paiement / Archives

Le ministère des Armées a reçu le prix des « délais de paiement 2017 »

Il n’y a pas encore si longtemps, les petites ou moyennes entreprises ayant adressé une facture au ministère de la Défense (devenu « des Armées ») devaient attendre 60 à 70 jours avant d’être payée. Ce qui leur causait évidemment des problèmes de trésorerie, avec toutes les conséquences que cela supposait (difficulté pour payer ses fournisseurs et

Soldes : La crise de Louvois est « sous contrôle », assure le Secrétaire général pour l’administration

Quand il a été lancé sous l’égide de la Direction générale de l’armement (DGA) en décembre 2014, le programme Source Solde devait remplacer le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) à partir de 2017. Seulement, il faudra encore patienter pour que soit définitivement déconnecté ce programme informatique responsable de trop nombreux dysfonctionnements

La Direction générale de l’armement ne peut plus payer ses factures depuis le 12 octobre

L’an passé, à la mi-octobre, la Direction générale de l’armement (DGA), à qui il revient de gérer le programme 146, c’est à dire l’équipement des forces, n’avait plus que 217 millions de crédits de paiement et risquait donc, selon les mots de son responsable, Laurent Collet-Billon, une « rupture de trésorerie ». La raison de cette situation

La mise en service du logiciel de paie Source Solde repousée, au mieux, à la fin 2017

Responsable d’innombrables dysfonctionnements dans le paiement des soldes (salaires) des militaires, essentiellement de l’armée de Terre, le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (LOUVOIS) doit être abandonné quand un remplaçant, plus fiable, sera au point. Pour cela, la Direction générale de l’armement (DGA) a été chargée de piloter le développement du logiciel Source

Une entreprise lilloise mise en difficulté à cause de factures non payées par le ministère de la Défense

Quand on décroche un marché important, l’on peut se dire que l’avenir est assuré pendant un petit moment (cela dépend du montant du contrat). Et quand l’on traite avec une administration, c’est encore mieux : le risque d’un défaut de paiement – ce qui est toujours à craindre, surtout quand la trésorerie est à flux

Le système Louvois est encore responsable de plus de 50% d’erreurs dans le paiement des soldes

Pendant l’été, le Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois) a encore fait des siennes. Et pas qu’un peu! En effet, selon le chef d’état-major des armées (CEMA), l’amiral Edouard Guillaud, qui évoqué le sujet lors d’une audition devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées, le taux d’erreurs concernant

Louvois : Les retards dans le paiement des soldes concernent encore des milliers de militaires

Va-t-on voir enfin le bout du tunnel avec les ratés du Logiciel unique à vocation interarmées de la solde (Louvois)? Depuis son raccordement aux systèmes de gestion de ressources humaines (SIRH) du Service de Santé des Armées (SSA), de la Marine nationale et de l’armée de Terre, l’on ne compte plus les dysfonctionnements dans le

Selon le Secrétaire général pour l’administration, le naufrage de Louvois est dû à une faute « collective »

Le secrétaire général pour l’administration, Jean-Paul Bodin, a dû certainement passer des moments autrement plus agréables que celui passé à s’expliquer sur les ratés du Logiciel à Vocation Unique Interarmées de la Solde (LOUVOIS) devant les députés de la commission de la Défense nationale et des Forces armées, le 10 avril dernier. Le raccordement de

Un chef d’entreprise dénonce les retards de paiement du ministère de la Défense

Les dysfonctionnement dans le paiement des soldes des militaires constatés après le passage au système Louvois (Logiciel unique à vocation interamées de la solde) ont donné lieu à des mouvements de protestation sur les réseaux sociaux, en particulier Facebook. Ce moyen a aussi été retenu par Lionel Bieder, dirigeant-fondateur d’Augias Environnement, une société spécialisée dans

M. Le Drian assure que 9 millions d’euros ont été remboursés aux militaires victimes de problèmes de soldes

Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait promis que les militaires ayant subi des problèmes de soldes causés par les dysfonctionnements liés au raccordement des systèmes de gestion de ressources humaines au Logiciel Unique à Vocation Interarmées de la Solde (LOUVOIS) allaient recevoir leur dû avant les fêtes de fin d’année. A cette