taliban / Archives

Afghanistan : L’aviation américaine vise les insurgés implantés près de la frontière avec la Chine

Faut-il y voir un rapport avec l’intention de la Chine, dévoilée la semaine passée, de disposer d’une base militaire près du corridor de Wakhan, dans l’extrême-nord de l’Afghanistan, afin d’éviter toute infiltration jihadiste dans la province du Xinjang? Peut-être… Toujours est-il que, pendant quatre jours, l’US Air Force a effectué une série de frappes aériennes

La Chine a l’intention de disposer d’une base militaire dans le nord de l’Afghanistan

En novembre 2016, le site d’information Wion avait publié des photographies qui, prises dans la région de Pamir Khord [ou Petit Pamir], montraient des véhicules militaires chinois, dont des Dongfeng EQ 2020 (ou Mengshi) et blindé de type MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) Norinco VP11. Quelques semaines plus tard, l’Institut américain Asie centrale-Caucase, de l’Université

Pour la première fois depuis 2012, l’US Air Force déploie des avions d’attaque A-10 « Warthog » en Afghanistan

Dans un communiqué diffusé le 14 janvier, le général John Nicholson, qui commande les troupes américaines et la mission de l’Otan « Resolute Support » en Afghanistan, s’est félicité d’un « certain nombre de succès » des forces afghanes face aux taliban, notamment parce que ces derniers n’ont pas été en mesure, l’an passé, de s’emparer d’une capitale provinciale,

Terrorisme : Le président Trump menace de couper les aides au Pakistan

Parce qu’il avait besoin de profondeur stratégique face à l’Inde, le Pakistan soutint le mouvement taleb afghan, alors au pouvoir à Kaboul. Puis vinrent les attentats du 11 septembre 2001, qui changèrent la donne. Partenaire de premier plan des États-Unis dans la « guerre contre le terrorisme », le Pakistan bénéficia d’une aide massive de la part

Des bombardiers B-52 et des chasseurs F-22 pour détruire des laboratoires d’héroïne en Afghanistan

Les chiffres de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime sont sans appel : par rapport à l’an passé, la production afghane d’opium a quasiment doublé en 2017, atteignant ainsi les 9.000 tonnes. Malgré la destruction de 750 hectares de cultures de pavot (soit deux fois plus que l’an passé), les zones

L’Otan n’a pas trouvé d’accord sur les effectifs de la mission Resolute Support en Afghanistan

La réunion des ministres de la Défense des pays membres de l’Otan, organisé à Bruxelles, le 9 novembre, n’a pas donné lieu à une annonce sur le renfort attendu de la mission Resolute Support, actuellement menée en Afghanistan. Pour rappel, Resolute Support, qui a pris le relais de la Force internationale d’assistance à la sécurité

Ex-prisonnier des talibans et accusé de désertion, le sergent Bergdahl échappe à la prison

Le cas du sergent Bowe Bergdahl ne manque pas de poser des questions. Élevé à « la dure » au sein d’une famille calviniste aux tendances survivalistes (il savait monter à cheval et tirer au .22 long rifle à 5 ans), ayant pratiqué l’escrime et la danse durant sa jeunesse, ce sous-officier aurait envisagé de s’engager dans

L’Otan veut parler avec Moscou de l’aide russe présumée au mouvement taleb afghan

Camp militaire implanté dans la région de Kandahar envahi par des insurgés (au moins 43 tués), attentat suicide contre un bus transportant des recrues à Kaboul (15 tués), attaques multiples dans les provinces de Farah, de Ghazni, et de Paktia (où le chef de la police locale a laissé la vie), trois districts nouveaux districts

Les États-Unis demandent à l’Otan d’envoyer environ un millier de soldats en Afghanistan

Le Pentagone entretient désormais le flou sur ses effectifs engagés en Afghanistan. Il y avait officiellement 8.400 soldats présents dans ce pays avant l’annonce de l’envoi de renforts, faite par le président Trump en août. En réalité, ils étaient déjà près de 11.000… Quoi qu’il en soit, dans le cadre de leur nouvelle stratégie pour

Les opérations militaires américaines en Afghanistan n’auront plus de limite dans le temps

Le dernier rapport relatif à la situation en Afghanistan remis par Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, au Conseil de sécurité n’incite guère à l’optimisme, alors que cela fera 16 ans, le 6 octobre, qu’une intervention militaire fut lancée pour chasser les Taliban de Kaboul et priver al-Qaïda de ses bases afghanes. Ainsi,