robot / Archives

MBDA s’allie avec l’estonien Milrem pour mettre au point un robot « tueur » de blindés

Après Nexter Robotics qui, a l’occasion du salon Eurosatory, a dévoilé Optio, un robot terrestre armé d’un canon de 20 mm conçu en collaboration avec l’entreprise estonienne Milrem Robotics, le missilier MBDA a également présenté un projet de même nature. Le 12 juin, l’industriel a en effet indiqué avoir développé, également en coopération avec Milrem

Nexter Robotics propose un robot terrestre armé d’un canon de 20 mm

Lors de la dernière parade militaire organisée à Moscou à l’occasion du « Jour de la Victoire », le 9 mai, l’armée russe a fait défiler pour la première des robots de combat de type « Uran », lesquels connurent leur baptême du feu en Syrie. Et cela avait « surpris tout le monde, y compris les Américains », a récemment

L’US Army veut tester des véhicules de combat robotisés d’ici 2021

La semaine passée, la Direction générale de l’armement (DGA) a indiqué qu’elle venait de lancer le programme FURIOUS (FUturs systèmes Robotiques Innovants en tant qu’OUtilS au profit du combattant embarqué et débarqué), visant à préparer la future capacité de robots des unités de combat de l’armée de Terre dans les domaines du déminage, de la

Les forces françaises seront équipées du robot terrestre Iguana E pour les missions de déminage

La Direction générale de l’armement (DGA) a confié le marché dit « SMINEX » [Systèmes Mobiles d’Intervention pour les EOD – explosive ordnance disposal – et NEDEX – neutralisation, enlèvement, destruction des explosifs] aux entreprises CEFA, ECA et Scopex. Selon le communiqué qu’elles ont diffusé, ces trois sociétés partenaires fourniront ainsi aux trois armées un conteneur projetable

Il est possible de bricoler un drone sous-marin pour moins de 400 euros

Lors d’un discours prononcé à l’occasion de l’inauguration de la chaire « Grands enjeux stratégiques » à La Sorbonne, en janvier, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian avait souligné que des acteurs non-étatiques disposaient désormais de capacités dites « nivelantes », susceptibles de « grignoter » la supériorité technologique des armées occidentales. « De plus en plus de pays et

Le concept du système de lutte anti-mines du futur a été validé

En 2009, le programme Espadon a été confié par la Direction générale de l’armement (DGA) à DCNS, ECA Group, spécialiste de la robotique, et Thales Underwater Systems. Il s’agissait alors de préparer le système de lutte anti-mines futur (SLAMF), destiné à remplacer, à l’horizon 2020, les moyens actuellement utilisés contre les mines. Le concept du

Les Marines testent des robots de combat

L’an passé, l’US Marine Corps a mis en veilleuse le programme de « mule » robotisée, conduit par l’entreprise Boston Dynamics. Il s’est avéré que cette machine, appelée LS3 (Legged Squad Support Systems) et destinée à transporter des charges lourdes, manquait de discrétion lors des patrouilles, à cause du bruit de tondeuse à gazon qu’elle générait. Pour

L’entreprise israélienne General Robotics Ltd propose un robot armé pour les opérations spéciales

On n’est pas encore arrivé au stade du robot autonome « tueur », cauchemar de nombreux scientifiques, de spécialistes en robotique et d’entrepreneurs en vue de la Silicon Valley. Mais on s’en rapproche avec Dogo, une machine mise au point par l’entreprise General Robotics Ltd, installée dans les environs de Tel Aviv. D’une masse de seulement 12

L’US Marine Corps met en veilleuse le projet de « robot mule »

Ces derniers temps, il a souvent été question de la « robotisation » du champ de bataille et en particulier des conséquences morales que peut avoir cette dernière. En juillet 2015, des spécialistes de l’intelligence artificielle, des chercheurs et des entrepreneurs ont signé une pétition en faveur de l’interdiction des « robots autonomes tueurs ». Si les progrès en

Un nouveau robot pour les plongeurs-démineurs de la Marine nationale

Son chef d’état-major, l’amiral Bernard Rogel, l’avait encore récemment souligné : les opérations de déminage constituent une part importante de l’activité de la Marine nationale. Ainsi, en 2014, 2.800 engins explosifs ont été neutralisés en mer et sur le littoral par ses équipes NEDEX (Neutralisation, Enlèvement, destruction d’explosifs), soit 25% de plus par rapport à