Sécurité / Archives

La France envisage de « renforcer » son action en Libye

Jusqu’à présent, et officiellement, l’action de la France en Libye comporte trois axes : participation à l’opération européenne EUNAVFOR Sophia, dans le but – non atteint – et de lutter contre les réseaux de passeurs de migrants et de faire respecter l’embargo sur les armes, missions de recueil de renseignements sur les groupes jihadistes présents

La MINUSMA va déployer une force de réaction rapide dans le centre du Mali

Pour le seconde fois en 15 jours, le camp de la Mission multidimentionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) installé à Tombouctou a une nouvelle fois été la cible de tirs de mortiers. Le bilan de cette attaque est moins élevé que la première, 4 Casques bleus et 3 soldats des

Un homme a été abattu après avoir tenté de voler l’arme d’un militaire à l’aéroport d’Orly (MàJ)

Vers 8H30, ce 18 mars, à l’aéroport d’Orly-Sud, un homme a agressé une patrouille de l’opération Sentinelle composée de trois militaires de l’armée de l’Air afin de s’emparer de l’arme de l’un d’entre eux. Dans un premier temps, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre Henry-Brandet, a déclaré que l’agresseur s’était « réfugié dans un commerce

Le chef du Pentagone estime que le changement climatique peut poser des problèmes de sécurité

Selon le consensus sur lequel la 21e Commissions des parties (COP 21) de Paris a obtenu un accord, le changement climatique serait dû aux activités humaines. Cependant, sans nier pour autant l’évolution du climat, certains scientifiques comme Claude Allègre et Vincent Courtillot, estiment que d’autres facteurs sont à mettre en cause (activité solaire, océans, etc…).

Présidentielle 2017 : M. Fillon avance 18 propositions pour une « armée forte »

Dans son programme présidentiel qu’il vient de dévoiler de 13 mars [.pdf], François Fillon, le candidat de la droite et du centre, entend « refaire de la France une puissance d’équilibre et d’entraînement grâce à une diplomatie indépendante. » Or, comme le disait Bismarck, « une diplomatie sans armée est comme un orchestre sans instruments de musique. » Aussi,

Une attaque terroriste avec un drone ne pourra pas toujours être empêchée

Depuis quelques semaines, l’État islamique (EI ou Daesh) diffuse des films de propagande montrant des drones modifiés pour être en mesure d’emporter des charges explosives. Ainsi, la semaine passée, l’on a pu voir un Humvee des forces irakiennes être détruit par une bombe larguée par l’un de ces appareils. Cependant, l’authenticité des images reste à

Terrorisme : Vers un contrôle renforcé des salariés du secteur des transports

Peu après les attentats du 13 novembre 2015, les militaires du Groupement de gendarmerie des transports aériens (GTA) Nord avaient découvert des « éléments de prosélytisme avancé et des signaux faibles de radicalisation » lors de la perquisition de 2.100 casiers appartenant à des salariés de l’entreprise Servair et installés dans des locaux situés en « zone piste »

Le Burkina Faso, le Niger et le Mali vont créer une force militaire conjointe

Dans un entretien accordé au quotidien Le Monde, en décembre, le président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, avait avancé l’idée de créer une « force régionale » avec les autres pays du Sahel afin de lutter contre les groupes jihadistes. Mais la Mauritanie ne sera pas concernée par l’initiative que viennent de lancer le Mali, le Burkina

Le Tchad ferme sa frontière avec la Libye

Alors que, dans le sud-libyen, la tension est vive entre les milices de Misrata et l’Armée nationale libyenne du général Khalifa Haftar, qui soutient le gouvernement de Baïda, qui n’est plus reconnu par la communauté internationale, le Tchad a annoncé, le 5 janvier, sa décision de fermer la frontière avec la Libye en raison d’une

Les responsables militaires lettons et russes se sont rencontrés pour tenter d’atténuer les tensions

Pour des raisons historiques et parce qu’ils comptent, au sein de leurs populations, une importante minorité russe, les pays baltes, bien que membres de l’Otan et de l’UE, redoutent d’être déstabilisés (voire d’être envahis) par la Russie, comme cela fut le cas en janvier 1991, quand les projecteurs étaient alors braqués sur l’opération visant à