suicides / Archives

Le général Lizurey veut améliorer le « bien-être » pour endiguer la vague de suicides au sein de la Gendarmerie

Depuis le début de cette année, et malgré plusieurs dispositifs mis en place depuis plusieurs années, comme les accompagnements psychologiques et les commissions locales de prévention, au moins 28 militaires de la Gendarmerie ont mis fin à leurs jours. Soit 12 de plus par rapport à l’an passé. Directeur de la Gendarmerie nationale [DGGN], le

Six gendarmes ont mis fin à leurs jours en un mois

Une telle vague de suicides aurait concerné une grande entreprise qu’immanquablement, elle aurait fait les gros titres d’une presse, qui  à raison, chercherait à en connaître les causes. Mais rien de tel pour les gendarmes. Et plus généralement, pour les membres des forces de l’ordre. Ainsi, en 2014, 55 policiers et une trentaine de gendarmes

3e RIMa : Trois marsouins d’une même compagnie ont mis fin à leurs jours en 18 mois

Entre janvier 2013 et août 2014, trois militaires du 3e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) de Vannes ont mis fin à leurs jours. Tous appartenaient à la 4e section de la 1ère compagnie, celle appelée « Les Forbans », nous apprend Ouest France. Les motivations qui poussent à commettre l’irréparable sont souvent difficiles à cerner. Un stress