rebelles / Archives

Syrie/Kurdes : Les forces turques ont pris le contrôle de la ville d’Afrin

Deux mois après avoir lancé l’opération « Rameau d’olivier » contre les milices kurdes syriennes (YPG), par ailleurs soutenues par la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, les forces turques et les groupes rebelles syriens soutenus par Ankara ont atteint leur objectif, c’est à dire la prise de contrôle de la ville d’Afrin, chef lieu du canton

Syrie : Malgré le cessez-le-feu réclamé par l’ONU, l’offensive sur la Ghouta orientale se poursuit

Le 24 février, après plusieurs jours d’âpres négociations afin d’éviter un veto russe, le Conseil de sécurité des Nations unies a voté, à l’unanimité, la résolution 2401 réclamant un cessez-le-feu « sans délai » d’un mois en Syrie, afin de « permettre la livraison régulière d’aide humanitaire, de services et l’évacuation médicale des malades et blessés les plus

ONU : Un projet de résolution réclame des « mesures » contre l’Iran pour la violation de l’embargo sur les armes au Yémen

Dans les années 2000, les forces armées yéménites disposaient d’au moins 18 missiles SS-1 Scud B et de 90 autres engins de type Hwasong-6 (Scud-C) acquis auprès de la Corée du Nord. Quand, en 2014, les rebelles chiites Houthis s’allièrent aux partisans du président déchu Ali Abdallah Saleh pour renverser le président en exercice, Abdrabbo

Un avion d’attaque russe Su-25 « Frogfoot » a été abattu en Syrie

Ce 3 février, l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), qui dispose d’un réseau d’informateurs en Syrie, a indiqué qu’un avion d’attaque russe de type Su-25 « Frogfoot » avait été abattu lors d’une mission menée dans la province d’Idleb. « Des factions rebelles ont abattu un Su- 25. Le pilote russe a sauté en parachute, avant d’être

Yémen : Le rebelles Houthis menacent de bloquer la navigation maritime en mer Rouge

En novembre, après le tir d’un missile balistique en direction de l’aéroport de Riyad, la coalition dirigée par l’Arabie Saoudite accentua son blocus du Yémen, où elle mène une opération militaire pour soutenir les troupes du président Abdrabbo Mansour Hadi, aux prises avec des rebelles Houthis, liés à l’Iran. Si, depuis, il a été partiellement

Un drone MQ-9 Reaper américain a été abattu au Yémen

Quand les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran, ont annoncé avoir abattu un drone MQ-9 Reaper au-dessus de Sana’a, au Yémen, l’on pouvait penser, au premier abord, qu’il s’agissait d’un appareil mis en oeuvre par l’Arabie Saoudite, pays qui a pris la tête d’une coalition arabe pour soutenir les troupes loyales à Abdrabbo Mansour Hadi, le

Pour l’ONU, des crimes de guerre ont été commis des deux côtés à Alep-Est

En décembre 2016, après des mois de combats, les groupes rebelles encore présents à Alep-Est capitulaient devant les forces gouvernementales syriennes. Durant cette période, des écoles et des hôpitaux furent détruits, des civils visés et des convois humanitaires bombardés. Et chaque camp imputait la responsabilité de ces actes, considérés comme des crimes de guerre, sur

Syrie : Le président Erdogan confirme que Manbij sera le prochain objectif des forces turques

Après avoir aidé les forces gouvernementales syriennes à reprendre le contrôle de la partie orientale de la ville d’Alep, la Russie a fourni un soutien aérien aux troupes turques ainsi qu’aux groupes rebelles syriens appuyés par Ankara alors engagés dans une offensive visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de la localité d’al-Bab. Lancée

Un jihadiste français fait prisonnier par les rebelles syriens à Al Bab

Il est difficile d’avoir une idée précise de la situation de la localité d’Al-Bab qui, située au nord de la Syrie, est la cible d’une offensive de groupes rebelles syriens appuyés par la Turquie afin d’en chasser les jihadistes de l’État islamique. La semaine passée, le Premier ministre turc, Binali Yildirim a assuré que la

Une frégate saoudienne attaquée en mer Rouge

Ce 31 janvier, la coalition arabe qui, dirigée par Riyad, intervient actuellement au Yémen, a indiqué qu’au moins deux marins saoudiens avaient été tués par une explosion survenue à bord d’une frégate de la classe Al-Madinah, de conception française. Selon la version donnée par la coalition, le navire, qui patrouillait non loin de du port