Pakistan / Archives

L’Otan veut parler avec Moscou de l’aide russe présumée au mouvement taleb afghan

Camp militaire implanté dans la région de Kandahar envahi par des insurgés (au moins 43 tués), attentat suicide contre un bus transportant des recrues à Kaboul (15 tués), attaques multiples dans les provinces de Farah, de Ghazni, et de Paktia (où le chef de la police locale a laissé la vie), trois districts nouveaux districts

Les opérations militaires américaines en Afghanistan n’auront plus de limite dans le temps

Le dernier rapport relatif à la situation en Afghanistan remis par Antonio Guterres, le secrétaire général des Nations unies, au Conseil de sécurité n’incite guère à l’optimisme, alors que cela fera 16 ans, le 6 octobre, qu’une intervention militaire fut lancée pour chasser les Taliban de Kaboul et priver al-Qaïda de ses bases afghanes. Ainsi,

Le chef d’état-major de l’armée de terre indienne met en garde contre un conflit avec la Chine

Peu de monde connaît le plateau montagneux du Doklam. Et pourtant, il pourrait bien être la cause d’un conflit entre la Chine et l’Inde etant donné que ces deux pays, avec le Bouthan, en revendiquent la souveraineté. Pour New Delhi, le plateau du Doklam est stratégique dans la mesure où il est situé qu’à seulement

Afghanistan : La Chine prend la défense du Pakistan après les propos de M. Trump

Pour s’assurer d’une profondeur stratégique face à l’Inde, le Pakistan a soutenu le mouvement taleb afghan dans les années 1990. Et leur puissante service de renseignement, l’Inter Service Intelligence (ISI) entretient des liens avec le réseau Haqqani, une composante des taliban installée dans les régions tribales pakistanaises. Mieux encore : les milliards de dollars versés

Le président Trump décide d’envoyer des renforts en Afghanistan et met la pression sur le Pakistan

En mars dernier, le mouvement taleb afghan prétendit qu’il contrôlait quatre des 18 districts de la province méridionale de Kandahar et qu’il disputait le contrôle de ceux d’Arghastan, de Khakrez, de Maruf, de Maiwand et de Shah Wali Kot. Depuis, le taliban ont apparemment progressé puisque dans une vidéo diffusée le 16 août via leur

L’Ukraine serait sur le point de vendre 100 chars « Oplot » au Pakistan

À la fin des années1990, le Pakistan commanda, auprès de l’Ukraine, 320 chars T-84UD [une variante du T-80 russe, ndlr] pour 600 millions de dollars. Aussi, il n’est guère surprenant d’apprendre que l’armée pakistanaise s’intéresserait de très près au T-84 (ou BM) « Oplot », conçu par Kharkiv Morozov Machine Building Design Bureau (KMDB) et commercialisé par

Un drone iranien aurait été abattu par l’aviation pakistanaise

Selon le quotidien Dawn, un drone iranien, dont le type n’a pas été précisé, aurait été abattu par un avion JF-17 Thunder de la Force aérienne pakistanaise (PAF) alors qu’il survolait de district de Pangjur, situé dans la province du Balouchistan, frontalière avec l’Iran. Cette information a été donnée au journal par des sources militaires

Le Pakistan a testé un missile de croisière à capacité nucléaire depuis un sous-marin

En juin 2012, et quelques jours après l’essai d’un missile balistique indien Agni V, à capacité nucléaire, le Pakistan annonça la création d’un « commandement de la Force navale stratégique », ce qui laissait entendre qu’il avait l’intention de développer une composante sous-marine de sa force de frappe. De quoi rendre sceptique les observateurs étant donné que

La Russie, la Chine et le Pakistan se disent inquiets face à l’émergence de la branche afghane de l’EI

Cela fera bientôt deux ans que l’État islamique (EI) a installé une « franchise » en Afghanistan, sous le nom de « Province de Khorasan », en partie grâce au recrutement de combattants en rupture de ban avec les mouvement taliban afghan et pakistanais. Actuellement, et malgré les opérations menées par les troupes afghanes, appuyées par les forces spéciales

Un nouveau chef d’état-major pour les forces armées pakistanaises

La nomination d’un nouveau chef d’état-major au Pakistan n’est jamais anodine étant donné que ce pays, doté de l’arme nucléaire est instable à cause d’une prolifération de groupes terroristes, que l’armée y est généralement mieux considérée que le pouvoir politique, jugé corrompu et inefficace par l’opinion publique, et qu’il peut être engagé dans un conflit