Sécurité / Archives

Vigipirate : Les CRS n’en peuvent plus… Que dire des militaires alors?

Le dispositif engagé sur le territoire national dans le cadre du plan Vigipirate restera maintenu au moins jusqu’à l’été, tel qu’il a été mis en place au lendemain des attentats commis les 7 et 9 janvier à Paris. Actuellement, 4.700 policiers et gendarmes sont sollicités pour surveiller les sites sensibles, de même que de 10.000

La France et les Émirats arabes unis vont aider à renforcer les capacités de l’armée tunisienne

Le 3 mars dernier, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, était invité à faire le tour d’horizon des opérations dans lesquelles les forces françaises sont engagées par la commission « Défense » de l’Assemblée nationale. Le compte-rendu de cette audition vient d’être diffusé, ce qui crée un décalage avec l’actualité immédiate. En effet, depuis l’intervention

Le niveau « alerte attentat » du plan Vigipirate maintenu au moins jusqu’au 10 avril

« Il faut s’habituer à vivre avec cette menace terroriste qui est le fruit d’organisations internationales particulièrement barbares », a dit le Premier ministre, Manuel Valls, après les attentats des 7 et 9 janvier. Ces propos peuvent sembler fatalistes. Il fraudrait donc s’habituer au mal sans espoir de le vaincre? En attendant, selon une source gouvernementale, le

Une piste pour expliquer les survols de lieux sensibles par des drones?

Au cours de ces derniers mois, l’actualité a été rythmée par les survols de centrales nucléaires par de mystérieux drones. Encore récemment, l’Élysée, la base des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de l’Île-Longue ainsi que des lieux importants situés à Paris (ambassade des États-Unis, Invalides) ont été survolés par ces engins non-identifiés. Les hypothèses sur

L’accès de la base aéronavale de Landivisiau bloqué par des tonnes de gravats

C’est une information pour le moins étonnante rapportée par les journaux bretons : l’accès de la base aéronavale (BAN) de Landivisiau a été bloqué par plusieurs tonnes de gravats, de pneus et de palettes… Le tout déposé dans la nuit du 23 au 24 février par plusieurs tracteurs, sans que personne n’ait rien remarqué… Il

M. Le Drian appelle les pays membres de l’UE à faire plus d’efforts pour la sécurité de l’Europe

On le sait, les forces françaises sont extrêmement sollicitées actuellement, avec l’opération intérieure Sentinelle et les interventions au Sahel, en Centrafrique, en Irak, sans oublier sa participation à la Force intérimaire des Nations unies au Liban (Finul). S’agissant des opérations menées en Afrique, il a souvent été dit que les membres de l’Union européenne n’ont

Au moins 370 incidents ont été constatés depuis le lancement de l’opération Sentinelle

Les premiers mouvements de relèves des soldats engagés dans l’opération Sentinelle,  ont d’ores et déjà commencé. Pour rappel, plus de 10.500 militaires ont été mobilisés après les attentats des 7 et 9 janvier afin de renforcer le plan vigipirate, porté au niveau « alerte attentat ». Un tel niveau de mobilisation n’est pas sans poser de problèmes,

Un militaire blessé à l’oeil par un pointeur laser devant une école juive à Villeurbanne

Le 22 janvier, des militaires affectés à la surveillance d’une école de juive située à Villeurbanne (Rhône) furent menacés d’être égorgés par un individu qui venait d’arrêter son véhicule à leur hauteur. Ce dernier, âgé d’une trentaine d’années, sera arrêté quelques heures plus tard et présenté devant la justice. Laissé finalement libre, il devra toutefois

Un avion de ligne visé par des tirs lors de son atterrissage à Bagdad

Un Boeing 737 de la compagnie à bas coût FlyDubaï aurait été touché par au moins un tir d’une arme légère alors qu’il atterrissait sur une piste de l’aéroport international de Bagdad, le 26 janvier. Cet appareil assure régulièrement la liaison entre Dubaï et la capitale irakienne. Selon un porte-parole de la compagnie aérienne concernée,

Vigipirate : Le déploiement de 10.500 militaires sur le territoire national est aussi un défi logistique

Suite aux attentats qui ont endeuillé la France entre les 7 et 9 janvier, le président Hollande a décidé le déploiement de 10.500 militaires sur le territoire national dans le cadre d’une opération intérieure dont le format atteint les limites du contrat opérationnel des armées tel qu’il a été fixé par le dernier Livre blanc