Terrorisme / Archives

Pour un général américain, il faut « connecter la police aux militaires » pour réagir aux attaques terroristes

État islamique en Libye, pays dans lequel d’autres formations extrêmistes prolifèrent, Boko Haram dans la région du Lac Tchad, milices Shebab en Somalie, al-Qaïda au Maghreb islamique, Ansar Dine ou encore al-Mourabitoune au Sahel, l’organisation islamiste ADF-Nalu en République démocratique du Congo…. La menace jihadiste s’étend sur le continent africain, malgré les actions militaires menées

Selon un amiral britannique, la branche libyenne de Daesh pourrait s’attaquer à des navires de croisière

7 octobre 1985. Ce jour-là, des terroristes du Front de libération de la Palestine embarquent à bord du paquebot Achille Lauro, en prennent le contrôle et menacent d’assassiner des passagers si leurs revendications – notamment la libération de 50 activistes palestiniens – ne sont pas satisfaites. Au final, un seul otage – Leon Klinghoffer, un

Les responsables français et américains ne font pas le même constat sur l’évolution des effectifs de Daesh

Plus un gouvernement d’union nationale tardera à se mettre en place en Libye, plus il deviendra compliqué de chasser l’État islamique, lequel profite de la rivalité entre les deux factions libyennes qui se disputent le pouvoir pour prendre racine dans ce pays. Déjà, la branche libyenne a pris le contrôle de Syrte et lorgne sur

Le groupe jihadiste Boko Haram continue de massacrer dans une relative indifférence

Peut-on s’habituer au mal? Les philosophes ont sûrement une réponse à cette question, en s’inspirant de l’actualité. Ainsi, les exactions et les massacres commis par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram, lié depuis mars 2015 à l’État islamique (EI ou Daesh), ne font pas la une des journaux et ne suscitent plus d’émotion, comme ce

Au moins trois cadres de la branche libyenne de Daesh tués par un tireur d’élite

Le 10 janvier dernier, des frappes aériennes effectuées dans le secteur de la ville de Syrte, contrôlée par la branche libyenne de Daesh (État islamique ou EI) ont été signalées par plusieurs médias locaux. Un convoi allant en direction de Ben Jawad aurait ainsi été ciblé. Qui est derrière ces raids? Mystère… Aucune des deux

Syrie : La France veut éviter un face à face entre le régime d’Assad et Daesh

Depuis le 29 janvier, des discussions ont été ouvertes entre le régime syrien et les groupes d’oppositions rassemblés au sein du « Haut Comité des négociations » (HCN), constitué en décembre sous l’égide de l’Arabie Saoudite. Ce HCN – qui ne représente par les Kurdes de Syrie – est présidé par Riyad Hijab, éphémère chef du gouvernement

Feu vert à une commission d’enquête sur les « moyens mis par l’État pour lutter contre le terrorisme »

Au lendemain des attentats de Paris et de Saint-Denis, plusieurs responsables du parti « Les Républicains » ont demandé la création d’une commission d’enquête parlementaire pour « comprendre » ce qu’il s’était passé le 13 novembre. « Pourquoi est-ce que nous avons baissé la garde? Pourquoi est-ce qu’il y a eu de tels trous dans les mailles de notre filet?

Selon un rapport d’EUROPOL, Daesh disposerait de camps d’entraînement en Europe

Au lendemain de la diffusion par Daesh (État islamique ou EI) d’une vidéo montrant 9 terroristes ayant pris part aux attentats de Paris et de Saint-Denis en train de s’entraîner et de commettre des atrocités sur des prisonniers et contenant de nouvelles menaces contre les pays européens, EUROPOL (European Police Office) a diffusé, ce 25

Sahel : Deux ressortissants australiens enlevés par des jihadistes

L’attaque, revendiquée par al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI) et menée par al-Mourabitoune, contre le Spendid Hotel et le café-restaurant Cappuccino (29 morts, dont au moins 2 Français) a occulté le rapt, commis le même jour, de deux ressortissants australiens (un médecin et son épouse), installés depuis 1972 à Djibo, ville située dans le nord du

Les forces spéciales françaises interviennent contre les assaillants de l’hôtel Splendid à Ouagadougou

Le mode opératoire rappelle celui de l’attaque de l’hôtel Radisson Blu, à Bamako, le 20 novembre dernier. En effet, des hommes armés ont attaqué, le 15 janvier, aux environs de 20H30, le Splendid Hotel, fréquenté par une clientèle occidentale et situé dans le centre de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. L’attaque a commencé par