SSA / Archives

Décès du médecin en chef Guy Charmot, doyen des Compagnons de la Libération

Spécialiste de la médecine tropicale et doyen des Compagnons de la Libération, le médecin-chef Guy Charmot s’est éteint à l’âge de 104 ans, au matin du 7 janvier, à Marseille. Son décès a été annoncé par le président Macron qui, dans un communiqué, a salué « avec émotion la mémoire d’un homme qui s’est engagé avec

Le nombre de soldats français blessés lors d’une opération extérieure a baissé en 2017

Selon la revue annuelle du Haut Comité d’évaluation de la condition militaire [HCECM], 141 militaires français, principalement de l’armée de Terre, ont perdu la vie au cours d’une opération extérieure entre 2008 et 2017. Le théatre afghan aura été, à ce titre, le plus difficile, avec notamment 55 tués au combat au cours des années

Barkhane : De nouveaux kits sanitaires ont été mis au point pour les VBCI et les VAB Ultima

Au Sahel, les groupes jihadistes cherchent généralement à viser les véhicules de commandement [comme en février dernier, avec la mort de deux militaires du 1er Régiment de Spahis] et ceux utilisés à des fins sanitaires. D’où la nécessité d’accroître leur protection contre les engins explosifs improvisés et les attaques suicides. Depuis le 31 octobre, annonce

L’innovation de Défense vise (aussi) à améliorer le soutien aux militaires blessés

Quand on parle d’innovation en matière de défense, l’on pense généralement à des avancées technologiques qui rendront les capteurs plus performants, les matériaux à la fois plus résistants et légers ou encore à la robotique et aux drones. Cependant, il s’agit aussi d’améliorer les soins et le soutien apportés aux militaires blessés. Ainsi, le Forum

L’armée de Terre est « prête à aider le Service de santé des armées, y compris au niveau des effectifs »

En matière de ressources humaines, les services de soutien n’ont pas été gâtés par la Loi de programmation militaire [LPM] 2019-25, laquelle évoque leur « transformation » qui, comme l’a récemment rappelé Florence Parly, la ministre des Armées, aux sénateurs vise à « à simplifier les procédures et à éviter les doublons » et « doit permettre d’avoir plus de

La DGA conduit un projet visant à accélérer la prise en charge des soldats blessés au combat

Quand un soldat est blessé au combat, les premiers soins qu’il recevra avant d’être évacué vers un hôpital de campagne sont cruciaux. Aussi, des entreprises ont mis au point des dispositifs visant, par exemple, à éviter les hemorragies ou à l’infection d’une plaie pouvant évoluer en septicémie. Mais cette course contre la montre ne concerne

L’armée de Terre lance une campagne de sensibilisation à la souffrance psychique

Le phénomène est malheureusement bien connu de la Gendarmerie. Et il devient même très préoccupant pour son directeur, le général Richard Lizurey. Ainsi, comme l’a récemment indiqué ce dernier lors d’une audition au Sénat, l’on compte déjà 7 suicides et 15 tentatives de suicides chez les gendarmes depuis le début de cette année. « Malheureusement, nous

Le manque d’effectifs fait peser un « risque important » sur le maintien des compétences du Service de santé des Armées

Les indicateurs budgétaires et de « performance » sont une chose. Mais, comme le disait le philosophe et économiste Jean Bodin, ils ne doivent faire perdre de vue qu' »il n’y a de richesses que d’hommes. » En l’occurrence, pour le Service de santé des Armées (SSA), de médecins, d’infirmiers, de pharmaciens et d’auxiliaires de santé. Le plan SSA

Barkhane : En 2017, le Service de santé des Armées a eu une activité intense au Sahel

Dans son dernier « point de situation », l’État-major des armées (EMA) n’a pas donné le résultat global des opérations conduites en 2017 par la force Barkhane contre les groupes terroristes présents dans la zone sahélo-saharienne (nombre de jihadistes « neutralisés », sorties aériennes, etc). En revanche, il a donné un bilan des actions civilo-militaires effectuées au profit des

Une innovation pour sauver la vie des soldats blessés au combat

Parmi les principales causes de décès de soldats blessés au combat, les hémorragies, provoquées par balle ou par éclat, sont l’une des plus importantes. Et quelques innovations (système XStat, garot jonctionnel) ont été mis au point afin d’augmenter les chances de survie en arrêtant au plus vite la perte de sang. Mais l’hémorragie n’est pas