Candidat à l’élection présidentielle, Emmanuel Macron a surpris beaucoup de monde en proposant d’instaurer un service « national » (mais en fait militaire si on replace ses mots dans leur contexte », qui serait « universel et obligatoire », d’une durée de seulement un mois. Enfin, il devrait être effectué dans les trois ans suivant le 18e anniversaire des futurs