Opérations / Archives

L’opération Chammal devrait coûter 360 millions d’euros en 2016

Cette année, les surcoûts liées aux interventions extérieures (OPEX) menées par les forces françaises devraient atteindre, à nouveau, 1,2 milliard d’euros. Et, selon le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, l’opération Chammal, conduite en Irak et en Syrie contre l’État islamique (EI ou Daesh), s’élevera à environ 360 millions d’euros. « L’opération au Levant coûtera

La forte tension sur les effectifs du Service de santé des Armées compromet sa capacité à tenir dans la durée

Le Service des essences des Armées (SEA) a dû être soulagé quand il a été décidé de réduire les effectifs militaires français engagés au Mali, en mars 2013. Alors que son format avait été réduit entre 2008 et 2012 pour « adapter ses ressources humaines au « besoin opérationnel », il n’aurait en effet pas été en mesure

Le coût du déploiement d’un militaire sur un théâtre extérieur a grimpé de 121% en 10 ans

Afghanistan, Libye, Mali, Irak… Depuis 10 ans, les opérations extérieures (OPEX) menées par les forces françaises sont à la fois plus exigeantes et intenses – et donc plus coûteuses – que par le passé. Et cela se voit dans l’évolution de la composition des surcoûts liés à ces interventions. Du moins, c’est ce que souligne

Le mémorial dédié aux militaires morts en opérations extérieures va enfin voir le jour

Il y a maintenant exactement cinq ans, et suite à un rapport remis par le général d’armée Bernard Thorette au ministre de la Défense, il avait été décidé de construire un monument à la mémoire des militaires ayant perdu la vie au cours des différentes opérations extérieures menées par la France depuis 1962. Depuis, ce

Centrafrique : La force Sangaris a quitté la ville-carrefour de Sibut

Située au nord de Bangui, la capitale centrafricaine, la ville de Sibut est stratégique dans la mesure où elle permet de contrôler les axes entre le nord et l’est de la Centrafrique. Elle a d’ailleurs été le carrefour de toutes les rébellions qui ont déstabilisé le pays. Il y a encore peu, c’est à dire

Les forces françaises ont « neutralisé » une dizaine de jihadistes dans le nord du Mali

Après l’opération Vignemale, menée en novembre et au cours de laquelle une vingtaine de caches d’armes ont été découvertes, la force Barkhane ne relâche pas la pression sur les groupes jihadistes qui sévissent dans la bande sahélo-saharienne, et en particulier au Mali. Ainsi, dans la nuit du 19 au 20 décembre, les forces françaises ont

Sentinelle oblige, le dispositif de préparation opérationnelle de l’armée de Terre va évoluer

L’opération intérieure (OPINT) Sentinelle, lancée en janvier avec 10.000 hommes suite aux attentats de Paris, a lourdement affecté la préparation opérationnelle des unités de l’armée de Terre. Ainsi, 70% des rotations dans les centres d’entraînement spécialisés, comme le CENTAC (centre d’entraînement au combat) et le CENZUB (centre d’entraînement aux actions en zone urbaine) ont été

Un Casque bleu tué en Centrafrique; Renforcement attendu de la MINUSCA

La situation en Centrafrique s’annonce extrêmement tendue pour les semaines qui viennent, avec l’organisation d’un référendum et d’élections en décembre et la visite à Bangui du Pape François, les 29 et 30 novembre prochains. Car si le niveau des violences a diminué, des groupes armés restent actifs et cherchent à raviver les tensions communautaires afin

Pas de contradiction entre les opérations militaires françaises contre l’EI et le traitement judiciaire des jihadistes

Étant donné que les activités liées au terrorisme relèvent du droit pénal, la question de la légalité des frappes aériennes françaises en Syrie et en Irak a été posée dans la mesure où elles sont susceptibles de tuer des jihadistes partis de France pour rejoindre l’État islamique (EI ou Daesh) ou le Front al-Nosra. En

Mort accidentelle d’un soldat du 21e RIMa au Mali

Un jeune militaire français du 21e Régiment d’Infanterie de Marine (RIMa) de Fréjus a accidentellemet perdu la vie le 27 août, à Gao (Mali), où il était déployé avec la 3e compagnie de son unité depuis mai, au sein du groupement terrestre désert Ouest – MISTRAL (GTD-O MISTRAL). Le marsouin de 1ere classe Baptiste Truffaux