Opérations / Archives

Sahel : Les effectifs de l’opération Barkhane vont augmenter; Deux militaires français gravement blessés au Mali

Lors de la conférence de presse qu’il a donnée ce 11 mars, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a indiqué que, dans le nord du Mali, deux militaires français avaient été gravement blessés par l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule blindé, le 10 mars. « Cela prouve s’il en était besoin la

Les mesures antiterroristes vont coûter 940 millions d’euros

Sous l’oeil vigilant de la Commission européenne, la France doit réaliser, cette année, 21 milliards d’euros d’économies afin d’espérer voir ses déficits passer sous la barre fatidique des 3% de son PIB. Seulement, les attentats des 7 et 9 janvier ont conduit le gouvernement à prendre des mesures antiterroristes supplémentaires, comme, par exemple, l’opération Sentinelle,

Boko Haram : Un détachement de liaison français envoyé à Diffa, au Niger

Adossée à l’opération Barkhane, une cellule de coordination et de liaison (CCL) a été mise en place depuis quelques semaines afin notamment de favoriser l’échange de renseignements et d’informations entre les forces des pays de la commission du lac Tchad engagées dans la lutte contre le groupe jihadiste nigérian Boko Haram. En outre, et cela

La France va envoyer une vingtaine de conseillers militaires auprès d’une division de l’armée irakienne

Lors d’une audition devant la commission sénatoriale des Affaires étrangères et des Forces armées, le 17 décembre 2014, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait évoqué l’envoi de 120 conseillers militaires français auprès des forces irakiennes et kurdes, lesquelles sont en première ligne face aux jihadistes de l’État islamique (EI ou Daesh). Et,

Le Parlement a voté pour la poursuite de l’opération Chammal en Irak

Conformément à l’article 35 de la Constitution, il était demandé aux députés et aux sénateurs de se prononcer sur la poursuite de l’opération Chammal, en Irak, étant donné que cette dernière a été lancée le 19 septembre 2014, c’est à dire il y a plus de 4 mois. Le débat a eu lieu quelques jours

M. Le Drian appelle la communauté internationale à empêcher la « résurgence d’un sanctuaire terroriste » en Libye

Pour le réveillon de la Saint Sylvestre 2014, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, s’est rendu auprès des forces françaises présentes à N’Djamena, où est implanté le quartier général de l’opération Barkhane, qui, lancée le 1er août dernier, vise à mettre en échec les groupes jihadistes dans l’ensemble de la bande sahélo-saharienne, en

Barkhane/Niger : La piste d’aviation de la base de Madama est ouverte

Étant donné que les groupes jihadistes présents dans la bande sahélo-saharienne (BSS) vont et viennent entre le nord du Mali et le sud de la Libye en passant par le nord du Niger, l’État-major français a décidé d’implanter un « détachement temporaire au Nord Niger » (DTNN) à Madama. L’idée est de surveiller les points de passage

La Croix de la Valeur Militaire pour plusieurs Centres médicaux des armées

En 2013, environ 2.000 personnels (médecins, paramédicaux et périmédicaux) du Service de santé des armées (SSA) ont été projetés sur un théâtre d’opérations extérieurs, dont bien évidemment celui du Nord-Mali, dans le cadre de Serval. Ils ont ainsi effectué plus de 70.000 consultations (dont 60.000 de rôle 1), 2.000 interventions chirurgicales et plus de 900

M. Le Drian rend hommage aux soldats qui « veillent sur la tranquilité de la Nation sans que nous nous en rendions toujours compte »

Certes, comparaison n’est pas raison. Mais les images d’assassinats collectifs diffusés par les jihadistes de l’État islamique peuvent faire penser à celles montrant les Einsatzgruppen, ces unités de police militarisées nazies, en train de tuer massivement et systématiquement les Juifs dans les territoires conquis par les armées allemandes. Pour le ministre de la Défense, Jean-Yves

Le recadrage de Jean-Yves Le Drian sur le surcoût des opérations extérieures

Comme l’on pouvait s’y attendre, la provision de 450 millions d’euros initialement prévue dans le budget de la Défense pour financer les surcoûts des opérations extérieures sera largement insuffisante pour 2014. Et pour cause, il manquera 605 millions d’euros. Cela étant, il y avait quelque chose d’indécent dans certains commentaires faits le 11 novembre, journée