PESCO / Archives

L’Initiative européenne d’intervention voulue par Paris va être officiellement lancée

Lors du discours sur l’avenir de l’Europe qu’il a prononcé à la Sorbonne, en septembre 2017, le président Macron avait proposé de lancer une « Initiative européenne d’intervention » (IEI) afin que puisse se développer une culture stratégique commune aux pays européens susceptibles d’y participer. À vrai dire, contrairement à ce que laisse supposer l’intitulé de cette

Paris entend lancer son Initiative européenne d’intervention d’ici la fin juin, malgré les bémols de Berlin

Lors de son discours sur la construction européenne prononcé à la Sorbonne, en septembre 2017, le président avait proposé une « Initiative européenne d’intervention » [IEI] afin de faire émerger une culture stratégique commune et de doter les Européens d’une capacité d’action et de prévention autonome, en mutualisant la planification, le soutien et le renseignement. « Je propose

La Suède et la Finlande renforcent leur coopération militaire avec les États-Unis

« Le temps où l’on pouvait compter tout simplement sur les États-Unis pour nous protéger est révolu » et « l’Europe doit prendre son destin elle-même en main, c’est notre défi pour l’avenir » a déclaré la chancelière allemande, Angela Merkel, lors d’une cérémonie organisée pour la remise d’un prix européen au président Macron à Aix-la-Chapelle. Pourtant, deux pays

Pour l’Union européenne, la défense commune relève de l’Otan

Avec les dernières décisions prises par l’Union européenne en matière de défense (mise en place d’une coopération structurée permanente – ou PESCO – conformément à une disposition du Traité de Lisbonne et d’un Fonds européens de défense), plusieurs pays de l’Otan ne faisant pas partie de l’UE, comme la Norvège, l’Islande, l’Albanie ou encore les

L’Otan s’inquiète des initiatives de l’Union européenne en matière de défense

En décembre dernier, 25 pays membres de l’Union européenne (UE) ont convenu d’établir une « coopération structurée permanente » (CSP ou PESCO) en matière de politique de sécurité et de défense, conformément à une disposition du Traité de Lisbonne. En clair, il s’agit de permettre aux participants de « développer conjointement des capacités de défense, d’investir dans des

UE : La Coopération structurée permanente en matière de défense officiellement lancée avec 25 États membres

Le 13 novembre, les ministres des Affaires étrangères de 23 pays membres de l’Union européenne signèrent une « notification conjointe » en vue d’établir une Coopération structurée permanente (CSP ou PESCO pour Permanent Structured Cooperation) en matière de Défense. Un mois plus tard, cette initiative, « juridiquement contraignante », a été officiellement lancée à Bruxelles. Une « étape historique » pour