Terrorisme / Archives

Un groupe jihadiste revendique l’attaque d’un camion humanitaire dans le nord du Mali

Le conducteur d’un camion du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) a été tué, le 30 mars, près de Gao (Nord du Mali), lors d’une attaque revendiquée plus tard par Abou Walid Sahraoui, un porte-parole Mouvement pour l’unité et le jihad en Afrique de l’Ouest (Mujao). Un membre de la Croix-Rouge malienne a également été

Le renseignement estime que le « phénomène de jihad à la française est désormais durablement ancré dans une partie de la jeunesse »

Quand on élabore des théories en refusant de prendre en compte les faits, c’est comme construire un château de sable. Et pourtant, après les attentats des 7 et 9 janvier à Paris, on a pu lire ou entendre des analyses qui n’ont fait que peu de cas de certaines réalités tout en faisant la part

Le chef du principal groupe jihadiste tunisien aurait été tué lors d’une opération des forces spéciales

Bien que l’État islamique (EI) a revendiqué l’attentat commis contre le musée national du Bardo, à Tunis, les autorités tunisiennes accusent la Phalange Okba Ibn Nafaa, liée à al-Qaïda au Maghreb islamique (AQMI), d’en être responsable. Cette organisation est surtout active dans le secteur du mont Chaambi, une région difficile d’accès, à la frontière avec

Boko Haram : Le président tchadien critique le manque de coopération du Nigéria

Alors qu’elle perdait inexorablement du terrain face à Boko Haram au cours de ces derniers mois, au point d’être vertement critiquée par les pays frontaliers concernés par les infiltrations du groupe jihadiste, l’armée nigériane a repris le dessus fort opportunément, c’est à dire à quelques jours d’une élection présidentielle à laquelle Goodluck Jonathan est candidat

Bras de fer en vue entre Bercy et la Défense au sujet du financement de l’opération Sentinelle

Afin de renforcer le plan Vigipirate après les attaques terroristes des 7 et 9 janvier, plus de 10.000 militaires ont été déployés sur le territoire national dans le cadre de l’opération Sentinelle. Et cela afin de surveiller et de protéger les lieux sensibles. Le 11 mars, le président Hollande, estimant la menace terroriste « élevée », a

La France et les Émirats arabes unis vont aider à renforcer les capacités de l’armée tunisienne

Le 3 mars dernier, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, était invité à faire le tour d’horizon des opérations dans lesquelles les forces françaises sont engagées par la commission « Défense » de l’Assemblée nationale. Le compte-rendu de cette audition vient d’être diffusé, ce qui crée un décalage avec l’actualité immédiate. En effet, depuis l’intervention

L’État islamique appelle au meurtre de 100 militaires américains

Selon SITE, le centre de surveillance des activités jihadistes sur Internet, la « Division des hackers » de l’État islamique (EI ou Daesh) a diffusé un appel au meutre de 100 militaires américains en publiant leurs noms et adresses ainsi que des photographies. « Grâce à l’énorme quantité de données que nous avons obtenues de différents serveurs et

Menaces jihadistes en mer Méditerranée

« Cette mer dans laquelle vous avez jeté le corps de cheikh Oussama ben Laden, nous jurons de la remplir avec votre sang », avait menacé le chef des bourreaux de 21 coptes égyptiens en parlant de la Méditerranée, dans une vidéo diffusée en février par la branche libyenne de l’État islamique (EI). Et le même d’ajouter

L’État islamique ouvre un nouveau front au Yémen

Deux jour après l’attaque du musée du Bardo, à Tunis, l’État islamique (EI) vient d’affirmer sa présence au Yémen, avec la plus sanglante des manières. Il a en effet revendiqué des attentats suicide qui, commis le 20 mars contre des mosquées chiites à Sanaa et à Saada (nord du pays), ont fait au 142 tués

L’État islamique revendique l’attentat de Tunis

Vingt-quatre heures après, le bilan des victimes de l’attaque contre le musée national du Bardo, à Tunis, n’est toujours définitivement établi. Il est ainsi question d’une vingtaine de tués, notamment parmi des touristes étrangers, et plus de 40 blessés. Ce 19 mars, le président Hollande a admis qu’il y avait encore des « interrogations » sur la