police / Archives

Le directeur de la Gendarmerie a des réserves sur les mutualisations avec la Police nationale

Dans un contexte de contraintes budgétaires, deux mots « magiques » sont régulièrement avancés : « externalisation » et « mutualisation ». Pour autant, leur efficacité est discutable en la matière. En réalité, tout dépend des modalités qui accompagnent les décisions d’externaliser et de mutualiser des capacités. S’agissant des externalisations, l’ancien Premier ministre, Bernard Cazeneuve, avait démontré, dans un rapport publié

Vers la création d’un commandement des opérations spéciales pour la sécurité intérieure?

Fraîchement installé à la tête du ministère de l’Intérieur, Gérard Collomb avait laissé entendre, lors d’un passage sur le plateau de BFMTV, qu’une fusion des forces d’intervention intérieures, à savoir le GIGN, le RAID et la BRI étaient envisageable. « C’est des questions qu’on va étudier dans les prochains temps. Ce qu’il faut c’est de l’efficacité.

La formation des policiers afghans par les États-Unis a été improvisée

Les rapports du SIGAR [Special Inspector General for Afghanistan Reconstruction], l’organisme américain chargé de contrôler a politique afghane des États-Unis depuis 2001, doivent constituer une source inépuisable pour les spécialistes de la théorie des organisations. Et ils aideront sans doute aussi les historiens à comprendre (ou à ne pas comprendre) l’enchaînement des faits qui ont

Qui est cet Abou Youssef al-Belgiki, cité par l’EI après l’attaque des Champs-Élysées?

Il était près de 21 heures, le 20 avril, quand un homme a arrêté sa voiture à hauteur d’un car de police, alors en stationnement devant le 102 de l’avenue des Champs-Elysées. Après être sorti de son véhicule, il a ouvert le feu avec un fusil d’assaut sur les policiers, tuant l’un d’entre-eux. Deux autres

Policiers, gendarmes et militaires de Sentinelle soumis aux mêmes règles pour l’usage de leurs armes

Le Parlement discutera, d’ici la fin de ce mois, d’un projet de loi relatif à la sécurité publique, présenté le 21 décembre par Bruno Le Roux et Jean-Jacques Urvoas, respectivement ministres de l’Intérieur et de la Justice. Ce texte doit compléter les dispositions de la loi du 3 juin 2016 portant sur la lutte contre

La Gendarmerie refuse de voir des officiers de police porter des galons de colonel et de lieutenant-colonel

Dans la Police nationale, il existe trois niveaux de hiérarchie : le « corps de maîtrise et d’application » (équivalent du corps des sous-officiers pour les militaires), le « corps de commandement et d’encadrement », qui regroupe les officiers de police ayant le grade d’élève lieutenant à commandant, et le « corps de conception et de direction » auquel un policier

Garde nationale : Vers une usine à gaz?

La semaine passée, le président Hollande fit savoir que la future Garde nationale qu’il entend mettre en place serait « bâtie à partir des réserves opérationnelles existantes ». Et cela, après en avoir discuté avec quatre parlementaires ayant récemment rendu des rapports sur ce sujet. Si les modalités de cette future Garde nationale restent encore à être

Interpol va coopérer avec la coalition anti-État islamique

Par un communiqué publié le 22 juillet, l’Organisation internationale de police criminelle (OIPC, ou Interpol), a annoncé qu’elle venait de rejoindre la coalition internationale anti-État islamique (EI ou Daesh) pour « endiguer le flot de combattants étrangers » et « arrêter son financement ». Selon son secrétaire général, Jürgen Stock, cette organisation, dont le siège est situé à Lyon,

Le concept de « Garde nationale » est encore flou…

Au lendemain des attaques terroristes du 13 novembre 2015, le président Hollande avait évoqué l’idée d’une Garde nationale lors de son discours prononcé devant les parlementaires réunis en Congrès à Versailles. Puis, après l’attentat de Nice, ce projet est revenu au premier plan, avec des appels lancés par les ministres de la Défense et de

Une patrouille de l’opération Sentinelle impliquée dans un incident à Strasbourg

À force, un tel incident devait arriver. Depuis le lancement de l’opération intérieure Sentinelle, il a été fait état, à plusieurs reprises, d’interventions de militaires pour interpeller des agresseurs et/ou des délinquants pris sur le fait. Généralement, cela se passe bien : les individus suspects, une fois maîtrisés, sont remis aux policiers. Mais, le 11