Royal Air Force / Archives

L’avion de combat F-35 pourrait coûter bien plus cher que prévu à la défense britannique

À terme, la Royal Air Force (RAF) et la Fleet Air Arm (l’aéronavale britannique) mettront en oeuvre 138 avions dits de 5e génération F-35 Lightning II, développé par l’américain Lockheed-Martin, avec l’appui d’autres industriels, comme BAE Systems. Pour le moment, Londres a commandé 48 exemplaires de la version B de cet appareil, c’est à dire

L’audace de l’aspirant Maurice Halna du Fretay

René Mouchotte, Pierre Clostermann, Roland de La Poype, Jean Maridor, Jacques Andrieux, Christian Martell… Ces aviateurs figurent parmi les plus connus des Forces aériennes françaises libres, en raison de leurs prouesses, de leurs faits d’armes et de l’admiration qu’ils suscitent encore. Compagnon de la Libération, l’aspirant Maurice Halna du Fretay reste pourtant assez méconnu. Né

Le Rafale va pouvoir se mesurer au F-35A lors de l’exercice Atlantic Trident 2017

Comme en décembre 2015, six Rafale de l’armée de l’Air ont traversé l’océan Atlantique pour participer à l’exercice trilatéral « Atlantic Trident », qui vient de commencer sur la base aérienne de Langley, en Virginie. Dans le détail, 3 Rafale C de la 30e Escadre de chasse de Mont-de-Marsan et 3 Rafale B de la 4e Escadre

Quand Washington proposait à Londres des avions furtifs F-117 Nighthawk

Fin novembre 1988, les États-Unis dévoilèrent l’existence d’un avion jusqu’alors totalement inconnu : l’avion furtif F-117 Nighthawk qui, développé par Lockheed-Martin, était déjà opérationnel depuis plusieurs années. Cependant, il n’y avait pas que des responsables américains à être dans la confidence. C’est ce qui ressort de documents publiés par les archives nationales britanniques. En effet,

Les avions AWACS britanniques cloués au sol pour un problème électrique

La Royal Air Force dispose actuellement de 7 avions E-3D Sentry AEW.1, acquis à la fin des années 1980. Comme leurs homologues français, ces appareils sont fortement sollicités pour les opérations en cours contre l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie (un exemplaire est basé à Chypre dans le cadre de l’opération

Londres commande des missiles ASRAAM pour ses avions F-35B

En janvier, MBDA a livré quelques missile air-air de type ASRAAM (Advanced Short Range Air-to-Air Missiles) à BAE Systems afin de les intégrer, à des fins d’essais, aux avions dits de 5e génération F-35B Lightning II destinés à la Royal Air Force et à la Fleet Air Arm de la Royal Navy. Visiblement, ces travaux

Des chasseurs français et britanniques ont intercepté deux bombardiers russes TU-160 Blackjack

Le 17 février, deux bombardiers stratégiques russes Tu-160 Blackjack ont été interceptés par des Eurofighter Typhoon de la Royal Air Force, basés à Coningsby (Lincolnshire) alors qu’ils s’approchaient de l’espace aérien britannique dans lequel ils se sont évidemment gardés de pénétrer. Les deux Typhoon ont escorté les Tu-160 dans la zone d’intérêt britannique. Mais l’histoire

Des Beechcraft T-6C Texan II pour la formation initiale des pilotes britanniques

Outre-Manche, depuis les années 2000, la formation des pilotes militaires se fait dans le cadre d’un partenariat public-privé (Private Finance Initiative) qui, appelé UK Military Flying Training System (UKMFTS), a été confié au consortium Ascent, formé par Lockheed-Martin et Babcock International. Pour la formation initiale des équipages de la Royal Air Force et de la

Peu après le feu vert du Parlement britannique, la RAF frappe Daesh en Syrie

Ce n’était pas gagné d’avance tant les réticences étaient nombreuses, aussi bien du côté des conservateurs que celui des travaillistes. Mais le Premier ministre britannique, David Cameron a finalement obtenu, le 2 décembre, le feu vert du Parlement pour étendre les opérations de la Royal Air Force (RAF) à la Syrie pour frapper les positions

M. Cameron veut convaincre les députés britanniques de la nécessité de frapper Daesh en Syrie

Dix jours avant les attentats commis à Paris, la commission des Affaires étrangères de la Chambre des communes avait rendu un avis défavorable à l’extension à la Syrie des frappes britanniques contre l’État islamique (EI ou Daesh), au motif que « rendre la situation militaire [en Syrie] encore plus complexe nous détournerait du principal objectif qui