taliban / Archives

Afghanistan : La bonne récolte du pavot et le retour d’al-Qaïda inquiètent la mission de l’Otan

Si l’on juge une armée par les chaussures que portent ses soldats, alors il y a du souci à se faire pour les forces afghanes…. Bottes trouées, dépareillées, trop grandes ou encore mal adaptée à l’environnement… Tel est le florilège de ce qu’a vu un reporter du Washington Post à Camp Shaheen, près de Mazar-e-Sharif.

Les États-Unis manquent d’informations fiables sur les capacités opérationnelles des forces afghanes

Depuis 2002, les États-Unis ont dépensé 68 milliards de dollars pour équiper, soutenir former et entraîner les 352.000 membres de l’armée nationale afghane (ANA) et de la police nationale afghane. Depuis le 1er janvier 2015, avec la fin de la mission de combat de la Force internationale d’assistance à la sécurité (ISAF), ces forces sont

Les États-Unis tentent de tuer la branche afghane de Daesh dans l’oeuf

Tuer la branche afghane de l’État islamique (EI ou Daesh) dans l’oeuf : tel est l’objectif des forces américaines actuellement déployées en Afghanistan. L’an passé, plusieurs rapport avaient en effet souligné les efforts de Daesh pour recruter des combattants en Afghanistan et, dans une moindre mesure, au Pakistan.  » Il y a apparemment une expansion

En ordre de marche, les talibans afghans lancent leur traditionnelle offensive de printemps

À vrai dire, en raison de la clémence de cet hiver, on n’a pas l’impression que le mouvement taleb afghan ait ralenti le rythme de ses opérations au cours de ces dernières semaines. Ainsi, début mars, l’on a appris que les forces afghanes avaient dû se retirer de plusieurs districts des provinces du Helmand et

Le Pakistan admet (enfin) avoir accueilli l’état-major des talibans afghans

Pendant des années, le Pakistan a démenti avoir recueilli sur son territoire la direction du mouvement taleb afghan, chassée de Kaboul en 2001 par les forces américaines et les rebelles de l’Alliance du Nord. Or, l’on sait que les principaux dirigeants des talibans afghans ont trouvé refuge à Quetta. En outre, entre 2001 et à

Afghanistan : L’armée afghane abandonne ses positions dans le sud du pays

Le mois dernier, alors sur le point de quitter son commandement, le général américain John Campbell, chef de la mission Resolute Support, menée par l’Otan, s’était dit « optimiste » sur l’avenir de l’Afghanistan. Seulement, malgré le soutien des forces spéciales américaines dans la province du Helmand, située dans le sud du pays, l’armée nationale afghane (ANA)

La situation est encore loin de s’améliorer en Afghanistan

Commandant de la mission Resolute Support et chef des forces américaines déployées en Afghanistan, le général John Campbell, qui s’apprête à passer le relai au général Nicholson, s’est dit « optimiste » sur l’avenir du pays, lors d’une conférence de presse donnée le 13 février à Kaboul. Depuis le début des opérations militaires en Afghanistan, en 2001,

L’Otan appuie des forces afghanes en grande difficulté contre les insurgés dans le sud

En 2010, un millier de Royal Marines britanniques étaient relevés par des soldats américains du l’US Marine Corps dans le district de Sangin, situé dans la province du Helmand (sud de l’Afghanistan). À l’époque, ce district était considéré comme étant probablement « l’une des zones les plus dangereuses du monde », comme l’avait affirmé une officier des

Kaboul serait sur le point de perdre la province du Helmand

Qui croire? Les forces de sécurité afghanes, qui affirment avoir « nettoyé » le district de Khanashin de la présence des taliban, dans la province du Helmand? Ou bien le vice-gouverneur de cette même province, Mohammad Jan Rasoolyar, qui affime que le mouvement taleb est en passe de prendre le contrôle du territoire dont il est l’un

Au moins une trentaine de tués lors d’une attaque contre l’aéroport de Kandahar

Des combats étaient toujours en cours, ce 9 décembre, quelques heures après l’attaque lancée par le mouvement taleb afghan contre l’aéroport de Kandadar, utilisé par les forces américaines engagées dans la mission Resolute Support de l’Otan et situé dans le sud du pays. Cet assaut, mené à la veille de la tenue, à Islamabad, d’une