La furtivité des F-35A aurait été mise à mal par un radar passif développé par le groupe allemand Hensoldt