taliban / Archives

L’État islamique a pris le contrôle des grottes de Tora Bora, dans l’est de l’Afghanistan

En décembre 2001, les montagnes de Tora Bora, région située dans la province de Nagarhar, à la frontière avec le Pakistan, avait été le théâtre d’une bataille menée par l’Alliance du Nord du feu commandant Massoud et des forces spéciales américaines (TF-11) et britanniques. Au bout de quelques semaines, et avec un appui aérien, environ

Le Pentagone a les mains libres pour envoyer des renforts en Afghanistan

Fin mai, le district de Waghaz, situé dans la province de Ghazni [sud-est de l’Afghanistan] est passé sous le contrôle du mouvement taleb afghan, lequel menace à présent celui de Dih Yak ainsi que la capitale provinciale. Chaque jour qui passe, les insurgés continuent ainsi de grignoter un peu plus de terrain, tout en menant

Un attentat a fait au moins 80 tués à Kaboul

Il s’agit de l’un des attentats les plus meurtriers commis à Kaboul au cours de ces dernières années. Ce 31 mai, vers 8h25 (locales), un camion piégé a explosé alors qu’il se trouvait sur la place Zanbaq, dans le 10e district de la capitale afghane, c’est à dire à proximité du quartier diplomatique, encore appelé

Otan : Le Royaume-Uni serait prêt à envoyer des renforts en Afghanistan

Signe de la dégradation de la situation sécuritaire en Afghanistan : au cours des quatre premiers mois de cette année, l’aviation américaine a largué  917 munitions contre les taliban et les combattants de l’État islamique (EI-K), soit déjà près de 80% du nombre total de bombes utilisées en 2016. Cela étant, l’on note une nette hausse

Les forces afghanes ont repris aux insurgés un district clé dans la province de Kunduz

Il y a près de deux semaines, le mouvement taleb afghan s’emparait, sans coup férir, du district clé de Qala-i-Zal qui, frontalier du Tadjikistan et situé entre Kunduz et Mazar-i-Sharif, avait déjà été très disputé en raison de son importance stratégique. De leur côté, les forces de sécurité afghanes expliquèrent qu’elles avaient « effectué une retraite

Renforts ou pas, la situation en Afghanistan continuera à se dégrader pour le renseignement américain

Le temps où il fallait se montrer résolument optimiste sur l’avenir de l’Afghanistan est désormais révolu. Il y a à peine plus d’un an, le général John Campbell, alors chef de la mission Resolute Support, lancée par l’Otan, y croyait encore, alors que les forces afghanes venaient d’être mises en difficulté à Kunduz, dans le

Otan : Le Danemark pourrait envoyer des renforts militaires en Afghanistan

Le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg, a répété, ce 10 mai, à l’occasion d’un déplacement à Londres, qu’il est actuellement envisagé d’envoyer « quelques milliers » de soldats supplémentaires en Afghanistan, où le mouvement taleb gagne du terrain lors de ses offensives et où la branche afghano-pakistanise de l’État islamique tente de s’implanter. « Nous avons reçu

Les talibans afghans s’emparent d’un district de la province de Kunduz

Une semaine après le lancement de leur offensive de printemps, appelée « opération Mansouri », les taliban viennent de s’emparer d’un nouveau district, à savoir celui de Qala-i-Zal, dans la province de Kunduz. Un membre du conseil provincial, Sayed Asad Sadat, a en effet confirmé à Tolo News que les insurgés avaient réussi à prendre le contrôle

L’Otan envisage d’envoyer des renforts en Afghanistan

Actuellement, et à la demande de Kaboul, l’Otan dispose d’environ 13.000 militaires (dont plus de la moitié américains) en Afghanistan dans le cadre de la mission Resolute Support, laquelle a pris, en décembre 2014, le relais de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF). Cette mission consiste à former et à conseiller les forces

Le mouvement taleb afghan a lancé sa traditionnelle offensive de printemps

Une semaine après le massacre commis sur la base de Mazar-i-Sharif (au moins 135 soldats afghans tués) grâce à de très probables complicités internes, le mouvement taleb afghan a annoncé, ce 28 avril, le lancement de sa traditionnelle offensive de printemps, appelée « opération Mansouri », en référence à son ancien chef, le mollah Mansour, tué l’an