Terrorisme / Archives

Terrorisme : Des mesures ont été décidées pour protéger les gendarmes et leurs familles

Après le double assassinat d’un commandant de police et de sa compagne, également fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, commis le 13 juin dernier à Magnanville par un jihadiste ayant fait allégeance à l’État islamique (EI ou Daesh), la Direction de la Gendarmerie nationale (DGGN) a décidé, en urgence, des mesures visant à renforcer la sécurité

L’État islamique étend ses opérations à Kaboul

Fin avril, le général américain Charles Cleveland, le porte-parole de la mission Resolute Support, de l’Otan, affirmait que l’aviation américaine avait effectué 100 frappes contre les organisations terroristes en Afghanistan, dont environ 70 contre la branche afghane de l’État islamique, appelée « Province de Khorasan », essentiellement implantée dans la province de Nangarhar. Et d’assurer que les

Pour la CIA, l’État islamique a gardé sa capacité de planifier des attentats dans le monde

Pour le moment, les services de renseignement ne sont pas arrivés à déterminer si Omar Mateen, l’auteur d’un massacre dans une boîte de nuit gay à Orlando (49 tués), et Larossi Abballa, l’assassin d’un couple de policiers dans les Yvelines, avaient des liens avec une organisation terroriste extérieure avant de passer à l’acte. Et cela,

Daesh revendique l’assassinat d’un commandant de police et de sa compagne près de Paris

Le 13 juin, aux environs de 21 heures, un commandant de police, âgé de 42 ans et en poste au commissariat des Mureaux, a été tué de plusieurs coups de couteau devant chez lui. Son assassin s’est ensuite retranché dans le domicile du policier, situé dans un quartier pavillonnaire de Magnanville (Yvelines), où il a

Le Tchad envoie 2.000 soldats au Niger pour « traquer » les jihadistes de Boko Haram

Quelques jours après l’attaque menée par le groupe jihadiste nigérian Boko Haram contre la ville nigérienne de Bosso (et où la situation demeure encore confuse), le Tchad a envoyé, le 8 juin, 2.000 soldats. Cette décision a été prise alors que le président nigérien, Mahamadou Issoufou, a, deux jours plus tôt, fait une brève visite

Une importante unité des forces spéciales libyennes se range aux côtés du gouvernement d’union

Peu à peu, on commence à y voir plus clair en Libye, pays où l’on comptait encore récemment trois gouvernements. Celui dit d’union nationale (GNA), dirigé par Fayez al-Sarraj et soutenu par la communauté internationale, engrange les soutiens aux dépens des deux autres. Ainsi, le gouvernement dit de Tripoli, émanation du Congrès général national (CGN),

Les Nations unies veulent renforcer significativement leur mission au Mali

Le mois de mai a malheureusement confirmé un rapport sur la situation sur le Mali remis quelques semaines plus tôt à Ban Ki-moon, le secrétaire général de l’ONU. En effet, la Mission multidimensionnelle intégrée pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) a subi une série d’attaques meutrières revendiquées par Ansar Dine et al-Qaïda au Maghreb islamique

Selon Moscou, une coopération entre la Russie et les États-Unis contre le Front al-Nosra a été évoquée

Le 20 mai, le ministre russe de la Défense, Sergueï Choïgou, proposa aux États-Unis et à la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh) dirigée par ces derniers, une coopération militaire contre le Front al-Nosra [la branche syrienne d'al-Qaïda, ndlr] et d’autres groupes armés « illégaux » qui « ne soutiennent pas le cessez-le-feu instauré en Syrie. » Du moins,

Les militaires avaient l’ordre de neutraliser les terroristes dans le cas où ils seraient sortis du Bataclan

Certains se sont demandé ce qu’ont bien pu faire les militaires de l’opération Sentinelle le soir du 13 novembre 2015 à Paris, alors que des terroristes venaient de commettre un massacre dans les rues et de prendre en otage des centaines de personnes au Bataclan. Et leur interrogation s’est muée en indignation quand il a

Des filières jihadistes vers la Libye se mettent en place

L’audition de Patrick Calvar, le directeur général de la sécurité intérieure (DGSI), par les députés de la commission de la Défense n’est pas passée inaperçue, notamment quand il a parlé la menace terroriste et le risque d’attaque au milieu des foules au moyen d’explosifs. En revanche, le passage où M. Calvar évoque la Libye a