Terrorisme / Archives

Environ 500 jihadistes français seraient encore présents en Irak et en Syrie

Les effectifs de l’État islamique (EI ou Daesh) sont difficiles à évaluer avec précision. Et l’exercice devient plus compliqué quand il s’agit de connaître la nationalité d’origine de ses combattants. Dans un entretien donné en novembre dernier au quotidien Le Figaro, Laurent Nuñez, le patron de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) estimait

La France va demander une aide logistique de l’ONU en faveur de la Force conjointe du G5 Sahel

En juin dernier, à la demande de la France, le Conseil de sécurité des Nations unies adopta une résolution pour affirmer son soutien à la Force conjointe du G5 Sahel (Niger, Mali, Tchad, Mauritanie et Burkina Faso), appelée à conduire des opérations anti-terroristes dans la bande sahélo-saharienne (BSS). Mais ce n’était qu’un minimum. En effet,

L’officier allemand soupçonné d’avoir préparé un attentat a été libéré, faute de charges

L’affaire fit grand bruit. Fin avril, un lieutenant du Jägerbatallion 291, une unité de la brigade franco-allemande (BFA) basée à Illkirch-Graffenstaden, près de Strasbourg, fut arrêté en Bavière car il était alors soupçonné de préparer un attentat… avec l’intention d’en faire porter le chapeau aux migrants. L’affaire du lieutenant Franco Albrecht avait en réalité commencé

Mali : Un militaire malien et au moins trois casques bleus ont été tués lors d’une attaque terroriste à Ménaka

Chef de l’opération Barkhane, le général Bruno Guibert a indiqué, la semaine passée, que la force française allait changer d’approche dans la bande sahélo-saharienne (BSS) pour gagner en efficacité contre les groupes jihadistes qui y sévissent. Cette adaptation apparaît d’autant plus nécessaire que l’activité terroriste ne faiblit pas. Selon des données compilées par le Long

L’attaque d’une mosquée fait au moins 235 tués en Égypte

Jamais l’Égypte n’avait connu une attaque terroriste aussi meutrière que celle qui vient d’être commise, ce 24 novembre, à Bir al-Abed, un village situé dans le Nord-Sinaï. Le dernier bilan livré par les autorités égyptiennes fait état d’au moins 235 tués et de 125 blessés. Et il n’est que provisoire… Ainsi, au moment de la

Le nombre d’attaques de l’EI en Irak a atteint son plus bas niveau depuis juillet 2014

L’État islamique (EI ou Daesh) ne contrôle désormais plus de centres urbains en Irak. Pour autant, cela ne signifie pas la fin de sa présence. Ainsi, ce 23 novembre, les forces irakiennes ont lancé une nouvelle offensive afin de réduire les dernières poches jihadistes dans la région désertique d’al-Jazira, qui s’étend sur les province de

Plus de 100 jihadistes somaliens tués lors d’un raid américain

Depuis l’attentat – toujours pas revendiqué – qui a fait plus de 350 morts à Mogadiscio, le 14 octobre, les forces américaines ont intensifié leurs opérations contre les jihadistes somaliens. Ainsi, entre le 9 et le 17 novembre, pas moins de six raids aériens ont visé les milices Shebab, liées à al-Qaïda, et la branche

L’État islamique a perdu 95% des territoires qu’il contrôlait depuis 2014

Après les revers successifs qu’il a subis tant en Irak et en Syrie, où il a été chassé de ses places fortes, comme Mossoul, Hawija, Raqqa ou encore Deir ez-Zor, l’État islamique ne contrôle plus que 5% du territoire qu’il avait conquis en 2014, année où son chef, Abu Bakr al-Bagdhadi, s’auto-proclama calife. « L’EI a

La Force conjointe du G5 Sahel a lancé sa première opération anti-jihadiste

Il aura fallu attendre le dernier jour du mois d’octobre pour que voir la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) mener sa première opération anti-jihadiste, appelée Haw Bi, dans une zone instable située à cheval sur le Mali, le Niger et le Burkina Faso Cette opération a été préparée pendant plusieurs semaines par le général

Quinze jihadistes mis « hors de combat » par les militaires français dans le nord du Mali

« Aucun n’a pu s’échapper », a dit le colonel Patrick Steiger, le porte-parole de l’État-major des armées, à propos des membres d’un groupe jihadiste récemment repérés dans le secteur d’Abeïbara [nord du Mali]. C’est ainsi que l’officier a donné le bilan d’une opération dite « d’opportunité », conduite par la force Barkhane, au cours de la nuit du