La participation française à une possible opération militaire en Syrie devrait être modeste