sous marin / Archives

Naval Group – Le premier sous-marin Scorpène destiné à la marine brésilienne a été mis à flot

Dans le cadre d’un accord de coopération stratégique signé en décembre 2008 par le Brésil et la France, le gouvernement brésilien a attribué au constructeur français Naval Group [ex-DCNS] un contrat visant à livrer à la Marinha do Brasil cinq sous-marins  [dont un à propulsion nucléaire], avec, à la clé, des transferts de technologie. Le

L’épave du sous-marin argentin ARA San Juan, disparu en novembre 2017, a été repérée

Porté disparu depuis le 15 novembre 2017, probablement après une explosion à bord, le sous-marin argentin ARA San Juan vient d’être repéré par un robot sous-marin mis en oeuvre par Ocean Infinity, une entreprise américaine mandatée par Buenos Aires pour poursuivre les recherches du bâtiment. Ainsi, selon les précisions données par la marine argentine, l’épave

L’US Navy veut une escadrille de sous-marins « agresseurs » pour muscler la préparation au combat de ses équipages

Ces dernières années, la Russie a mis davantage l’accent sur le renforcement de sa flotte sous-marine que sur celui de ses navires de surface. Désormais, ses forces forces navales disposent de sous-marins performants [13 leur ont été livrés depuis 2014, ndlr], mis en oeuvre par des équipages bien entraînés. La conséquence est l’activité des submersibles

La Chine développe un satellite pour détecter les sous-marins en plongée

Lors de l’examen du budget de la mission « Défense » par les députés de la commission des Finances, le 26 octobre, un amendement défendu par Danièle Obono [France Insoumise] proposait de couper les crédits alloués à la composante aéroportée de la dissuasion nucléaire, cette dernière ne devant alors reposer que sur les quatre sous-marins nucléaires lanceurs

Au risque de froisser Pékin, un sous-marin japonais a mené un exercice inédit en mer de Chine méridionale

Selon le quotidien Asahi Shimbun, l’un des 18 sous-marins que compte la Force d’autodéfense navale japonaise, le « Kuroshio », a participé pour la première fois, le 13 septembre, à un exercice en mer de Chine méridionale, précisément au sud-ouest du récif de Scarborough, lequel est passé sous le contrôle de Pékin en 2012, alors qu’il appartenait

La Corée du Sud lance le « Dosan Ahn Chang-ho », son premier sous-marin de conception nationale

Certes, la politique commerciale consistant à concéder un transfert de technologies permet de remporter des contrats à l’exportation. Mais sur le long terme, et si elle n’est pas « maîtrisée » sans être accompagnée par un effort conséquent en matière d’innovation, elle peut déboucher sur l’émergence d’un concurrent susceptible d’être plus compétitif. Tel est par exemple le

La déconstruction des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de la classe « Le Redoutable » a commencé

Entre 1971 et 2008, les six sous-marins nucléaires lanceurs d’engins [SNLE] de la classe « Le Redoutable » ont assuré la permanence de la dissuasion nuclaire océanique, avec d’être progressivement remplacés par ceux de la classe « Le Triomphant ». Le premier de la série – « Le Redoutable », donc – fut retiré du service vingt ans après avoir entamé

Les États-Unis tentent de dissuader les Philippines de se procurer deux sous-marins « Kilo » auprès de la Russie

Depuis l’élection du président Rodrigo Duterte, en 2016, les Philippines ont amorcé un rapprochement avec la Chine, avec laquelle, pourtant, l’archipel a des contentieux territoriaux, et la Russie. Ce qui a donné lieu à des livraisons d’armes ainsi qu’à la signature d’accords militaires, en particulier avec Moscou. Pour autant, cette réorientation de la politique extérieure

Pour l’US Navy, l’activité navale chinoise dans l’Atlantique Nord crée une « nouvelle dynamique »

Pendant longtemps, la mission de la composante navale de l’Armée populaire de libération [APL] se limitait à la défense des côtes de la République populaire de Chine, voire ses environs proches. Mais, avec la mondialisation des échanges et l’essor économique chinois, Pékin a d’abord adopté un concept de « défense active des mers proches », puis une

Un sous-marin nucléaire russe a tiré une salve de 4 missiles balistiques intercontinentaux « Boulava »

Le 26 octobre 2017, les trois composantes des forces stratégiques russes (terrestre, aérienne, sous-marine) furent sollicités pour un rare exercice de « gestion de leurs forces » respectives. Ainsi, des bombardiers Tu-160, Tu-95MS et Tu-22 M3 tirèrent des missiles de croisière « sur des cibles au sol » situées au Kamtchatka (Extrême-Orient), dans la république des Komis (nord) et