patrouilleurs / Archives

Marine nationale : La procédure pour acquérir 6 nouveaux patrouilleurs destinés à l’outre-Mer est lancée

La Loi de programmation militaire 2019-25, promulguée par le président Macron le 13 juillet, prévoit (enfin) le renouvellement des patrouilleurs de la Marine nationale, avec l’acquisition de 6 navires destinés à l’outre-Mer. Initialement, dans le cadre du programme BATSIMAR [Bâtiment de surveillance et d’intervention maritime], dont le lancement a été constamment retardé depuis plus de

Nouvel incident naval entre la Turquie et la Grèce près d’un îlot disputé en mer Égée

Faisant partie de l’archipe, du Dodécanèse, en mer Égée, l’îlot Imia (ou Kardak pour les Turcs) fait l’objet d’un différend territorial entre la Grèce et la Turquie. Au point même de provoquer des crises proches d’un affrontement militaire, comme en 1987 et en 1996. Et les incidents entre les forces armées de ces deux pays

Thales obtient un contrat pour l’entretien des futurs patrouilleurs de la Marine royale canadienne

Le ministre canadien des Services publics et de l’Approvisionnement, Jim Carr, a annoncé, le 17 août, qu’un contrat pour l’entretien d’une partie de la flotte de la Marine royale canadienne venait d’être attribué à la co-entreprise formée par Thales Canada Inc et Thales Australia Ltd. « Grâce à l’annonce d’aujourd’hui, le Canada sera prêt à soutenir

L’agence de sécurité maritime malaisienne choisit le drone Fulmar de Thales

L’Agence malaisienne de sécurité maritime (MMEA) a notifié au groupe français Thales un contrat portant sur la livraison de drones Fulmar, destinés à équiper ses six futurs patrouilleurs de nouvelle génération (NGPC) en cours de construction chez les chantiers navals Destini Shipbuilding and Engineering Sdn. Bhd. « La conception spécifique de ce drone à voilure fixe,

Le Koweït confirme l’achat de 24 hélicoptères Caracal et veut 120 blindés Sherpa Light

La venue à Paris du Premier ministre du Koweït, Cheikh Jaber Al Moubarak Al Ahmad Al Sabah, aura été prolifique pour l’économie français étant donné, que selon les services de Matignon, plusieurs contrat et « arrangements techniques » ont été signés pour un montant total de 2,5 milliards d’euros. Ainsi, s’agissant plus particulièrement des contrats d’armement, le

Action de l’État en mer : « On est plus dans la mise en place de rustines que dans le changement de roue », selon l’amiral Rogel

La Marine nationale consacre un quart de l’activité opérationnelle de ses moyens à la sauvegarde maritime et à l’action de l’État en mer, c’est à dire aux missions de lutte contre les trafics, de surveillance des pêches, d’assistance et de secours en mer ou encore de prévention de la pollution et de déminage. Cette action

Les réductions temporaires de capacité placent la Marine nationale « au bord d’une rupture franche »

Mener de front les missions, les restructurations et le renouvellement des matériels dans un contexte où il est demandé de faire des économies n’est pas une mince affaire. « Pendant les travaux, l’activité ne faiblit pas, mais sans les travaux, elle serait clairement menacée, à court terme! » a résumé l’amiral Bernard Rogel, en évoquant la Marine