Sentinelle / Archives

Un homme condamné à 5 mois de prison pour avoir menacé des militaires de l’opération Sentinelle

Des insultes aux menaces en passant par les agressions, la présence de militaires dans les rues, dans le cadre de l’opération Sentinelle, donne lieu à de nombreux incidents qui ne sont évidemment pas tous signalés par la presse. Seuls les plus importants font l’objet d’un traitement médiatique. Et les poursuites judiciaires contre leurs auteurs sont

Une patrouille de l’opération Sentinelle caillassée à Corbeil-Essonnes

Les patrouilles dynamiques de l’opération Sentinelle ne sont pas exemptes de risques, même quand elles sont effectuées à bord d’un véhicule. Ainsi, d’après des informations du Parisien, l’une d’elles a été caillassée, le 26 mai, vers 20h00, à Corbeil-Essonnes, par 10 individus encagoulés. Les faits se sont produits sur la Nationale 7, non loin du

Les patrouilles dynamiques de l’opération Sentinelle supposent de lourdes contraintes

Lors de son lancement, en janvier 2015, l’opération intérieure (OPINT) Sentinelle se traduisait essentiellement par la garde statique de lieux susceptibles d’être visés par une attaque terroriste. L’un des inconvénients de cette posture, au-delà de la lassitude qu’elle pouvait susciter, était que les soldats ainsi mobilisés constituaient des cibles potentielles, comme ce fut le cas

Fort soutien de l’opinion publique aux opérations menées par les armées françaises

À l’heure où de nouvelles techniques basées sur le big data démontré leur pertinence (et on verra si ce sera encore le cas le 23 avril), toujours est-il que les sondages « classiques » permettent d’avoir une idée de ce pense l’opinion publique à un instant T et de dégager ainsi une tendance sur le long terme.

Orly : Destiné aux aviateurs affectés à l’opération Sentinelle, le stage « Griffon » a permis d’éviter le pire

L’attaque d’une patrouille de trois militaires de l’armée de l’Air par Ziyed Ben Belgacem à Orly, le matin du 18 mars, aurait pu très mal tourner étant donné qu’elle a eu lieu dans un endroit très fréquenté. Sur les images de vidéosurveillance, on constate que l’assaillant a jeté un sac au sol avant de se

Un homme a été abattu après avoir tenté de voler l’arme d’un militaire à l’aéroport d’Orly (MàJ)

Vers 8H30, ce 18 mars, à l’aéroport d’Orly-Sud, un homme a agressé une patrouille de l’opération Sentinelle composée de trois militaires de l’armée de l’Air afin de s’emparer de l’arme de l’un d’entre eux. Dans un premier temps, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre Henry-Brandet, a déclaré que l’agresseur s’était « réfugié dans un commerce

L’armée de Terre met en avant l’entraînement des soldats attaqués au Louvre

Dans l’ensemble, les responsables politiques ont loué le sang-froid et le professionnalisme des militaires du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes (RCP) qui, alors qu’ils patrouillaient au titre de l’opération Sentinelle au Carousel du Louvre, le 3 février, ont neutralisé un individu qui venait de les attaquer à la machette en criant « Allah Akbar ». Dans la

Agressée, une patrouille « Sentinelle » a ouvert le feu devant le Carrousel du Louvre [MàJ]

Pour le ministère de l’Intérieur, il s’agit d’un « événement grave de sécurité publique ». Ce 3 février, un individu, armé d’au moins une machette, a agressé un militaire appartenant à une patrouille du 1er Régiment de Chasseurs Parachutistes (RCP), alors présente devant le Carrousel du Louvre, à Paris, dans le cadre de l’opération Sentinelle. C’est alors

Policiers, gendarmes et militaires de Sentinelle soumis aux mêmes règles pour l’usage de leurs armes

Le Parlement discutera, d’ici la fin de ce mois, d’un projet de loi relatif à la sécurité publique, présenté le 21 décembre par Bruno Le Roux et Jean-Jacques Urvoas, respectivement ministres de l’Intérieur et de la Justice. Ce texte doit compléter les dispositions de la loi du 3 juin 2016 portant sur la lutte contre

Une nouvelle version du plan Vigipirate est entrée en vigueur

Créé en 1978 pour prendre en compte la menace terroriste, le plan Vigipirate avait évolué en 2003 avec l’instauration de 5 niveaux d’alerte, avec une signalétique basée sur des couleurs (blanc, jaune, orange, rouge et rouge écarlate). Puis, en 2014, il fut décidé de réduire à 2 le nombre de niveaux d’alerte et, par conséquent,