Spahis / Archives

Sergent-chef Emilien Mougin et brigadier-chef Dernoncourt, morts pour la France

Ce 21 février, lors d’une opération de contrôle de zone dans la région de Ménaka, au Mali, un Véhicule blindé léger (VBL) du 1er Régiment de Spahis, engagé dans l’opération Barkhane,  a été frappé par l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED), qui aura été fatale à deux militaires français. Le chef du bord du VBL

Mali : Deux militaires du 1er Régiment de Spahis ont été tués par un engin explosif improvisé (MàJ)

Plus d’un mois après une attaque revendiquée par l’État islamique dans le Grand Sahara (EIGS) contre un convoi de la force française Barkhane entre Ménaka et Indélimane, près de Gao [Mali], un sous-officier et un brigadier-chef du 1er Régiment de Spahis, de Valence, ont été tués par l’explosion d’un engin explosif improvisé (IED) au passage

Décès d’Alain Gayet, ancien de la 2e DB et Compagnon de la Libération

Il aura été l’un des plus jeunes Français à rejoindre le général de Gaulle à Londres, en 1940. Alain Gayet, Compagnon de la Libération, s’est éteint le 20 avril à Boulogne-Billancourt à l’âge de 94 ans. Né à Paris le 29 novembre 1922 dans une famille de médecins et de chercheurs, Alain Gayet est lycéen

14 juillet : Focus sur le 1er Régiment de Spahis

Le 1er Spahis en opérations L’histoire du 1er Régiment de Spahis commence en 1914, année de la création par le Maréchal Lyautey du Régiment de Marche de Saphis Marocains, dont cette unité a conservé les traditions. Lors de la Première Guerre Mondiale, le régiment combat d’abord en France où il prend part à la bataille