rapport / Archives

Le soutien administratif des militaires reste un point de vigilance pour le HCECM

L’an passé, le Haut Comité d’Évaluation de la Condition Militaire (HCECM) avait dénoncé la dégradation du soutien des militaires en raison notamment de la mise en place des bases de défense et de l’application des mesures liées à la Révision générale des politiques publiques (RGPP). Il s’agissait alors de « mutualiser » les soutiens au profit de

Comment la directive européenne sur le temps de travail va-t-elle s’appliquer aux militaires?

Dans son dernier rapport annuel, le Haut Comité d’Évaluation de la Condition Militaire (HCECM) souligne plusieurs points à surveiller car ils sont suceptibles d’affecter « l’identité militaire ». Parmi ces derniers figure la possible application aux forces armées de la directive européenne 2003/88/CE relative au temps de travail, laquelle prescrit un repos journalier de 11 heures consécutives

Un rapport américain fait état d’une « hausse vertigineuse » du nombre de victimes d’attentats

Montée en puissance de l’État islamique (EI ou Daesh) en Irak et en Syrie, folie meurtrière de Boko Haram au Nigéria, regain d’activité des mouvements insurgés liés à al-Qaïda en Afghanistan, persistance du mouvement taleb pakistanais ainsi que des shebabs somaliens… Tous ces éléments font que le nombre de victimes d’attaques terroristes a subi une

Opérations extérieures : Un bilan globalement positif sur le plan militaire mais mitigé au niveau politique

Comme les années précédentes, on n’échappera pas au sempiternel débat sur le sous-financement des surcoûts liés aux opérations extérieures menées par la France quand on arrivera à la fin de l’exercice budgétaire. En 2015, il faudra puiser dans la réserve de précaution interministérielle pour combler la différence, laquelle devrait être de l’ordre de plus de

Un rapport propose des mesures radicales pour l’École polytechnique

Quel sera l’avenir de l’École polytechnique, placée sous la tutelle du ministère de la Défense? Eh bien si l’on en croit le rapport que vient de remettre au gouvernement Bernard Attali, conseiller maître honoraire à la Cour des comptes et président d’honneur d’Air France, l’X risquerait un « dépérissement » si elle n’adopte pas une « stratégie de

Le montant des exportations françaises d’armement en 2014 est légèrement supérieur aux estimations

Dans son bilan de l’année passée [.pdf], publié en février, la Direction générale de l’armement (DGA) avait estimé le montant des exportations françaises d’armement à 8,06 milliards d’euros en 2014, soit une progression de 17,3% par rapport au dernier exercice. Finalement, les industriels tricolores ont fait mieux encore mieux. Ainsi, selon les chiffres définitifs avancés

Les conclusions de la commission d’enquête sur le maintien de l’ordre réfutées par son président

Suite aux manifestations contre la construction du barrage de Sivens, au cours desquelles un militant « zadiste » fut accidentellement tué par une grenade OF/F1 dite à effet de souffle lancée par les gendarmes mobiles, une commission d’enquête sur le « maintien de l’ordre » et les « libertés publiques » avait été mise en place, avec le député écologiste Noël

Un marin dénonce des manquements à la sécurité autour des sous-marins nucléaires de la Royal Navy

Le matelot Willam McNeilly, 25 ans, est ce que l’on appelle un « lanceur d’alerte ». Il y a quelques jours, il a publié, via le service en ligne Scribd, un rapport de 18 pages intitulé « The Nuclear Secrets » dans lequel il dénonce des manquements graves à la sécurité concernant la dissuasion nucléaire britannique, qui repose exclusivement

L’avenir de la Caisse nationale militaire de sécurité sociale est-il menacé?

Selon un arrêté publié par le Journal Officiel du 20 décembre 2014, la Caisse nationale militaire de sécurité sociale (CNMSS) a dû reverser au régime général un total de 253 millions d’euros environ, ce qui est relativement important, au titre des exercices 2010, 2012 et 2013. Cependant, une telle opération n’a rien d’exceptionnelle : elle

Effectifs : Les armées reviennent de (très) loin

Initialement, la Loi de programmation militaire 2014-2019 prévoyait de supprimer 23.500 postes supplémentaires dans les armées afin d’alléger la masse salariale du ministère de la Défense. Et cette déflation d’effectifs venait s’ajouter à celle décidée lors de la précédente LPM (54.000 postes en moins). Pour 2015, les effectifs armées devaient ainsi être réduits de 7.500