Super Hornet / Archives

Boeing annonce un partenariat avec HAL et Mahindra pour produire le F/A-18 Super Hornet en Inde

La politique indienne dans le domaine de l’aviation de combat est assez difficile à suivre. Lancé au milieu des années 2000, l’appel d’offres « Medium Multi-Role Combat Aircraft » (MMRCA), pour lequel le Rafale de Dassault Aviation fut retenu, prévoyait de doter l’Indian Air Force de 126 nouveaux avions de combat, dont 108 devaient être assemblés en

Le Koweït se rapproche d’une commande de 28 avions F/A-18 Super Hornet auprès de Boeing

Commandes de Rafale, de F-15 et d’Eurofighter Typhoon… La boulimie du Qatar pour de nouveaux avions de combat interroge. Et certains avancent que l’émirat pratique la diplomatie du chéquier pour s’attacher le soutien des puissances occidentales alors qu’il est brouillé avec les autres monarchies sunnites du golfe arabo-persique (GAP). Le Koweït n’est pas dans la

La Bulgarie serait intéressée par l’avion F/A-18 Super Hornet de Boeing

Le dossier de la modernisation des forces aériennes bulgares, dont les MiG-29 sont mis à rude épreuve avec l’activité de l’aviation russe en mer Noire, n’en finit pas de traîner et de connaître des rebondissements. Et cela joue sur le moral des pilotes, dont certains ont refusé de voler, le mois dernier, pour effectuer des

Le Canada menace Boeing de renoncer à sa commande d’avion F/A-18 Super Hornet

Les ventes d’armes donnent souvent lieu à des feuilletons aux multiples rebondissements. Ce fut le cas, par exemple, du programme brésilien FX-2, de l’éviction, in-extremis, après une campagne de presse, du F-15 Silent Eagle au profit du F-35 en Corée du Sud, ou encore du projet visant à remplacer les F-5 Tiger II suisse, annulé

L’administration Trump approuve la vente de 18 avions F/A-18 Super Hornet au Canada pour 5,23 milliards de dollars

En 2010, le gouvernement canadien, alors dirigé par le Premier ministre conservateur Stephen Harper, annonça sa décision d’acquérir 65 avions de combat F-35A auprès de Lockheed-Martin. Seulement, ce choix suscita de vives polémiques, notamment en raison d’une sous-évaluation du coûts d’acquisition et d’exploitation de ces appareils. Du coup, rien ne se fit (ou presque) jusqu’aux

Boeing abat ses cartes pour ravir à Dassault Aviation la commande de 57 chasseurs destinés à la marine indienne

Ayant de sérieux probèmes de maintenance avec ses MiG-29K et de mise au point avec la version navale du HAL Tejas, la marine indienne a lancé, en janvier, le programme Multi Role Carrier Borne Fighters (MRCBF) afin d’acquérir 57 avions de combat multi-rôles pour son aviation embarquée. La liste des candidats possibles n’est pas longue,

Un F/A-18E américain a abattu un avion d’attaque syrien au sud de Tabqa

Un F/A-18E Super Hornet de l’US Navy, engagé dans la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, a abattu, le 18 juin, un avion d’attaque au sol Su-22 « Fitter » de l’aviation syrienne qui venait de bombarder une position des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans le secteur de Tabqa, récemment repris par ces dernières à l’État islamique

Confusion au sujet de l’intention du Canada de se procurer 18 avions F/A-18 Super Hornet

L’affaire devait être rondement menée. Afin de remédier à un possible déficit capacitaire de l’Aviation royale canadienne en raison de l’âge de ses CF-18 Hornet, Ottawa avait annoncé la tenue de discussions afin de se procurer, auprès de Boeing, 18 F/A-18 Super Hornet. Une solution « intérimaire », dans l’attente du lancement d’un appel d’offres, promis par

Les lignes d’assemblage des F-15 et des F-18 sauvées par le Qatar et le Koweït?

Le département d’État a autorisé, le 17 novembre, la vente de 72 avions de combat F-15 EQ au Qatar pour plus de 21 milliards de dollars ainsi que celle de 40 F/A-18 E/F Super Hornet au Koweït, pour 10 milliards de dollars, armements compris. Désormais, le Congrès a 30 jours pour s’opposer éventuellement à la

Boeing conteste le choix du Danemark en faveur du F-35

Cet été, et comme l’avait fait l’US Marine Corps un an plus tôt, l’US Air Force a estimé que le F-35A, développé par Lockheed-Martin, était désormais prêt à effectuer des missions de combat basiques. Et cela a été considéré comme étant une étape majeur dans le programme de cet avion de combat dit de 5e