Le Pentagone met en garde contre une « résurgence » de Daesh en Syrie