Terrorisme / Archives

En alerte maximale après l’attentat de Londres, le Royaume-Uni déploie des militaires sur les sites sensibles

Dans la soirée du 15 septembre, l’État islamique (EI ou Daesh) a revendiqué l’attentat commis quelques heures plus tôt à la station de métro Parsons Green, situées dans un quartier huppé de Londres. Cette attaque a été commise avec un « engin explosif artisanal » qui, s’il n’a heureusement pas fonctionné comme il aurait dû, a blessé

L’opération Sentinelle « révisée » prévoit un dispositif « plus imprévisible », avec toujours 10.000 militaires

Durant la campagne présidentielle, le candidat Emmanuel Macron avait dit que, s’il était élu, l’opération intérieure (OPINT) Sentinelle devait être « adaptée progressivement, en fonction de l’appréciation de la menace terroriste sur le territoire ». Et son entourage de préciser alors qu’elle n’avait pas vocation à « perdurer » et que « ses effectifs et moyens diminueront au fur et

Les forces russes disent avoir éliminé le « ministre de la guerre » de l’État islamique

En juin, le ministère russe de la Défense prétendit avoir éliminé, « selon une forte probabilité », Abou Bakr al-Baghdadi, le chef de l’État islamique (EI ou Daesh), au cours d’une frappe ayant décimé la direction de l’organisation jihadiste à Raqqa. Seulement, il n’en a visiblement rien été : le calife auto-proclamé serait probablement toujours vivant. Et

Terrorisme : Environ 60 combattants d’un groupe jihadiste syrien ont trouvé refuge en Allemagne

Il y a deux ans, des experts ont affirmé que le risque de voir des jihadistes infiltrés parmi les réfugiés en provenance de Syrie (ou d’ailleurs) était minime, voire inexistant. Ainsi, pour un médiatique magistrat spécialisés dans les affaires de terrorisme, les organisations terroristes « n’avaient pas besoin techniquement » d’envoyer des combattants « parmi les migrants » dans

Le diplomate Jean-Marc Châtaigner nommé envoyé spécial de la France pour le Sahel

Lors de l’ouverture de la conférence annuelle des ambassadeurs, le 29 août, le président Macron avait annoncé la nomination prochaine d’un « envoyé spécial de la France » pour le Sahel. Considérant que la réponse militaire, via la force Barkhane, n’était pas suffisante pour contrer la menace terroriste, le chef de l’État mit l’accent sur les questions

M. Macron : La « lutte contre le terrorisme islamiste » doit être la priorité de la diplomatie française

« La diplomatie sans les armes, c’est la musique sans les instruments. » Après l’annonce des coupes dans le budget des Armées, ce mot du chancelier Otto von Bismarck est certainement venu à l’esprit de quelques auditeurs du discours prononcé ce 29 août par le président Macron, à l’occasion de la traditionnelle conférence des ambassadeurs. En effet,

Bruxelles : Deux militaires belges attaqués à l’arme blanche

Comme en France, avec l’opération Sentinelle, les militaires belges sont sollicités pour une mission de sécurité intérieure qui, appelée Vigilant Guardian, est régulièrement prolongée en fonction de l’état de la menace terroriste. Et c’est dans le cadre de cette dernière que le 25 août, vers 20H15, dans le centre de Bruxelles, deux soldats ont été

L’auteur présumé de l’attaque contre des militaires du 35e RI, à Levallois-Perret, voulait partir en Syrie

Le 23 août, le procureur de la République de Paris, François Mollins, a livré quelques détails sur Hamou Benlatrèche, l’auteur présumé de l’attaque à la voiture bélier qui a blessé 6 militaires du 35e Régiment d’Infanterie, alors engagés dans l’opération Sentinelle à Levallois-Perret, il y a deux semaines. Blessé lors de son interpellation, le suspect,

Un individu a tenté d’étrangler une militaire de l’opération Sentinelle à Lyon

Au regard du nombre d’incidents récents impliquant des « déséquilibrés », il va falloir sans doute se pencher sérieusement sur le suivi des personnes souffrant de troubles psychiatriques. Ainsi, dans la soirée du 22 août, dans le 3e arrondissement de Lyon, un homme âgé d’une cinquantaine d’années s’est jeté une femme militaire d’une patrouille Sentinelle et a

L’Otan ne laissera pas l’Afghanistan « redevenir un sanctuaire pour terroristes »

Alors que le président Trump vient d’annoncer le renforcement du contingent américain déployé en Afghanistan afin de ne pas créer un vide dans lequel s’engouffreraient les organisations terroristes, l’Otan n’entend pas être en reste. Pour rappel, à la suite de la fin des opérations de combat de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF),