régime / Archives

Syrie : Des combats ont opposé les troupes pro-régime et les Forces démocratiques syriennes dans la province de Deir ez-Zor

Quand la Turquie lança son offensive contre la ville d’Afrin, située dans le nord-ouest de la Syrie, Damas annonça l’envoi des combattants pro-régime pour reforcer les milices kurdes des YPG, par ailleurs membres des Forces démocratiques syriennes [FDS], soutenues par la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis. Mais il en va tout autrement dans la

Attaque chimique : La France publie un « faisceau de preuves » mettant en cause la responsabilité de Damas

Quelques heures après les frappes contre le programme syrien d’armes chimiques, le ministère des Armées a publié une « évaluation nationale » [.pdf] concernant les faits ayant eu lieu à Douma [Ghouta orientale], le 7 avril dernier. Ce document, qui compile des « analyses techniques d’informations de source ouverte et de renseignements déclassifiés obtenus par les services français »,

Offensive turque : Les forces gouvernementales syriennes bientôt à la rescousse des Kurdes à Afrin?

« Les ennemis de mes amis sont mes ennemis » est une formule à la fois simpliste et fausse. À plus forte raison dans cet Orient « compliqué » où les alliances se font et se défont au gré des circonstances, où l’ami d’hier sera l’ennemi de demain. Et vice versa. Il y a tout juste deux mois, le

Syrie : Vives tensions entre les combattants kurdes et des milices pro-régime à Qamichli

Avec des changements d’attitude ainsi que des alliances qui se font et se défont au gré des circonstances sur le terrain, les amis d’aujourd’hui peuvent devenir les ennemis de demain. Et vice-versa. Un exemple en est donné à Qamichli, avec des relations tendues entre les Assayech, c’est à dire les forces de sécurité kurdes, émanation du