Source Solde / Archives

Successeur de LOUVOIS, Source Solde va coûter 48 millions d’euros de plus par rapport au devis initial

En avril 2015, afin de remplacer le Logiciel unique à vocation interarmées de la Solde [LOUVOIS], responsable d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement de la solde des militaires, la Direction générale de l’armement confia au groupe Sopra-Steria, le soin de développer un nouveau logiciel, appelé Source Solde. Le montant global de ce marché était alors de

Le ministère des Armées prend ses précautions avec le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu

Au 1er janvier 2019, et en dépit des 750.000 erreurs informatiques constatées lors d’une phase de tests réalisée entre août 2017 et juin 2018 par une note de la Direction générale des finances publiques (DGFiP), l’impôt sur le revenu sera désormais prélevé directement, et tous les mois, les rémunérations des salariés, les traitements des fonctionnaires

Soldes : Successeur du système LOUVOIS, le logiciel Source Solde n’est pas encore fiable à 100%

Normalement, le logiciel Source Solde, dont la réalisation a été confié à Sopra-Steria dans le cadre d’un programme conduit par la Direction générale de l’armement [DGA], aurait dû être mis en service en 2017 et ainsi remplacer le système LOUVOIS [Logiciel unique à vocation interarmées de la solde], dont les innombrables dysfonctionnements ont défrayé la

Soldes : La Marine nationale reporte la mise en service du logiciel Source Solde en 2019

En novembre 2017, Mme l’ingénieur général de l’armement Caroline Gervais avait donné le calendrier prévu pour le déploiement de Source Solde, appelé à remplacer le système LOUVOIS (Logiciel unique à vocation interarmées de la solde), à l’origine d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des soldes dues aux militaires, en particulier ceux de l’armée de Terre, de

La réforme de la rémunération des militaires s’annonce aussi délicate que compliquée

Il aurait certainement fallu commencer par mettre en place une nouvelle politique de rémunération des militaires avant de développer le système Louvois (Logiciel unique à vocation interarmées de la solde), dont les dysfonctionnements, qui a mis de nombreuses familles en difficulté, ont conduit au lancement du programme Source Solde. Toutefois, il est vrai que cette

Le projet Source Solde a connu un « taux d’erreurs habituel » lors de ses premiers essais

Après les dysfonctionnements du système Louvois (Logiciel unique à vocation interarmées de la solde), qui ont plongé de nombreux militaires dans d’énormes difficultés financières, le ministère des Armées a confié à la société Sopra-Steria le soin de mettre au point un nouveau calculateur, appelé « Source Solde », sous la responsabilité de la Direction générale de l’armement

Soldes : Au minimum, les surcoûts induits par les ratés de Louvois ont atteint 145 millions d’euros

Peu après avoir été mis en service pour le paiement des soldes des militaires de l’armée de Terre et de la Marine nationale, le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) fit rapidement parler de lui par ses multiples dysfonctionnements de deux types. Ainsi, soit le militaire ne touchait que partiellement sa solde

Soldes : La crise de Louvois est « sous contrôle », assure le Secrétaire général pour l’administration

Quand il a été lancé sous l’égide de la Direction générale de l’armement (DGA) en décembre 2014, le programme Source Solde devait remplacer le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) à partir de 2017. Seulement, il faudra encore patienter pour que soit définitivement déconnecté ce programme informatique responsable de trop nombreux dysfonctionnements

Soldes : Au mieux, le système Louvois ne sera pas retiré du service avant 2021

Le paiement des soldes dues aux militaires risquent de connaître encore des aléas au cours des quatre ou cinq années qui viennent. En effet, le système Louvois (Logiciel unique à vocation interarmées de la solde), à l’origine d’innombrables dysfonctionnements (et de situations financières très délicates chez les intéressés), ne sera pas débranché définitivement avant 2021!

La mise en service du logiciel de paie Source Solde repousée, au mieux, à la fin 2017

Responsable d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des soldes (salaires) des militaires, essentiellement de l’armée de Terre, le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (LOUVOIS) doit être abandonné quand un remplaçant, plus fiable, sera au point. Pour cela, la Direction générale de l’armement (DGA) a été chargée de piloter le développement du logiciel Source