TF Wagram / Archives

Chammal/Irak : Les artilleurs français devront faire avec un canon en moins

Depuis le début de l’opération Roundup, qui vise à réduire les dernières poches de résistance de l’État islamique (EI ou Daesh) à la frontière irako-syrienne, les artilleurs français de la Task Force Wagram, dotés de 4 Camions équipés d’un système d’artillerie (CAESAr), ont été mis fortement à contribution, avec pas moins de 148 missions de

L’artillerie tient un rôle prépondérant dans l’opération visant à réduire les dernières positions de Daesh en Syrie

Le 3 juin, et avec le soutien de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, les Forces démocratiques syriennes [FDS], constituées par des milices kurdes et des groupes arabes armés, ont lancé la seconde phase de l’opération « Roundup », dont l’objectif est de réduire les dernières poches de résistance de Daesh [État islamique ou EI] à

Des artilleurs français très impliqués dans l’offensive contre les dernières positions de l’EI dans l’est de la Syrie

Depuis le 1er mai, et avec l’appui de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis [Inherent Resolve, ndlr], les Forces démocratiques syriennes [FDS], une alliance formée par les milices kurdes syriennes et des groupes arabes armés, mène l’opération « Roundup » qui vise à réduire les dernière position tenues par l’État islamique [EI ou Daesh] dans l’est

La coalition anti-EI va réduire la voilure en Irak

Avec la perte de l’essentiel des territoires jusqu’alors contrôlés par l’État islamique (EI ou Daesh) au Levant, certains pays membres de la coalition anti-jihadiste sous commandement américain ont annoncé une réduction de leur contribution. Ainsi, l’Australie a retiré ses avions F/A-18 Super Hornet et la France a réduit le nombre de ses Rafale déployés en

Pour l’État-major des armées, la « bascule » de l’EI vers une « forme insurectionnelle » semble se confirmer

Après al-Qaïm, il restait aux forces irakiennes à reprendre une dernière localité à l’État islamique (EI ou Daesh) : celle de Rawa, située dans la vaste province d’al-Anbar, dans l’est de l’Irak. C’est désormais chose faite, à l’issue d’une ultime offensive qui aura duré quelques heures seulement. Les forces irakiennes et les unités paramilitaires tribales

Les artilleurs français ont effectué 52 missions de tirs lors de la prise de Hawijah par les forces irakiennes

Le 5 octobre, à l’issue d’une rencontre avec le président Macron, à Paris, le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi a annoncé la « libération » de la ville de Hawijah, qui fut l’une des premières à tomber sous le joug de l’État islamique (EI ou Daesh). Et cela, au terme d’une offensive qui aura duré à peine

Irak : L’aviation française concentre ses efforts contre les positions tenues par l’EI à Hawijah

Le 21 septembre, le Premier ministre irakien, Haider al-Abadi, a annoncé le lancement d’une offensive visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de la région de Hawijah, l’un de ses derniers bastions en Irak. Ce secteur, surnommé le « Kandahar d’Irak » lors de la première intervention américaine (2003-2011), fut le théâtre, en 2013, de la

Irak : En un an, l’artillerie française a tiré plus de 10.000 obus contre les positions de l’État islamique

Désormais déployés près d’Erbil et à Qayyarah (base Q-West), les 4 canons de 155 mm/ 52 cal. des CAESAR (Camions équipés d’un système d’artillerie) mis en oeuvre par les artilleurs français de la Task Force Wagram, sont désormais tournés vers le secteur Hawijah, où les forces irakiennes viennent de lancer une offensive pour en chasser

Les forces irakiennes lancent une offensive contre Hawijah, l’un des derniers bastions de l’EI

Située entre les deux principaux axes reliant Bagdad à Mossoul et à Kirkouk, la ville de Hawijah fut le théâtre, en avril 2013, d’une répression sanglante contre un mouvement sunnite qui protestait contre la mainmise chiite sur l’appareil d’État irakien. Ce qui facilitera, par la suite, sa conquête par l’État islamique (EI ou Daesh). Aussi,

Chammal : Les canons français sont désormais braqués vers Hawijah, l’un des derniers fiefs de Daesh en Irak

L’État islamique ayant été mis en échec à Mossoul et à Tal Afar par les forces irakiennes, les 4 CAESAR (Camions équipés d’un système d’artillerie) du détachement français d’artillerie (Task Force Wagram) ont de nouveau changé d’emplacement, en vue d’une prochaine opération. Lors de l’offensive de Tal Afar, la TF Wagram avait été scindée en