17 avril, l’arrivée en Ukraine d’environ 300 militaires américains de la 173e Brigade aéroportée. Ces parachutistes, habituellement basés à Vicenza, en Italie, ont pris leurs quartiers à Iavoriv, près de la frontière polonaise. Leur mission sera de former et d’entraîner 900 soldats de la Garde nationale ukrainienne, qui, subordonnée au

Ancien otage, le sergent Bergdahl est poursuivi pour « désertion » et « mauvaise conduite face à l’ennemi »

En juin dernier, le sergent américain Bowe Bergdahl était libéré par le réseau Haqqani, en échange de 5 taliban détenus à Guantanamo. Et cela après 5 ans de captivité. Dans quelles circonstances le sous-officier a-t-il été fait prisonnier? Pour le moment, et selon rapport d’interrogatoire établi par le général Kenneth Dahl, ses motivations au moment