Somalie / Archives

Plus de 100 jihadistes somaliens tués lors d’un raid américain

Depuis l’attentat – toujours pas revendiqué – qui a fait plus de 350 morts à Mogadiscio, le 14 octobre, les forces américaines ont intensifié leurs opérations contre les jihadistes somaliens. Ainsi, entre le 9 et le 17 novembre, pas moins de six raids aériens ont visé les milices Shebab, liées à al-Qaïda, et la branche

Les forces américaines frappent la branche somalienne de l’État islamique pour la première fois

Depuis juin, les États-Unis ont effectué une quinzaine de frappes aériennes en Somalie, exclusivement contre les milices Shebab, affiliées à al-Qaïda. Jusqu’à présent, la branche somalienne de l’État islamique, dont les effectifs sont peu étoffés, avait échappé aux drones américains. Ce n’est plus le cas désormais. En effet, le 3 novembre, le Pentagone a dit

La Somalie a connu l’attentat le plus meurtrier de son histoire

Le 14 octobre, Mogadiscio a subi le 33e attentat au véhicule piégé depuis le début de cette année. Et ce dernier est sans nul doute le plus meurtrier jamais commis en Somalie, pays qui connaît une situation très compliquée sur le plan sécuritaire, avec en particulier la persistance des milices Shebabs, affiliées à al-Qaïda. Un

La Turquie a inauguré une base pour former l’armée somalienne à Mogadiscio

Depuis 2005, voire un peu avant, l’Afrique est l’une des priorités de la Turquie. Ce qui s’est traduit par l’ouverture de près d’une trentaine de missions diplomatiques sur ce continent ainsi que par des échanges commerciaux mulitplié par quatre entre 2003 et 2014, ces derniers étant passés de 5,3 milliards de dollars en volume à

Nouvelle frappe américaine contre un camp d’entraînement jihadiste en Somalie

L’aviation américaine a appuyé, le 11 juin, une opération menée par les forces spéciales somaliennes contre un camp d’entraînement utilisé par les milices shebab, liées à al-Qaïda, dans la région de Middle Juba, à environ 300 km au sud-ouest de Mogadiscio. « Ce matin [11 juin, ndlr], j’ai ordonné à nos forces spéciales, appuyées par nos

Une base militaire de la région semi-autonome du Puntland visée par les jihadistes somaliens

Depuis 2010, des combats sporadiques opposent les milices somaliennes Shebab, affiliées à al-Qaïda, et les forces de la région semi-autonome du Puntland. Mais depuis quelques mois, les jihadistes, qui ont trouvé refuge dans les montagnes de Golis, une zone regorgeant de grottes difficiles d’accès, semblent vouloir accentuer leur pression dans cette partie de la Somalie.

Un commando des forces spéciales américaines a été tué lors d’une opération héliportée en Somalie

Un commando des Navy SEALs, une composante des forces spéciales américaines, a été tué, le 4 mai, lors d’une opération héliportée menée contre les milices Shebab, liées à al-Qaïda, près de Barriire, à environ 60 km à l’ouest de Mogadisco. Deux autres militaires américains ont été blessés. Selon le commandement militaire américain pour l’Afrique (US

Les États-Unis vont déployer « quelques dizaines » de conseillers militaires en Somalie

À la demande de Mogadiscio, les États-Unis vont envoyer « quelques dizaines de soldats » en Somalie afin d’aider les forces locales dans leur combat contre les milicens shebab, liés à al-Qaïda. L’annonce a été faite le 14 avril par l’US Africom, le commandement militaire américain pour l’Afrique. « Cette mission n’est pas associée à la formation aux

Une autonomie de décision accrue pour les forces américaines engagées contre les jihadistes somaliens

Dès 2007, des « conseillers » militaires américains ont discrètement été envoyés à Mogadiscio afin d’appuyer la Force de l’Union africaine déployée en Somalie (AMISOM) ainsi que les autorités intérimaires somaliennes à combattre les jihadistes des milices Shebab, liés à al-Qaïda. Depuis, les forces américaines ont multiplié les opérations contre la mouvance jihadiste somalienne, en visant notamment

Un pétrolier détourné par des pirates somaliens

Le pétrolier Aris 13, battant pavillon des Comores, a été attaqué le 13 mars par des hommes armés à bord de deux skiffs, alors qu’il croisait au large des côtes de la région semi-autonome du Puntland, non loin de la ville d’Alula, dans le nord-est de la Somalie. « Ce que nous savons avec certitude, c’est