Pierre de Villiers / Archives

Le général Pierre de Villiers a créé une entreprise de conseil

Souvent, l’avenir d’un ancien chef d’état-major des armées (CEMA) est tout tracé : la grande chancellerie de la Légion d’Honneur, voire le poste de gouverneur des Invalides, les attend, quand ce n’est pas une nouvelle carrière dans la diplomatie (comme pour l’amiral Lanxade) ou encore la direction d’une entreprise publique (l’amiral Guillaud dirige l’ODAS). Le

Le porte-parole du gouvernement charge encore le général de Villiers, qu’il qualifie de « poète revendicatif »

À Istres, le 20 juillet, on eu droit au côté pile. Évoquant le général Pierre de Villiers, qui vient de démissionner de ses fonctions de chef d’état-major des Armées (CEMA), lors de son allocution prononcée devant les militaires de la base aérienne 125, le président Macron a tenu à lui rendre « un chaleureux hommage car

Général de Villiers : « Je vaux ce que je veux! »

Le président Macron se veut être le « maître des horloges ». Mais avec la démission du général Pierre de Villiers, le chef d’état-major, qu’il devait rencontrer en tête en tête, le 21 juillet, pour prendre « ensemble » une décision sur l’avenir de ce dernier, le locataire de l’Élysée s’est fait surprendre. Cela étant, à la lecture des

Le général Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées, annonce sa démission

« Quand on veut faire quelque chose, on trouve les moyens. Quand on ne veut pas, on trouve des excuses », dit un proverbe arabe. Et lors de sa visite aux aviateurs déployés sur la base H5, en Jordanie, dans le cadre de la coalition anti-jihadiste, la ministre des Armées, Florence Parly, a donné le sentiment de

Le général Pierre de Villiers évoque des opérations « différées, voire annulées, faute de moyens disponibles »

Ainsi, le président Macron a rappelé à l’ordre le général Pierre de Villiers, le chef d’état-major des armées (CEMA), parce qu’il a protesté contre les 850 millions d’euros qu’exige Bercy du ministère des Armées. Pour mesurer l’effort qui est demandé aux Armées, quelques chiffres suffisent. La dépense publique, en France, est équivalente à 56-57% du

Coupes budgétaires : Le général Pierre de Villiers aurait mis sa démission dans la balance

Interpellé lors de la séance des questions au gouvernement par la députée socialiste sur les 850 millions d’euros d’économies que le ministère des Armées devra trouver pour financer, à lui seul, les coûts des opérations extérieures (OPEX) et intérieures (OPINT), le ministre de l’Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin, a botté en touche. « S’il

Le général Pierre de Villiers restera chef d’état-major des armées jusqu’en juillet 2018

La décision avait été prise il y a deux semaines mais elle vient d’être annoncée par le Journal Officiel de ce jour le général Pierre de Villiers, 60 ans, est maintenu dans ses fonctions de chef d’état-major des armées (CEMA) jusqu’au 31 juillet 2018. Pourquoi avoir pris autant de temps pour confirmer une telle décision?

Général de Villiers : « La logique du toujours plus avec moins conduit tôt ou tard à la défaite »

Depuis quelques mois, le chef d’état-major des armées (CEMA), le général Pierre de Villiers, publie régulièrement des « lettres à un jeune engagé » dans lesquelles il défend les valeurs qui doivent animer chaque militaire. Dans sa dernière livraison, le CEMA aborde un sujet délicat en ces temps de campagne électorale. En effet, il a choisi de