Somalie / Archives

Le patrouilleur « l’Adroit » a porté assistance à un boutre iranien

Le patrouilleur hauturier L’Adroit, mis à la disposition de la Marine nationale par son constructeur, DCNS, a terminé sa mission pour le compte de l’opération anti-piraterie Atalante, conduite par l’Union européenne dans le golfe d’Aden, le 28 avril dernier. L’activité des pirates somaliens étant désormais quasiment nulle (d’après les chiffres du Bureau Maritime International), le

L’aviation kényane a bombardé deux camps jihadistes en Somalie

Après l’attaque du campus de l’Université de Garissa qui a fait 148 tués, le 2 avril, les Forces de défense du Kenya (KDF) ont bombardé, le 5 avril, deux camps appartenant aux milices shebab, liées à al-Qaïda, et situés dans la région frontalière de Gedo, en Somalie. Des avions F-5 Tiger ont été engagés dans

Les jihadistes somaliens font un carnage à l’Université de Garissa, au Kenya

À nouveau, les jihadistes somaliens des milices shebab, liées à al-Qaïda, s’en sont pris au Kenya en lançant, le 2 avril,  un assaut particulièrement meurtrier contre le campus de l’Université de Garissa, située à environ 150 kilomètres de la frontière avec la Somalie. Peu après le début de l’attaque, le porte-parole des shebab, Cheikh Ali

Les pirates somaliens sont-ils de retour?

Le 26 mars, une dépêche de l’AFP a indiqué qu’un bateau de pêche iranien avait été pris d’assaut par des pirates au large de Ceel Huur, dans la région de Mudug, en Somalie. Ce qui serait une première depuis 3 ans. Cette information a été donnée par Alan Cole, de l’office des Nations unies contre

Nouvelle frappe américaine contre un responsable jihadiste somalien

En difficulté en Somalie où elles ont perdu du terrain face à l’AMISOM, une force déployée dans le pays sous l’égide de l’Union africaine, les milices jihadistes shebab, liées à al-Qaïda, privilégient désormais les actions de guérilla et les attentats suicides contre des cibles de haute-valeur, notamment à Mogadiscio. Ainsi, le 12 mars, les jihadistes

Deux ressortissants néerlandais auraient commis un attentat suicide à Mogadiscio

Le 20 février, les milices islamistes shebab, affiliée à al-Qaïda, ont revendiqué une attaque suicide commise contre l’établissement haut-de-gamme du Central Hotel, à Mogadiscio, situé près du complexe ultra-sécurisé de la Villa Somalia, où sont installés les bureaux du Premier ministre et la présidence somalienne. L’attaque a commencé par deux explosions, suivies par une fusillade

Un chef jihadiste visé par une frappe américaine en Somalie

Bien qu’ayant perdu leurs bastions, grâce à l’action de l’AMISOM, la force de l’Union africaine déployée en Somalie, les milices Shebab, liées à al-Qaïda, continuent leurs attaques à Mogadiscio mais aussi dans les autres pays de la région, en particulier au Kenya. Ainsi, le 22 janvier, les jihadistes somaliens ont attaqué un hôtel, qui, situé

Nouvelle frappe américaine contre un haut responsable des jihadistes somaliens

La reddition, il y a quelques jours, de Zakariya Ismail Ahmed Hersi, un important responsable des milices jihadistes « shebab », en Somalie, pourrait être moins importante que l’on pouvait le penser. Du moins, si l’on en croit l’organisation terroriste. « Toutes les informations sur la situation ou les plans militaires qu’il connaissait ont changé depuis qu’il est

Reddition d’un chef important des jihadistes somaliens

Un important chef des milices jihadistes shebab, Zakariya Ismail Ahmed Hersi, s’est rendu aux autorités somaliennes et aux forces de l’Union africaine (AMISOM), le 27 décembre, alors qu’il se trouvait dans la région de Geddo, frontalière avec le Kenya et l’Éthiopie. En juin 2012, les États-Unis avaient mis 3 millions sur la table pour tout

Le Kenya reste plus que jamais dans le collimateur des jihadistes somaliens

En septembre dernier, un raid américain coûta la vie à Ahmed Abdi Godane, le chefs des Shebabs, les jihadistes somaliens ayant prêté allégeance à al-Qaïda. Et l’on s’interrogeait alors sur la direction qu’allait prendre ce mouvement, désormais clairement sur la défensive depuis l’intervention militaire du Kenya en Somalie décidée à l’automne 2011 et surtout grâce