Terrorisme / Archives

Attaque de Strasbourg/Sentinelle : M. Philippe annonce la mobilisation de 1.800 militaires supplémentaires

Près de 24 heures après les faits, l’auteur de la fusillade de Strasbourg [2 tués, une personne en état de « mort cérébrale » et 13 blessés], Cherif Chekatt reste introuvable, malgré la mobilisation de plus de 500 policiers et gendarmes lancés à ses trousses. La Police nationale vient de lancer un « appel à témoins » afin de

Attaque de Strasbourg : L’intervention des militaires de Sentinelle a sans doute évité un bilan plus lourd

Il était environ 19h50, à Strasbourg, quand Chérif Chekatt, un individu âgé de 29 ans, fiché S pour radicalisation religieuse et connu de la justice pour des faits de droit commun, est rentré dans le périmètre du marché de Noël par le pont du Corbeau [qui mène au centre historique de la ville, ndlr] en

Pour Paris, le trafic d’armes dans les Balkans est toujours une « menace majeure pour la sécurité européenne »

En mars 2016, Interpol mobilisa 5.000 policiers pour une opération de deux jours visant à lutter contre le trafic d’armes légères dans les Balkans, région où la mouvance jihadiste n’est pas sans influence. Et le bilan des perquisitions, menées en Bosnie-Herzégovine, Croatie, Macédoine, Monténégro, Serbie et Slovénie, pouvait sembler maigre : une quarantaine d’armes furent

L’Otan redoute de voir l’Afghanistan devenir à nouveau un sanctuaire pour les organisations jihadistes

Dans un entretien à l’édition belge de Paris Match, le commandant de la Division Opérations de la Défense belge, le capitaine de vaisseau Carl Gillis, a expliqué qu’il n’avait été « quasiment pas » question du terrorisme lors d’une récente réunion du Collège de défense de l’Otan. En revanche, a-t-il dit, la « Russie est revenue dans toutes

Le Niger décrète l’état d’urgence dans des régions proches du Burkina Faso après des incursions jihadistes

Début novembre, le ministre nigérien de l’Intérieur, Mohamed Bazoun, a indiqué que deux opérations antiterroristes venaient d’être lancées dans la région de Tillabéri, frontalière avec le Burkina Faso, pays en proie à des infiltrations et des attaques jihadistes de plus en plus fréquentes. La région de Tillabéri fait partie du Litpako Gourma, situé dans le

Des jihadistes nigérians ont visé une entreprise française au Niger

Dans la nuit du 21 au 22 novembre, près du village de Toumour, dans la région de Diffa [sud-est du Niger], un bâtiment utilisé par l’entreprise française de forage Foraco a été attaqué par une vingtaine d’hommes armés venus du Nigéria. Selon les explications données par Foraco, « un groupe de terroristes a attaqué le bâtiment

Le chantier de la future base aérienne américaine d’Agadez, au Niger, a pris encore du retard

En 2014, et après avoir obtenu l’accord de Niamey, le Pentagone annonça son intention d’établir une base aérienne à Agadez, afin de pouvoir y affecter des drones MALE MQ-9 Reaper, voire des avions légers de renseignement. « Géographiquement et stratégiquement, Agadez présente une option intéressante … étant donné sa proximité avec les menaces dans la région »,

Les États-Unis accordent une aide (modeste) à l’armée tchadienne pour combattre les groupes jihadistes

Le 16 novembre, les États-Unis ont remis aux forces armées tchadiennes plusieurs équipements militaires au titre de la lutte contre le terrorisme dans la région du lac Tchad, et donc plus particulièrement contre Boko Haram et l’État islamique en Afrique de l’Ouest [ISWAP]. Le montant de cette aide est évalué à environ 1,3 million de

Les États-Unis vont réduire leurs effectifs militaires de 10% en Afrique

Le principe avait été adopté. Restait à en connaître l’ampleur. Ce qui est désormais chose faite. Ainsi, le 15 novembre, les États-Unis ont annoncé leur intention de réduire leurs effectifs militaires déployés dans différents pays africains d’environ 10% « au cours des prochaines années ». Actuellement, 7.200 soldats américains sont présents en Afrique, en particulier au Niger,

Le Niger a lancé des opérations contre l’implantation de groupes jihadistes dans la région de Tillabéri

Depuis maintenant plusieurs mois, la situation du nord et de l’est du Burkina Faso est marquée par une recrudescence des attaques jihadistes, au point que la force française Barkhane a été contrainte d’intervenir, via des frappes aériennes. Le Niger, qui n’a pas été épargné par les attaques terroristes au cours de ces dernières années, doit lui