SpaceX / Archives

Comment l’espace pourrait révolutionner le transport aérien militaire?

L’auteur des aventures de Tintin, Hergé, avait plus de 50 ans d’avance quand il imagine une fusée réutilisable pour faire le voyage jusqu’à la lune. En effet, la société américaine SpaceX développe actuellement le lanceur BFR [Big Falcon Rocket], qui sera totalement réutilisable, contrairement à ses deux prédécesseurs, les Falcon 9 et Falcon Heavy, dont

Pour ses prochains vols habités, la NASA sélectionne des astronautes ayant un riche passé dans l’aviation militaire

Depuis 2011, la Nasa, qui a fêté, cette année, son soixantième anniversaire, n’est plus en mesure d’envoyer des astronautes dans l’espace par ses propres moyens, les navettes spatiales qu’elle utilisait jusqu’alors ayant été mise à la retraite. Et, désormais, elle dépend des vaisseaux Soyouz, dans le cadre d’un contrat dont la validité arrivera à échéance

Dassault Aviation s’intéresse de près aux mini-lanceurs spatiaux

Dopé par des contrats obtenus auprès du gouvernement américain, le concept de lanceurs réutilisables développé par l’entreprise SpaceX risque fort de mettre en péril la filière spatiale européenne, dans la mesure où il sera compliqué de tenir la distance en matière du coût des lancements de satellites. Tel est l’enjeu résumé par Éric Trappier, le

Le mystérieux satellite américain Zuma aurait été perdu

Le 7 janvier, la société SpaceX a fait décoller une fusée réutilisable Falcon 9 depuis Cape Canaveral (Floride) pour mettre en orbite le mystérieux satellite Zuma pour le compte d’une administration ou agence américaine non précisée. De telles missions sont plutôt rares : deux ont été conduites au cours de ces dernières années, vraisemblement pour

SpaceX s’apprête à mettre sur orbite le mystérieux satellite ZUMA

Si tout se passe bien d’ici le 9 janvier, la société SpaceX fera décoller une fusée Falcon 9 depuis le Space Launch Complex 40 de Cape Canaveral [Floride] pour mettre sur orbite une charge utile appelée « Zuma ». Après un lancement annulé, en novembre dernier, cette dernière fait l’objet de spéculations dans la mesure où quasiment

Le mystérieux drone spatial américain X-37B a de nouveau été mis en orbite

En mai dernier, le drone spatial X-37B, développé par la division Phantom Works de Boeing, revenait sur terre au terme de sa quatrième mission depuis 2010, après avoir passé plus de 700 jours en orbite. Un record. Le rôle de cet appareil, mis en oeuvre par le 30th Space Wing de l’US Air Force, ne

SpaceX va mettre en orbite un engin espion classé « secret défense »

Une fusée Falcon 9, partiellement réutilisable et développée par la société SpaceX, doit mettre en orbite depuis Cap Canaveral, ce 30 avril, une charge utile appelée NROL-76 pour le compte du National Reconnaissance Office (NRO), une agence du Pentagone qui coordonne la récupération et l’analyse des renseignements obtenus par satellite. Ce lancement est le premier

SpaceX a réussi à faire revenir une fusée sur Terre

Hergé l’avait imaginé pour faire voyager Tintin et le capitaine Haddock jusqu’à la Lune. Et la société américaine SpaceX vient de le réaliser, en réussissant, pour la première fois, à faire revenir sur Terre une fusée Falcon 9 dont la mission était de mettre des satellites sur orbite. Ainsi, à 01h29 GMT, ce 22 décembre,

La société SpaceX peut désormais prétendre à lancer des satellites militaires américains

En avril 2014, Elon Musk, l’ex-patron de Paypal et fondateur des sociétés SpaceX et Tesla, avait engagé une action en justice pour dénoncer l’attribution en bloc à la co-entreprise United Launch Alliance (ULA), détenue par Lockheed-Martin et Boeing, de contrats portant sur le lancement de satellites militaires dans le cadre du programme EELV (Evolved Expendable

Les sanctions contre Moscou vont-elles affecter les lancements de satellites militaires américains?

Le vice-premier ministre russe, Dmitri Rogozine, en charge du complexe militaro-industriel, a vivement réagi à l’annonce de nouvelles sanctions prises par Washington à l’égard de Moscou pour son rôle dans la crise ukrainienne. « S’ils veulent frapper le secteur russe des fusées, ils (ndlr, les Américains) vont automatiquement, par rebond, exposer leur cosmonautes de la Station