Turquie / Archives

Le président turc menace : « Demain, aucun Européen ne pourra faire un pas dans la rue en sécurité »

Les relations entre la Turquie et l’Allemagne sont tendues depuis plusieurs mois, notamment après la reconnaissance du génocide arménien par le Parlement allemand. Mais elles se sont dégradées davantage après la décision de Berlin de pas autoriser des meetings électoraux favorables au président turc, Recep Tayyip Erdogan, sur son territoire. Les Pays-Bas ont pris la

Les milices kurdes syriennes affirment avoir trouvé un accord avec les forces russes; Moscou dément

Le porte-parole des Unités de protection du peuple kurde (YPG), Redur Xelil, a affirmé, ce 20 mars, qu’un accord portant sur la formation militaire et l’implantation d’une base à Afrin avait été conclu la veille avec la Russie. « C’est le premier accord du genre », a précisé M. Xelil, rapporte l’AFP. Selon lui, il prévoit « un

L’Allemagne veut garder la Turquie au sein de l’Otan

Pour avoir empêché plusieurs ministres turcs de venir sur leur territoire pour des meetings électoraux en vue du référendum visant à renforcer les prérogatives de l’exécutif turc, l’Allemagne et les Pays-Bas ont suscité la colère d’Ankara. Le président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, n’y est pas allé de main morte, en accusant Berlin d’utiliser

Syrie : La Turquie veut renforcer sa coopération militaire avec la Russie

Alors que la Syrie va demander aux Nations unies de contraindre la Turquie à cesser son intervention militaire dans le nord de son territoire, le président turc, Recep Tayyip Erdogan a dit vouloir renforcer la coopération militaire entre son pays et la Russie pour instaurer une « zone de sécurité » exempte de jihadistes et de miliciens

La Syrie va demander aux Nations unies de contraindre la Turquie à quitter son territoire

En août 2014, Ankara a lancé l’opération « Bouclier de l’Euphrate » afin d’empêcher les milices kurdes syriennes (YPG) de faire la jonction entre les territoires qu’elles contrôlent et de sécuriser sa frontière avec la Syrie en chassant l’État islamique de Jarabulus, de Dabiq et d’al-Bab. Pour cela, la Turquie a déployé des troupes, en particulier des

La coalition anti-EI renforce sa présence à Manbij, aux côtés des Forces démocratiques syriennes

Après avoir pris la ville d’al-Bab, dans le nord de Syrie, à l’État islamique (EI ou Daesh), les forces turques et les factions rebelles de l’Armée syrienne libre (ASL) qu’elles soutiennent ont désormais pour objectif la localité de Manbij, passée sous le contrôle des Forces démocratiques syriennes (FDS), dont les milices kurdes constituent l’une des

Damas soutient les Forces démocratiques syriennes face aux troupes turques à Manbij

Après avoir fini par chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de la ville d’al-Bab, dans le nord de la Syrie, en appuyant des groupes rebelles syriens, Ankara a prévenu que son prochain objectif serait de s’attaquer à la localité de Manbij, laquelle est, depuis août 2016, aux mains des Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par

Syrie/EI : Les désaccords entre Washington et Ankara peuvent compromettre l’offensive sur Raqqa

Lancée en août 2016 avec des groupes rebelles syriens, l’opération turque « Bouclier de l’Euphrate » vise à chasser les jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh) et à empêcher les milices kurdes des Forces démocratiques syriennes de faire la jonction des secteurs qu’elles contrôlent dans le nord de la Syrie. Après avoir pris à l’EI les

Syrie : Le président Erdogan confirme que Manbij sera le prochain objectif des forces turques

Après avoir aidé les forces gouvernementales syriennes à reprendre le contrôle de la partie orientale de la ville d’Alep, la Russie a fourni un soutien aérien aux troupes turques ainsi qu’aux groupes rebelles syriens appuyés par Ankara alors engagés dans une offensive visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de la localité d’al-Bab. Lancée

Le système de défense aérienne russe S-400 a les faveurs de la Turquie

Le consortium réunissant Lockheed-Martin ainsi que les filiales allemande et italienne du missilier MBDA a récemment proposé à Ankara un partenariat concernant le système de défense aérienne MEADS (Medium Extended Air Defense), dans le cadre du programme turc T-Loramids. « Nous offrons un système à architecture ouverte qui vise à prendre en compte les systèmes turcs