Terrorisme / Archives

Le dispositif de l’opération Sentinelle va s’adapter pour la rentrée

Alors que l’État islamique (EI ou Daesh) recule en Irak, en Syrie et même en Libye, le retour éventuel des jihadistes français dans l’Hexagone est « un sujet que nous essayons d’anticiper », aurait affirmé, en privé, le président Hollande, selon Le Parisien. « La coalition anti-EI se donne entre six mois et un an avant de remporter

La Force Barkhane bientôt en première ligne contre la branche libyenne de l’État islamique?

  Pour le moment, l’opération Barkhane se focalise sur les groupes jihadistes qui, après avoir occupé le nord du Mali, ont trouvé refuge dans le sud de la Libye, devenu, pour reprendre l’expression de Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, un « hub terroriste ». En outre, elle garde un oeil sur l’organisation Boko

La région Asie-Pacifique, prochain front contre l’État islamique?

Ce 5 août, six personnes ont été arrêtées sur l’île de Batam par la police indonésienne alors qu’elles préparaient des attentats à Singapour. Toutes sont soupçonnées d’avoir des liens avec Bahrun Naim, un ressortissant indonésien ayant rejoint les rangs de l’État islamique (EI ou Daesh) en Syrie… Et cette affaire n’est pas la première du

Selon le général Favier, il sera difficile d’en demander plus à la Gendarmerie

La gendarmerie est actuellement très sollicitée. Outre ses missions habituelles (sécurité routière, police judiciaire, maintien de l’ordre, sauvetage, etc), elle est aussi mobilisée pour assurer la protection des personnes sur fond de menace terroriste. Et période estivale oblige, elle « connaît dans son secteur de fortes affluences saisonnières », a souligné son chef (le DGGN), le général

Le groupe jihadiste Boko Haram se divise

En mars, Abubakar Shekau, le chef du groupe jihadiste Boko Haram, qui a fait allégeance à l’État islamique (EI) en 2015 et pris le nom de « Province ouest africaine de l’Organisation de l’Etat Islamique », était apparu mal en point dans un vidéo diffusée via Youtube. Et ses propos laissaient supposer que ses jours étaient même

Terrorisme : Des patrouilles « aléatoires » de la gendarmerie maritime à bord des navires de passagers

Début juillet, lors d’une audition à l’Assemblée nationale, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a dit partager les préoccupations du député Philippe Vitel au sujet des mesures, jugées insuffisantes, prises pour la sécurité des navires de croisière naviguant en Méditerranée. Et pour cause : l’État islamique pourrait les prendre pour cible étant donné

La ville de Marseille annule un meeting de la Patrouille de France

Que faut-il faire dans ce contexte marqué par l’attentat de Nice et l’état d’urgence? Décider, au motif qu’il ne faut « pas donner raison aux terroristes », comme l’a expliqué le préfet des Pyrénées-Atlantiques, de maintenir les fêtes de Bayonne, où un million de personnes sont attendues, tout en prenant, toutefois, des mesures de sécurité supplémentaires? Ou

Sentinelle oblige, des militaires seront (encore) contraints de renoncer à leurs permissions

Le Conseil de défense qui s’est tenu à l’Élysée ce 27 juillet, au lendemain de l’attaque d’une église revendiquée par l’État islamique (EI ou Daesh), n’a pas donné lieu à d’annonces nouvelles, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, n’ayant confirmé que des mesures déjà annoncées précédemment. Ainsi, comme l’avait déjà indiqué le président

Une attaque jihadiste fait un mort et un blessé grave dans une église, près de Rouen

Deux hommes armés d’armes blanches se sont introduits, le 26 juillet, dans une église située à Saint-Étienne-du-Rouvray, près de Rouen, avant de prendre en otages au moins 5 personnes qui assistaient à la messe du matin. Alertés par une soeur ayant réussi à quitter l’église au début de la prise d’otages, les policiers de la

Interpol va coopérer avec la coalition anti-État islamique

Par un communiqué publié le 22 juillet, l’Organisation internationale de police criminelle (OIPC, ou Interpol), a annoncé qu’elle venait de rejoindre la coalition internationale anti-État islamique (EI ou Daesh) pour « endiguer le flot de combattants étrangers » et « arrêter son financement ». Selon son secrétaire général, Jürgen Stock, cette organisation, dont le siège est situé à Lyon,