rapport / Archives

Selon le renseignement américain, la Chine développerait (aussi) un chasseur-bombardier furtif

Entre les annonces officielles et les révélations officieuses, les démentis et l’absence de commentaires (ce qui a éventuellement valeur d’approbation), les suppositions fondées et les galéjades, il est toujours compliqué de se faire une idée précise des nouvelles capacités militaires chinoises. Sauf quand on est placé devant le fait accompli. Et encore faut-il ne pas

Le BEA-É recommande à l’armée de Terre de doter les hélicoptères Gazelle de dispositifs « anti-abordage »

Vingt-quatre heures après la décision du parquet de Marseille de classer sans suite l’enquête judiciaire relative à la collision, le 2 février 2018, dans le Var, de deux hélicoptères Gazelle de l’École de l’aviation légère de l’armée de Terre [EALAT], le Bureau enquêtes accidents pour la sécurité de l’aéronautique d’État [BEA–É] a rendu public son

Les groupes armés centrafricains s’approvisionnent en armes et en munitions au Soudan

Lors d’un déplacement à Bangui, en décembre, la ministre française des Armées, Florence Parly, avait déclaré que Paris ne voyait « aucun obstable de principe » pour lever définitivement l’embargo sur les armes décrété par les Nations unies. « Ce qui est important c’est que ces armes, dès lors qu’elles seront livrées aux forces armées centrafricaines, puissent être

Inde : L’industriel HAL critiqué par des députés pour son incapacité à produire l’avion de combat Tejas

Pendant des mois, l’opposition indienne, incarnée par le Parti du Congrès, dirigé par Rahul Gandhi, a mené une campagne contre le gouvernement en place en l’accusant d’avoir imposé Reliance Group à Dassault Aviation dans le cadre du contrat visant à livrer 36 avions Rafale à l’Indian Air Force [IAF]. Et cela, aux dépens des intérêts

Une erreur de techniciens d’Airbus serait à l’origine de la perte d’un hélicoptère allemand Tigre au Mali

Le 26 juillet 2017, dans la région de Gao, le capitaine Thomas Müller et le commandant Jan Färber perdaient la vie alors qu’ils assuraient un vol au profit de la Mission des Nations unies au Mali [MINUSMA] à bord de leur hélicoptère d’attaque Tigre UHT. Un rapport d’enquête préliminaire de la Bundeswehr avait établi que

Le Service de santé des armées aura recours à plus de réservistes et de contractuels pour tenir son contrat opérationnel

Au cours de la Loi de programmation militaire [LPM] 2014-19 qui s’achève, le Service de santé des armées [SSA] aura vu fondre ses effectifs de 8% alors même qu’il a été confronté à une activité intense, liée à la remontée en puissance de la Force opérationnelle terrestre [FOT] et au niveau élevé de l’engagement des

Norvège : Des erreurs humaines et un possible défaut de conception expliqueraient le naufrage de la frégate Helge Ingstad

Au cours de la nuit du 7 au 8 novembre, la frégate KNM Helge Ingstad, participait à un exercice de navigation au sein du Standing NATO Maritime Group 1 après avoir pris part à Trident Juncture 2018, est entré en collision avec le Sola TV, un pétrolier battant pavillon maltais, près du fjord Hjeltefjord près

L’Aviation royale canadienne manque de pilotes et de techniciens expérimentés

Comme d’autres forces aériennes, l’Aviation royale canadienne a de gros problèmes dans le domaine des ressources humaines, au point de compromettre ses capacités à répondre à ses obligations nationales et internationales [NORAD et Otan]. Telle est le conclusion d’un audit réalisé par Michael Ferguson, le Vérificateur général du Canada, dont les conclusions ont été publiées

Un rapport prévient que la transition énergétique appliquée aux Armées pourrait compliquer la conduite des opérations

Si l’argent est le nerf de la guerre, le pétrole – et plus généralement l’énergie – l’est aussi. Il ne sert en effet à rien de disposer d’avions de combat ou de blindés dernier cri si ces derniers ne peuvent pas être utilisés, faute de carburant. Aussi, la sécurisation de l’approvisionnement énergétique est cruciale. Dans

Le futur char franco-allemand a encore de nombreux obstacles à surmonter

En février 1980, et après une première tentative infructueuse une vingtaine d’années plus tôt, la France et l’Allemagne signèrent un « accord de principe » pour développer, en commun, « l’Engin principal de combat » [EPC], c’est à dire un nouveau char destiné à remplacer l’AMX-30 et les Leopard 1/2, avec à la manoeuvre le Groupement industriel des armements