taliban / Archives

En cachant la mort du mollah Omar, les taliban ont joué la montre

« Nous avons la montre, ils ont le temps », pouvait-on penser au moment de l’annonce du retrait d’Afghanistan de l’Otan et des taliban. En réalité, ce proverbe n’était pas tout à fait exact… En effet, le mouvement taleb vient d’admettre qu’il a caché la mort du mollah Omar, son chef suprême, pendant deux ans afin de

Les talibans s’emparent d’un district clé en Afghanistan

Attentats sanglants à répétition à Kaboul, relations chaotiques avec le Pakistan, qui joue un rôle moteur dans les négociations entre les autorités afghanes et le mouvement taleb, forces de sécurité en difficulté dans le nord face aux jihadistes, dont certains, comme ceux du Mouvement islamique d’Ouzbékistan (MIO), présent ont fait allégeance à l’État islamique (EI)…

Décès du général pakistanais Hamid Gul, le « parrain » des talibans afghans

Le général Hamid Gul, ancien chef de l’Inter Service Intelligence (ISI), les puissants services de renseignement pakistanais, s’est éteint le 15 août des suites d’une hémorragie cérébrale à Murree, près d’Islamabad, à l’âge de 79 ans. Ayant rejoint l’armée dès ses 18 ans, Hamid Gul avait rapidement gravi les échelons pour devenir, en 1987, le

La zizanie chez les talibans afghans va-t-elle profiter à l’État islamique?

On ne connaît pas encore les circonstances exactes du décès du mollah Omar, le chef suprême du mouvement taleb afghan. Mais il est en revanche certain que sa succession ne se fait pas sans remous, sa famille ayant refusé de prêter allégeance à Mohammad Akhtar Mansour, désigné pour le remplacer, apparemment dans des conditions houleuses.

Les talibans afghans ont un nouveau chef

La rumeur n’en était finalement pas une : le mouvement taleb afghan a en effet confirmé, le 30 juillet, la mort du mollah Omar, son fondateur et chef suprême depuis les années 1990. Cependant, des zones d’ombre subsistent autour des circonstances de ce décès étant donné que les taliban n’ont pas précisé quand et où

Selon la BBC, le mollah Omar serait mort depuis 2 ou 3 ans

La mort du mollah Omar, le chef du mouvement taleb afgan, a déjà été annoncée à plusieurs reprises. Comme en mai 2011, soit peu de temps après le raid des Navy Seals contre Ben Laden à Abbottabad, où la chaîne de télévision privée afghane affirmé qu’il avait été tué par des agents des services de

Les troublants contacts entre la diplomatie saoudienne et le réseau terroriste afghan Haqqani

Le réseau Haqqani a été créé au moment de l’intervention soviétique en Afghanistan, dans les années 1980. C’est ainsi qu’il a bénéficié de soutiens, que ce soit de la part des États-Unis, du Pakistan et de l’Arabie Saoudite. Son fondateur, Jalaluddin Haqqani, aura même été le premier à reprendre une ville aux communistes, à savoir

L’Otan fixera les modalités du retrait d’Afghanistan de la mission Resolute Support après l’été

Pour le moment, et au prix de lourdes pertes, les forces armées afghanes tiennent le choc dans le nord du pays, où les insurgés taliban ont lancé une vaste offensive, précisément dans les provinces de Badakhchan et de Kunduz, où, récemment, elles ont repris le contrôle du district de Chardara, qu’elles avaient perdu quelques jours

L’État islamique et al-Qaïda se font la guerre

« Les ennemis de mes ennemis sont mes amis », dit-on. Sauf que cela ne se vérifie pas toujours… Ainsi, cette semaine, Akhtar Mohammed Mansour, numéro deux du mouvement taleb afghan, allié à al-Qaïda, a écrit à Abu Bakr al-Baghdadi, le chef de l’État islamique (EI) pour le prier de ne pas chercher à s’implanter en Afghanistan,

La Russie redoute une contagion jihadiste en Asie centrale

Au moins 300 ressortissants tadjiks combattraient actuellement dans les rangs de l’État islamique et autres groupes jihadistes. D’où les mesures prises par ce pays à majorité musulmane pour contrer cette tendance : le port de la barbe est désormais interdit, de même que l’importation du hijab [voile islamique]. Mais le plus inquiétant pour Douchanbé reste