US Air Force / Archives

Un avion américain « classifié » s’est écrasé au Nevada

  Chaque année, une partie du budget du Pentagone, dont le montant est relativement important, sert à financer des projets confidentiels, appelés « Black Program ». Par exemple, ce n’est que 11 ans après son premier vol, en 1978, que l’existence du démonstrateur « Tacit Blue Whale », utilisé pour des recherches sur la furtivité, a été révélée au

Le mystérieux drone spatial américain X-37B a de nouveau été mis en orbite

En mai dernier, le drone spatial X-37B, développé par la division Phantom Works de Boeing, revenait sur terre au terme de sa quatrième mission depuis 2010, après avoir passé plus de 700 jours en orbite. Un record. Le rôle de cet appareil, mis en oeuvre par le 30th Space Wing de l’US Air Force, ne

L’aviation américaine envoie plus d’avions F-15C que prévu en Lituanie

L’exercice Zapad 2017, organisé conjointement par la Russie et la Biélorussie, est une source d’inquiétude pour les pays baltes et la Pologne étant donné qu’il commencera le 14 septembre dans leur environnement immédiat avec des moyens importants. Qui plus est, ses objectifs ne sont pas clairs : Moscou a indiqué qu’il aura une « portée antiterroriste

L’US Air Force peine toujours à retenir ses pilotes

La pénurie de pilotes est un problème auquel le Pentagone à du mal à trouver une solution. Du coup, faute de réponse approprié, il s’aggrave d’année en année. Ainsi, selon les derniers chiffres, l’US Air Force ne compte que 18.808 pilotes sur les 20.352 dont elle a besoin. Et curieusement, la pénurie affecte surtout l’aviation

Lockheed-Martin et Raytheon vont plancher sur le futur missile de croisière nucléaire de l’US Air Force

Le remplacement des missiles de croisière AGM-86B qui, pouvant être munis d’une tête thermonucléaire W80 de 200 kilotonnes, figurent actuellement dans l’inventaire de l’US Air Force, a franchi un étape supplémentaire le 24 août. En effet, dans le cadre du programme LRSO (Long Range Stand-Off), le Pentagone a confié à Lockheed-Martin et à Raytheon le

L’armée américaine bannit les drones du constructeur grand public chinois DJI

En juillet, un drone de loisir, comme on peut en trouver dans le commerce, a failli entrer en collision avec un avion F-22 Raptor qui venait d’amorcer son atterrissage. Aussi, le général Mike Holmes, le patron de l’Air Combat Command, a demandé une évolution de la législation en vigueur pour faire face à ce genre

L’AT-802L Longsword, invité surprise du programme d’avion d’attaque léger de l’US Air Force

Cela fait maintenant presque dix ans que l’US Air Force et l’US Navy souhaitent se doter d’avions d’attaque légers pour des missions d’appui feu dans un environnement « permissif », comme en Afghanistan et en Irak. D’où le programmes « Imminent Fury » (ou « Combat Dragon II ») et LAAR (Light Attack/Armed Reconnaissance), qui n’ont jamais totalement abouti (excepté le

Le futur Air Force One sera un Boeing B747-8 initialement commandé par une compagnie russe

Quelques semaines avant de devenir officiellement le 45e président des États-Unis, Donald Trump avait tiré à boulets rouges contre le programme PAR (Presidential Aircraft Recapitalization) visant à remplacer les deux avions B747-200B (ou ou VC-25A) utilisés par l’US Air Force, depuis la base aérienne d’Andrews, pour les déplacements présidentiels. En cause : le coût de

Vers une nouvelle branche des forces armées américaines?

Après l’US Army, l’US Navy, l’US Marine Corps, l’US Coast Guard et l’US Air Force, les forces armées américaines vont peut-être compter une sixième branche, dans un domaine où l’on ne s’y attendait pas vraiment. En effet, si une nouvelle composante militaire devait être créée, on aurait pensé que son domaine d’action allait être le

Relancer la production du F-22 Raptor coûterait 50 milliards de dollars

En 2009, l’administration américaine décida d’arrêter la production de l’avion de combat de 5e génération F-22 « Raptor » en raison de son coût élevé (le président Obama alla jusqu’à parler de « gaspillage d’argent inexcusable ») et de son apparente inadéquation avec les engagements militaires des États-Unis. En d’autres termes, cet appareil de supériorité aérienne appartenait à une