recrutement / Archives

Pour recruter les spécialistes dont elle a besoin, la DGSE soigne sa communication

Comment recruter des experts dans le domaine des nouvelles technologies, soumis à une rude concurrence du secteur privé, tout en étant relativement discret? Telle est l’équation que doit résoudre la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE). « C’est la maison qui doit, dans l’État, recruter le plus d’ingénieurs, le plus de spécialistes, le plus de

L’armée de Terre veut recruter des sous-officiers récemment rendus à la vie civile

Au cours de ces trois dernières années, l’armée de Terre a recruté près de 46.000 soldats afin de pouvoir porter les effectifs de sa Force opérationnelle terrestre (FOT) à 77.000 hommes. Et, en 2018 encore, elle devra trouver 13.000 recrues supplémentaires. Cet effort en matière de recrutement concerne également les cadres de l’armée de Terre.

En 2017, 1.544 cas de désertion ont été constatés dans les armées

Depuis la suspension de la conscription, le nombre de cas de desertion devrait être anecdotique. Avec la professionnalisation des armées, les raisons pour un soldat (aviateur ou marin) de ne pas rejoindre sa caserne ou sa base n’ont théoriquement plus lieu d’être dans la mesure où, désormais, l’état militaire n’est plus imposé comme jadis mais

La Direction du renseignement militaire peine à recruter au sein des armées

Renseignement géo-localisé et géo-référencé, traitement de volumes de données toujours plus importants, cyber, intelligence artificielle… Le métier du renseignement évolue et cela n’est pas sans conséquence sur la gestion des ressources humaines des services concernés. Tel est le cas de la Direction du renseignement militaire (DRM), qui se devant être à la pointe dans ces

Avec un carnet de commandes bien rempli, le missilier MBDA va recruter 1.200 personnes en 2018

Malgré une concurrence américaine (mais aussi russe) acharnée et la perte d’appels d’offres emblématiques pour la défense européenne (comme en Roumanie, en Pologne et plus récemment en Suède), le missilier MBDA affiche une forme étincelante. En 2017, et pour la cinquième année consécutive, l’industriel a en effet enregistré un niveau « élevé » de prises de commandes,

L’armée de Terre est obligée d’innover pour recruter de nouveaux soldats en nombre et en qualité

Entre 2015 et 2017, dans un contexte marqué par la menace terroriste et les attentats qui ont durement frappé la France, 46.000 jeunes français ont rejoint l’armée de Terre dans l’active et 10.500 ont souscrit un engagement à servir dans la réserve. Les flux annuels de recrutement de militaires du rang a bondi de 80%

LPM 2019-2025 : Le ministère des Armées veut simplifier le recrutement du personnel civil

Le projet de Loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025 prévoit la création de 6.000 nouveaux postes, dont 3.000 concerneront le renseignement et la cyberdéfense, c’est à dire deux domaines qui exigent souvent des savoir-faire rares. Cela vaut aussi pour d’autres métiers, comme par exemple ceux liés au maintien en condition opérationnelle (MCO). « Afin de s’adapter

La Marine nationale invite les jeunes nés avec Internet et les réseaux sociaux à « rejoindre l’équipage »

Après avoir invité les jeunes de 16 à 29 ans à « faire un pas vers leur avenir » et leur avoir demandé s’ils étaient des « marins sans le savoir », la Marine nationale vient de lancer sa nouvelle campagne de recrutement en mettant cette fois en avant « l’esprit d’équipage » qui « permet […] de se dépasser et d’acquérir

Pour l’armée de Terre, la consolidation et la fidélisation de ses effectifs sont les priorités de l’année 2018

L’an passé, et selon son chef d’état-major, le général Jean-Pierre Bosser, l’armée de Terre a « gagné sa bataille des effectifs » alors qu’il lui était de demandé de porter de 66.000 à 77.000 le nombre de soldats de sa Force opérationnelle terrestre (FOT). Entre 2015 et 2017, 46.000 jeunes ont été recrutés et 10.500 autres ont

Le chef d’état-major des armées déplore les différences de traitement entre militaires et fonctionnaires civils

Lors de leur audition par les députés de la commission de la Défense, les représentants du Conseil supérieur de la Fonction militaire (CSFM) dénoncèrent l’écart de traitement avec la Fonction publique. « Tout en respectant les spécificités statutaires, le Conseil est sensible à la juste transposition des mesures appliquées à la Fonction publique », affirma le secrétaire