Avant de mettre au point un nouveau logiciel pour payer les soldes des militaires, il aurait certainement fallu commencer par faire le tri entre les 174 primes diverses et variées qui existent au sein du ministère des Armées. En octobre 2013, la Cour des comptes avait d’ailleurs critiqué ce système indemnitaire, jugé « complexe, peu lisible