taliban / Archives

L’hélicoptère du président afghan détruit par les insurgés

Les forces afghanes ont peut-être réussi, à la fin du mois du juin, à arrêter une offensive lancée dans la province du Helmand par les insurgés taliban et même à mener une contre-attaque, il n’en reste pas moins que ces derniers continuent leurs actions spectaculaires et les attentats dans le cadre de leur campagne de

Afghanistan : Importante offensive des taliban dans le Helmand

Alors que les troupes de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), déployée sous l’autorité de l’Otan, quitteront l’Afghanistan d’ici la fin de cette année, le mouvement taleb a lancé une importance offensive depuis quelques jours dans la province de Helmand, dans le sud du pays. Ce qui donne un aperçu de ce qui

Le Pakistan demande aux autorités afghanes de bloquer les jihadistes en provenance du Nord-Waziristan

Pour la troisième journée consécutive, l’aviation pakistanaise s’est livré à de nouveaux bombardements dans le Nord-Waziristan, une zone tribale où avaient trouvé refuge la plupart des mouvements jihadistes liés de près ou de loin à al-Qaïda. « Avaient » car, visiblement, et comme cette offensive était attendue, beaucoup d’entre eux ont levé le camp pour rejoindre l’Afghanistan.

Attaque meurtrière du mouvement taleb pakistanais contre l’aéroport international de Karachi

Quel était l’objectif du mouvement taleb pakistanais en s’attaquant à l’aéroport international Jinnah de Karachi, le soir du 8 juin? S’agissait-il de démontrer qu’il était en mesure de mettre en échec les services de securité en s’en prenant à une cible stratégique ou bien l’ambition était-elle d’aller plus loin encore, en s’emparant d’un avion ou

Capturé puis libéré par les taliban, le sergent Bergdahl est accusé d’être un déserteur

Après le temps du soulagement, voici venu celui de la polémique. Libéré après 5 ans de captivité en échange du transfert vers le Qatar de 5 importants responsables du mouvement taleb, dont certains passent pour être très dangereux, le sergent Bowe Bergdahl devra désormais lever le voile sur plusieurs zones d’ombre de son histoire. Quel

Un militaire américain fait prisonnier par les taliban échangé contre 5 détenus de Guantanamo

Après 5 années de captivité, le sergent Bowe Berghdal, seul prisonnier militaire américain détenu par les taliban et dont une preuve de vie avait été donnée en janvier dernier, a été libéré le 31 mai. L’annonce a été officiellement faite par un communiqué diffusé par la Maison Blanche. « Aujourd’hui, le peuple américain est heureux de

Washington prévoit de maintenir 9.800 soldats en Afghanistan jusqu’à la fin 2016

Il est bien évidemment encore trop tôt pour faire le bilan de la politique étrangère menée par le président Obama depuis qu’il a été élu à la Maison Blanche, en novembre 2008. Mais pour le moment, il n’est pas fameux au regard des ambitions affichées. Certes, des  les avancées dans les négocations portant sur le

Les forces britanniques n’ont pas le droit de retenir un combattant taleb pendant plus de 96 heures

Heureusement que l’engagement de l’Otan en Afghanistan se termine. Du moins pour les forces britanniques… En effet, un jugement rendu le 2 mai par la Haute Cour de justice de Londres va leur rendre la tâche plus compliquée dans la mesure où il leur interdit désormais de retenir prisonnier un combattant taleb pendant plus de

Un fait d’armes hors du commun pour un tireur d’élite des Coldstream Guards en Afghanistan

Comment neutraliser 6 éléments hostiles en ne tirant qu’une seule cartouche? Ne chercher pas plus loin : un jeune tireur d’élite du régiment des Coldstream Guards, l’un des plus anciens d’Angleterre, a réussi un tel coup, sans que cela ait fait l’objet d’un communiqué officiel de la part du ministère britannique de la Défense (MoD).

Kaboul accuse les services de renseignement pakistanais d’être à l’origine de l’attentat contre l’hôtel Serena

D’habitude, quand les autorités afghanes rendent responsable le Pakistan d’attaques terroristes visant notamment des intérêts indiens sur leur territoire, elles parlent de « puissance étrangère ». Quand l’on connaît l’histoire des relations – compliquées – qu’entretiennent ces deux pays, personne n’est dupe. Et on l’est d’autant moins quand l’on sait que les services de renseignement pakistanais, l’ISI