suicide / Archives

Un légionnaire s’est suicidé avec son arme de service lors d’une mission Sentinelle

Le corps sans vie d’un légionnaire du 2e Régiment Étranger du Génie, basé à Saint-Christol, a été retrouvé par ses camarades à l’aube du 12 septembre, dans la vallée de la Roya près de Nice. « Il a été retrouvé ce matin vers 05h00 par ses collègues. C’était une patrouille de Sentinelle, ils étaient quatre militaires.

Un soldat de l’opération Sentinelle s’est suicidé avec son arme de service

Selon une information du quotidien « Le Parisien », confirmée par LCI, un soldat du 1er Régiment de Tirailleurs d’Épinal s’est donné la mort, vers 23H40, le 25 août, avec son arme de service, en l’occurrence un fusil d’assaut. Le drame a eu lieu dans des locaux de la Marine nationale, rue Saint-Dominique, dans le VIIe arrondissement

La famille d’un élève officier de l’ESM Saint-Cyr, retrouvé mort au camp de La Courtine, porte plainte

Le 9 février 2016, le corps du sous-lieutenant Michaël Lavocat, 22 ans, élève officier de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan, était retrouvé sans vie, le front collé à un fusil Famas dressé à la verticale, dans le baraquement 74 du camp de La Courtine (Creuse) où il effectuait, avec ses camarades, son dernier stage

Un militaire de l’opération Sentinelle retrouvé mort à Paris

Un militaire déployé à Paris dans le cadre de l’opération Sentinelle a été retrouvé sans vie, ce 24 juin, au 2e sous-sol des Galerie Lafayette, dans le IXe arrondissement. La macabre découverte a été faite après 16h30 par un employé du magasin, qui avait remarqué une flaque de sang sous la porte menant à un

La Marine lance une procédure disciplinaire contre un ex-pacha d’une frégate, condamné en appel pour harcèlement moral

Le 15 juin 2010, le second-maître Sébastien Wancké, 32 ans, mettait fin à ses jours à bord de la frégate La Fayette, qui revenait d’une mission dans l’océan Indien. Cet officier-marinier était le maître d’hôtel du commandant du navire, qui était alors le capitaine de vaisseau Éric Delepoulle. Quelques jours avant de commettre l’irréparable, le

Suicide au 3e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine

Selon le quotidien L’Indépendant, un jeune engagé du 3e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (RPIMa) s’est donné la mort, dans la nuit du 16 au 17 avril, avec son arme de service, dans l’enceinte de la caserne Laperrine, à Carcassonne. Le corps sans vie du parachutiste a été découvert par ses camarades, qui ont

Rebondissement dans l’enquête sur le suicide d’un élève de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr

Le 9 février, via un bref communiqué, l’armée de Terre déplorait le décès d’un élève-officier de troisième année de l’École spéciale militaire de Saint-Cyr Coëtquidan lors d’un stage au camp de La Courtine (23). Le sous-lieutenant Michael L. avait été retrouvé sans vie « avec son arme de dotation ». Peu après, le procureur de la République

Le taux de suicide au sein des forces spéciales américaines atteint un niveau préoccupant

Depuis plusieurs années, l’armée américaine est confrontée à une nombre important de cas de suicides. En 2012, elle a perdu davantage de soldats ayant mis fin à leurs jours (350 environ) qu’au combat. Et les chiffres de l’an dernier sont restés à un niveau encore anormalement élevé. Des programmes ont été mis en place pour

Un ancien « pacha » de la frégate La Fayette condamné pour harcèlement moral

Le 18 novembre dernier, le capitaine de vaisseau Eric Delepoulle, ancien commandant de la frégate La Fayette, comparaissait devant le tribunal correctionnel de Marseille pour harcèlement moral à l’égard du second maître Sébastien Wanke, qui était, en 2010, son maître d’hôtel. En juin de cette année-là, l’officier marinier s’était suicidé par pendaison à bord du

Deux militaires de la base aérienne de Mont-de-Marsan ont récemment mis fin à leurs jours

Les informations contenues dans une lettre anonyme sont toujours à prendre avec précaution. Surtout quand des faits graves sont évoqués. Lundi dernier, l’ADEFDROMIL a ainsi diffusé, via son site Internet, une telle missive dans laquelle l’on apprenait que deux militaires – un adjudant et un caporal-chef – de la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan avaient