ROKAF / Archives

L’Espagne pourrait échanger 4 à 6 A400M « Atlas » contre 54 avions d’entraînement avec la Corée du Sud

La force aérienne espagnole [Ejército del aire] envisage de remplacer prochainement l’ensemble de ses avions d’entraînement CASA C-101 Aviojet et ENAER T-35 Pillán (de conception chilienne) utilisés jusqu’à présent pour la formation de ses pilotes de combat. Or, dans le même temps, son homologue sud-coréenne cherche à accroître ses capacités en matière de transport aérien,

L’aviation sud-coréenne est intervenue à quatre reprises pour intercepter des avions militaires russes

Il est relativement fréquent de voir des chasseurs des forces d’autodéfense japonaises décoller en alerte pour intercepter des bombardiers russes évoluant à proximité de l’espace aérien nippon. En revanche, cela arrive beaucoup moins souvent pour l’aviation sud-coréenne. Et c’est pourtant ce qui est arrivé, à quatre reprises, dans l’après-midi du 13 juillet, selon l’état-major interarmées

Manoeuvres aériennes de grande ampleur en Corée du Sud

Quelques jours après le tir d’un missile balistique intercontinental nord-coréen dont les paramètres de vol suggèrent qu’il aurait été en mesure d’atteindre les principales villes américaines, dont Washington DC, les forces aériennes américaines et sud-coréennes ont donné le coup d’envoi de Vigilant Ace, un exercice d’une ampleur sans précédent, avec pas moins de 230 avions

La force aérienne sud-coréenne peine à retenir ses pilotes

Le film sud-coréen Windfighters, sorti en 2013 en DVD, a été relativement bien accueilli par la critique, même si les spécialistes de l’aviation y ont relevé de nombreuses incohérences. Aura-t-il le même impact pour Republic of Korea Air Force (RoKAF) que celui que « Top Gun » a eu sur le recrutement des pilotes de l’aéronavale américaine?

La Corée du Sud commande 4 avions ravitailleurs A330 MRTT auprès d’Airbus

Le prochain avion ravitailleur des forces aériennes sud-coréennes ne sera pas américain… mais européen. En effet, Séoul vient de passer une commande portant sur 4 A330 MRTT -Muti-Role Tanker Transport) auprès d’Airbus Defence and Space, ce 30 juin. Cet appareil était en concurrence avec le KC-46A de Boeing, qui, toujours en cours de développement, est

Séoul a trouvé un accord avec Washington pour acquérir 40 avions F-35

Initialement, les forces aériennes sud-coréennes (RoKAF) souhaitaient acquérir 60 nouveaux avions de combat pour remplacer ses F-4 et F-5 vieillissants. Trois constructeurs présentèrent une offre, dont Boeing, pour le F-15 Silent Eagle (SE) et Lockheed-Martin, pour le F-35 Lightning II. Le consortium européen Eurofighter tenta également sa chance sur ce marché traditionnellement dominé par les

Corée du Sud : Un budget de 6,8 milliards de dollars pour l’acquisition de 40 avions F-35

Initialement, la force aérienne sud-coréenne (RoKAF, Republic of Korea Air Force), souhaitait acquérir 60 nouveaux avions de chasse afin de remplacer ses F-4 et F-5 vieillisants. Une enveloppe de 7,3 milliards de dollars devait être prévue pour financer cette opération. Trois appareils furent ensuite soumis à l’appel d’offres lancé par Séoul, dont le F-15 Silent

L’état-major sud-coréen veut acquérir 40 avions F-35

Le contrat portant sur l’acquisition, par Séoul, de 60 nouveaux avions de combat était promis à Boeing, avec son F-15 Silent Eagle. Le constructeur américain ne manquait pas d’arguments, à commencer par le fait que les forces aériennes sud-coréennes étaient déjà dotées d’une version plus ancienne de son appareil. L’été dernier, l’appel d’offres lancé par

L’avion de combat F-15 SE de Boeing ne s’impose pas en Corée du Sud

Dans le cadre de l’appel d’offres lancé par Séoul afin de remplacer les F-5 Tiger encore en service au sein de ses forces aériennes (Republic of Korea Air Force, ROKAF), le F-15 Silent Eagle de Boeing faisait figure de grand favori face au F-35 Lightning II de Lockheed-Martin et le Typhoon du consortium Eurofighter. Et

Corée du Sud : Le probable choix du F-15 Silent Eagle critiqué

La Corée du Sud n’a pas encore officiellement annoncé le vainqueur de son appel d’offres de 5,6 milliards d’euros visant à acquérir 60 nouveaux avions de combats destinés à remplacer les F-5 Tiger encore en service au sein des forces aériennes du pays (Republic of Korea Air Force, ROKAF). Il est souvent dit que, quoi