Pakistan / Archives

La Chine a l’intention de disposer d’une base militaire dans le nord de l’Afghanistan

En novembre 2016, le site d’information Wion avait publié des photographies qui, prises dans la région de Pamir Khord [ou Petit Pamir], montraient des véhicules militaires chinois, dont des Dongfeng EQ 2020 (ou Mengshi) et blindé de type MRAP (Mine Resistant Ambush Protected) Norinco VP11. Quelques semaines plus tard, l’Institut américain Asie centrale-Caucase, de l’Université

Le Nigeria confirme son intention d’acquérir trois avions de combat sino-pakistanais JF-17 Thunder

Cela fait maintenant plusieurs années que le Pakistan espère doper ses exportations d’équipements militaires avec l’avion de combat FC-1/JF-17 « Thunder », un appareil développé conjointement au début des années 2000 par le Pakistan Aeronautical Complex (PAC) et la Chengdu Aircraft Corporation (CAC). Et jusqu’à présent, la moisson de contrats n’est pas à la hauteur des attentes

La logistique des troupes américaines en Afghanistan sera-t-elle perturbée après la suspension de l’aide destinée au Pakistan?

L’Afghanistan étant un pays enclavé, le ravitaillement par voie terrestre des forces américains qui y sont déployées (tout comme celles de l’Otan, dans le cadre de la mission Resolute support) dépend exclusivement du bon vouloir du Pakistan. Certes, il est théoriquement possible d’emprunter d’autres voies, comme celle appelée « Réseau de Distribution Nord » (Northern Distribution Network),

Lutte contre le terrorisme : Les États-Unis suspendent leur assistance sécuritaire au Pakistan

Le président Donald Trump, n’aura pas tardé à mettre sa menace à exécution. Le 4 janvier, Washington a en effet annoncé le gel de l’assistance sécuritaire dont bénéficiait jusqu’à présent le Pakistan au nom de la « guerre contre le terrorisme ». « Les États-Unis ont bêtement donné 33 milliards de dollars d’aide au Pakistan ces 15 dernières

Terrorisme : Le président Trump menace de couper les aides au Pakistan

Parce qu’il avait besoin de profondeur stratégique face à l’Inde, le Pakistan soutint le mouvement taleb afghan, alors au pouvoir à Kaboul. Puis vinrent les attentats du 11 septembre 2001, qui changèrent la donne. Partenaire de premier plan des États-Unis dans la « guerre contre le terrorisme », le Pakistan bénéficia d’une aide massive de la part

L’Otan veut parler avec Moscou de l’aide russe présumée au mouvement taleb afghan

Camp militaire implanté dans la région de Kandahar envahi par des insurgés (au moins 43 tués), attentat suicide contre un bus transportant des recrues à Kaboul (15 tués), attaques multiples dans les provinces de Farah, de Ghazni, et de Paktia (où le chef de la police locale a laissé la vie), trois districts nouveaux districts

Les opérations militaires américaines en Afghanistan n’auront plus de limite dans le temps

Le dernier rapport relatif à la situation en Afghanistan remis par Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, au Conseil de sécurité n’incite guère à l’optimisme, alors que cela fera 16 ans, le 6 octobre, qu’une intervention militaire fut lancée pour chasser les Taliban de Kaboul et priver al-Qaïda de ses bases afghanes. Ainsi,

Le chef d’état-major de l’armée de terre indienne met en garde contre un conflit avec la Chine

Peu de monde connaît le plateau montagneux du Doklam. Et pourtant, il pourrait bien être la cause d’un conflit entre la Chine et l’Inde etant donné que ces deux pays, avec le Bouthan, en revendiquent la souveraineté. Pour New Delhi, le plateau du Doklam est stratégique dans la mesure où il est situé qu’à seulement

Afghanistan : La Chine prend la défense du Pakistan après les propos de M. Trump

Pour s’assurer d’une profondeur stratégique face à l’Inde, le Pakistan a soutenu le mouvement taleb afghan dans les années 1990. Et leur puissante service de renseignement, l’Inter Service Intelligence (ISI) entretient des liens avec le réseau Haqqani, une composante des taliban installée dans les régions tribales pakistanaises. Mieux encore : les milliards de dollars versés

Le président Trump décide d’envoyer des renforts en Afghanistan et met la pression sur le Pakistan

En mars dernier, le mouvement taleb afghan prétendit qu’il contrôlait quatre des 18 districts de la province méridionale de Kandahar et qu’il disputait le contrôle de ceux d’Arghastan, de Khakrez, de Maruf, de Maiwand et de Shah Wali Kot. Depuis, le taliban ont apparemment progressé puisque dans une vidéo diffusée le 16 août via leur