Royal Navy / Archives

Le Royaume-Uni investit plus de 2,7 milliards d’euros pour ses programmes de sous-marins nucléaires

Le ministère britannique de la Défense [MoD] s’est fait épingler par le comité des comptes publics de la Chambre des communes qui, dans un rapport publié le 11 mai, a estimé qu’il « n’a tout simplement pas assez d’argent pour acquérir tout l’équipement dont il a besoin. » Le MoD entend investir près de 180 milliards de

Une frégate de la Royal Navy a escorté un navire de guerre russe près des eaux territoriales britanniques

Alors que, le chef du Foreign Office, Boris Johnson, revenait de Moscou où il s’était rendu pour tenter d’améliorer des relations passablement dégradées entre le Royaume-Uni et la Russie, la Royal Navy a sollicité sa seule frégate actuellement disponible, le HMS St. Albans pour surveiller un navire de guerre russe évoluant à proximité des eaux

Actuellement, la Royal Navy ne peut déployer qu’un seul navire de guerre de premier rang

Si vous cherchez les 6 destroyers de type 45 et 12 des 13 frégates de type 23 de la Royal Navy, vous n’aurez aucune difficulté : tous ces navires sont actuellement au port, que ce soit à Portsmouth ou à Plymouth. Une situation sans précédent, voire une première en 500 ans d’histoire, a commenté le

Le porte-hélicoptères HMS Ocean vient d’effectuer sa dernière mission sous pavillon britannique

Après avoir participé aux opérations de secours menées aux Antilles après le passage de l’ouragan Irma et intégré ensuite le Standing NATO Maritime Group Two (SNMG-2) en tant que navire amiral, le porte-hélicoptères britannique HMS Ocean vient de rentrer, avec un jour d’avance, à sa base de Devonport… pour ne plus jamais appareiller sous le

Fleuron de la Royal Navy, le porte-avions HMS Queen Elizabeth est victime d’une voie d’eau

Avant d’entrer officiellement en service au sein de la Marine nationale, le porte-avions Charles de Gaulle eut son lot d’ennuis techniques lors de ses essais en mer (piste trop courte, bris de l’hélice babord à cause d’un défaut de fabrication, vibrations, etc). Cela étant, au regard de la complexité inhérente à la mise au point

Le porte-avions HMS Queen Elizabeth admis au sein de la Royal Navy

La coïncidence peut sembler troublante. Alors que de nombreux commentateurs estiment que l’accord que viennent de trouver le gouvernement britannique et l’Union européenne sur le Brexit se traduira par une perte d’influence du Royaume-Uni, la Royal Navy a admis en son sein le porte-avions HMS Queen Elizabeth, lors d’une cérémonie organisée le 7 décembre à

La Royal Navy reprend en main l’équipage du sous-marin nucléaire HMS Vigilant

La Royal Navy a sifflé la fin de la récréation à bord du HMS Vigilant. Ce bâtiment, qui est l’un des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la classe Vanguard, est sous le feu des projecteurs depuis que son commandant a été relevé de son commandement le temps de vérifier des allégations selon lesquelles

Premier tir d’essai réussi pour le missile Anti-navire léger

La Direction générale de l’armement (DGA) a annoncé, ce 4 juin, avoir procédé avec succès au premier tir de développement du missile anti-navire léger (ANL), sur le champ de tir de l’Île du Levant, en Méditerranée, de son centre « Essais de missiles ». Réalisé avec le concours des équipes de MBDA, cet essai a été réalisé

Les 3 premières des 8 frégates Type 26 attendues par la Royal Navy ont fini par être commandées

Alors que le premier des deux porte-avions attendus par la Royal Navy – le HMS Queen Elizabeth – vient de prendre la mer pour sa première campagne d’essais, le ministère britannique de la Défense (MoD) a annoncé, le 2 juillet, une commande portant sur trois frégates de type 26, dans le cadre du programme « Global

Le ministère russe de la Défense se moque du porte-avions britannique HMS Queen Elizabeth

L’unique porte-avions russe, l’Amiral Kouznetsov, ne passe pas inaperçu : l’épaisse fumée noire qui se dégage de sa cheminée le fait remarquer de loin… Cela étant, ce bâtiment n’est pas non plus de première jeunesse et les conditions de vie à bord sont plutôt spartiates. Récemment, le ministre britannique de la Défense, Michael Fallon, a