sondage / Archives

Près de 60% des Polonais sont favorables à l’implantation d’une base américaine permanente dans leur pays

La présence militaire américains est déjà relativement importante en Pologne, avec des unités d’une brigade blindée de l’US Army, dans le cadre d’un bataillon multinational de l’Otan, ainsi que des drones MQ-9 Reaper (sur la base Miroslawiec). Sans oublier les déploiements pontuels d’avions de combat et de troupes supplémentaires à l’occasion d’exercices militaires. En outre,

Avec 84% de bonnes opinions, les armées ont toujours la cote auprès des Français

Étant donné qu’un sondage est une photographie de l’opinion à un moment donné, il faut en comparer plusieurs pour en dégager une tendance. Et cet exercice montre que les armées bénéficient d’une importante cote de confiance auprès des Français. Ainsi, selon les chiffres clés de la défense, que vient de publier le ministère des Armées

Les Français veulent-ils vraiment abandonner la dissuasion nucléaire?

Selon un sondage réalisé par l’IFOP à la demande du « Mouvement de la Paix » et publié, ce 5 juillet, par le quotidien La Croix, 67% des personnes interrogées (et elles ont été 1001 à l’avoir été, choisie dans un « échantillon représentatif ») se disent favorables à ce que la France s’engage dans la ratification du traité

50% des Français estiment que les armées n’ont pas les moyens de leurs missions

Peut-on parler d’une prise de conscience au regard des résultats des enquêtes d’opinions conduites depuis deux ans? A priori, de plus en plus de Français estiment que les armées n’ont pas les moyens suffisants pour mener à bien leurs missions. C’est ce que l’on pourrait déduire des « chiffres clés de sondages de la défense », que

L’opération Sentinelle est toujours autant plebiscitée par les Français

Il y a trois ans, après les attaques terroristes contre la rédaction de Charlie Hebdo et du magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes, le gouvernement décida de lancer l’opération intérieure Sentinelle en mobilisant 10.000 soldats pour protéger 830 points sensibles sur le territoire national. Cette opération ne manqua de susciter quelques critiques :

62% des militaires de carrière envisagent de quitter l’armée

Entre la vocation, le désir de servir et de s’engager pour les autres, la recherche de valeurs, les envies d’ailleurs, la soif d’aventures, l’opportunité d’avoir une première expérience professionnelle, la tradition familiale ou encore le prestige de l’uniforme, les raisons qui poussent un jeune homme (ou une jeune femme) à se rendre dans un centre

Les Français ont une bonne image de leurs armées et estiment qu’elles n’ont pas les moyens de leurs missions

Comme avant chaque 14-Juillet, la Délégation à l’Information et la la Communication de la Défense (DICoD) publie les résultats de sondages réalisés au cours des six premiers mois de l’année. Et, cette fois encore, les chiffres sont plutôt éloquents (et ont de quoi donner à réfléchir aux responsables politiques). Ainsi, 88% des personnes interrogées dans

Fort soutien de l’opinion publique aux opérations menées par les armées françaises

À l’heure où de nouvelles techniques basées sur le big data démontré leur pertinence (et on verra si ce sera encore le cas le 23 avril), toujours est-il que les sondages « classiques » permettent d’avoir une idée de ce pense l’opinion publique à un instant T et de dégager ainsi une tendance sur le long terme.

70% des Français se disent favorables à une hausse des dépenses de défense et de sécurité

L’élection présidentielle arrive à grand pas et, à n’en pas douter, les affaires de défense en seront l’un des enjeux importants alors que, jusqu’à présent, elles ont plutôt reléguées au second rang lors des précédentes campagnes. Et, comme le nerf de la guerre reste l’argent, la question du budget des forces armées se posera aux

87% des Français ont une bonne image de leurs forces armées

Tous les ans, peu avant le 14-Juillet, le ministère de la Défense publie les résultats d’un sondage mesurant la popularité des armées ainsi que l’adhésion aux opérations dans lesquelles elles sont engagées. Après les attentats de janvier et de novembre 2015, les enquêtes d’opinion ont ainsi montré une hausse assez significative du pourcentage de personnes