Terrorisme / Archives

Mali : Le Mujao a annoncé la mort de l’otage français Gilberto Rodrigues Leal

Un porte-parole de l’un des trois principaux groupes jihadistes qui occupèrent le nord du Mali avant l’opération Serval, en l’occurrence le Mouvement pour l’unicité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao), a annoncé, le 22 avril, la mort de Gilberto Rodrigues Leal, un retraité français enlevé en novembre 2012 près de la ville de

Un ex-militaire français passé dans les rangs des jihadistes syriens?

Selon Laurent Fabius, le ministre des Affaires étrangères, les 4 journalistes français retenus en otage par l’Etat islamique d’Irak et du Levant (EIIL), libérés le 18 avril, étaient gardés par des jihadistes francophones. « C’est un très grand sujet. Maintenant, les gens partent plus nombreux et plus jeunes », a-t-il estimé, ce 22 avril, sur les ondes

Pour M. Le Drian, le sud-ouest de la Libye est un « nid de vipères »

Le 19 mars dernier, les nouvelles autorités libyennes ont appelé la communauté internationale, et plus particulièrement les Nations unies, à leur venir « fournir l’appui nécessaire pour éradiquer le terrorisme dans les villes libyennes ». Depuis la chute du régime du colonel Kadhafi, en effet, les groupes armés extrémistes, formés pour certains à partir d’anciennes « milices révolutionnaires »,

La prévention du terrorisme nucléaire renforcée à l’issue du sommet de La Haye

Qu’un groupe d’activistes puisse commettre un attentat avec une arme nucléaire est peu probable, même si cette éventualité a été évoquée par plusieurs romanciers. Il y a plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, la planification d’une telle attaque demande du temps. Or, généralement, les réseaux terroristes, qui, pour beaucoup, ont des objectifs et des revendications

Kaboul accuse les services de renseignement pakistanais d’être à l’origine de l’attentat contre l’hôtel Serena

D’habitude, quand les autorités afghanes rendent responsable le Pakistan d’attaques terroristes visant notamment des intérêts indiens sur leur territoire, elles parlent de « puissance étrangère ». Quand l’on connaît l’histoire des relations – compliquées – qu’entretiennent ces deux pays, personne n’est dupe. Et on l’est d’autant moins quand l’on sait que les services de renseignement pakistanais, l’ISI

Mort de l’ennemi numéro un du Kremlin

Chef de la rébellion islamiste du Caucase, Dokou Oumarov avait appelé, en juillet dernier, ses troupes à mener des attaques terroristes contre les Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi… Ces derniers ont bel et bien eu lieu, heureusement sans aucun attentat. Mais, a priori, il ne peut pas le savoir. En effet, le sité Internet kavkazcenter.com,

Le général Dunford évoque le retour d’al-Qaïda en Afghanistan en cas de retrait total des forces de l’Otan

Le général Joseph Dunford, le commandant de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), déployée en Afghanistan sous l’autorité de l’Otan, a insisté, le 12 mars, lors d’une audition au Congrès, sur l’absolue nécessité qu’entre en vigueur au plus tôt l’accord bilatéral de sécurité conclu entre Washington et Kaboul mais que le président Karzaï

Bagdad accuse l’Arabie Saoudite et le Qatar de lui avoir « déclaré la guerre »

L’Arabie Saoudite a accusé, cette semaine, le Qatar de soutenir la montée islamiste dans la région du golfe arabo-persique, et en particulier les Frères musulmans, que Riyad a placé sur sa liste des mouvement terroriste. Pourtant, les deux monarchies pétrolières apportent une aide à la rébellion syrienne, composée majoritairement par le Front islamique, dont l’objectif

Un ingénieur français assassiné à Benghazi

Employé par la société Ideal Medical Project Engineering (IMPE), qui assure des travaux d’extention Centre médical de Benghazi, un ingénieur français de 49 ans, Patrice Real, a été assassiné ce 2 mars, dans le quartier de Ras Abeida, dans le centre de la capitale de la Cyrénaïque. Selon Ibrahim al-Charaa, porte-parole des services de sécurité

La diplomatie russe inquiète de l’intention de l’Arabie Saoudite de livrer des missiles sol-air aux rebelles syriens

En juin 2013, l’hebdomadaire Der Spiegel, sur la foi d’un rapport confidentiel des services de renseignement allemands, rapportait que l’Arabie Saoudite avaint l’intention de fournir à la rébellion syrienne des missiles sol-air à courte portée MANPADS (« Man-portable air-defense systems »), comme par exemple le Stinger, pouvant être tiré à l’épaule. Ces armes jouèrent un rôle non