opérations / Archives

La solidarité interministérielle pour le financement des opérations extérieures a perdu une bataille à l’Assemblée

L’annonce, la semaine passée, dans le cadre du projet de loi de finances rectificative du budget 2018, de l’annulation de 404,2 millions d’euros de crédits dans le budget des Armées pour financer les opérations extérieures [OPEX] et les missions intérieures [MISSINT] au-delà des 650 millions initialement prévus, a visiblement suscité un malaise dans les rangs

Le général Lavigne propose un nouveau « Plan de vol » pour l’armée de l’Air

Comme la Marine nationale, l’armée de l’Air aura aussi son nouveau « plan stratégique » afin de prendre en compte les évolutions prévues par la Loi de programmation militaire 2019-25, promulguée le 13 juillet dernier. L’annonce en a été faite par son chef d’état-major [CEMAA], le général Philippe Lavigne, lors d’une audition à l’Assemblée nationale dans le

Le budget « Équipements des forces » amputé de 319 millions d’euros pour financer les opérations extérieures

À quoi sert-il de débattre longuement et de voter des Lois de programmation militaire [LPM] si les modalités qu’elles prévoient ne sont pas respectées? L’article 4 de celle actuellement en vigueur dit : « La dotation annuelle au titre des opérations extérieures est fixée à 450 millions d’euros. En gestion, les surcoûts nets, hors titre 5

Le Niger a lancé des opérations contre l’implantation de groupes jihadistes dans la région de Tillabéri

Depuis maintenant plusieurs mois, la situation du nord et de l’est du Burkina Faso est marquée par une recrudescence des attaques jihadistes, au point que la force française Barkhane a été contrainte d’intervenir, via des frappes aériennes. Le Niger, qui n’a pas été épargné par les attaques terroristes au cours de ces dernières années, doit lui

Budget 2018 : les Armées devront trouver de quoi financer les OPEX et obtenir le dégel de 357 millions d’euros

Le budget du ministère des Armées, qui s’élève à 34,2 milliards d’euros en 2018, prévoit une enveloppe de 650 millions pour financer le surcoût des opérations extérieures [OPEX] et une autre de 100 millions pour les missions intérieures [MISSINT]. Seulement, selon les estimations données cet été par le chef d’état-major des Armées [CEMA], le général

Les hélicoptères CH-47D Chinook britanniques ont déjà assuré 51 missions au profit de la force Barkhane

Le déploiement de trois hélicoptères lourd de transport CH-47D de la Royal Air Force [RAF] au Mali, dans le cadre de l’opération Barkhane, démontre, s’il en était encore besoin, l’utilité de ce type d’appareil qui fait actuellement défaut aux forces françaises. Ainsi, depuis le 20 juillet, ces trois CH-47D Chinook britanniques, intégrés au Groupement Tactique

Sahel : Selon Mme Parly, la force Barkhane a « neutralisé plus de 130 terroristes » depuis le début de l’année

En ces temps de remaniement ministériel, l’on ignore encore si Florence Parly sera encore ministre des Armées quand elle reviendra du Tchad, où elle doit rencontrer le président tchadien, Idriss Deby Itno ainsi que le général Frédéric Blachon, qui a pris le commandement de la force Barkhane en août dernier, pour faire le point sur

Baptême du feu pour les F-35B de l’US Marine Corps

Plus de trois après avoir atteint sa capacité opérationnelle initiale, le F-35B, la version à décollage court et à atterrissage vertical [STOVL pour short take off vertical landing] de l’avion développé par Lockheed-Martin, a effectué sa première mission de combat, ce 27 septembre, en Afghanistan. « Pendant cette mission, les F-35B ont mené une frappe aérienne

Des témoignages et des documents inédits sur 40 ans d’opérations extérieures menées par l’armée de Terre

Le point de situation du 22 décembre 2016 publié par l’État-major des armées (EMA) donna le bilan d’une opération menée par le Groupement tactique Désert (GTD « Ardent », armé à l’époque par le 152e Régiment d’Infanterie) dans le secteur de Boughessa-Tin Zaouaten, dans l’Adrar des Ifoghas (Nord-Mali). Ainsi, il fut fait état de la « saisie d’armes

Le Conseil de sécurité peine à se mettre d’accord sur la façon d’améliorer l’efficacité des Casques bleus

En mars, soit quelques semaines après la publication du rapport « Cruz », qui plaidait en faveur d’une posture « plus offensive » pour les Casques bleus, le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a lancé une nouvelle initiative, appelée « Action pour le maintien de la paix », dans le but d’améliorer l’efficacité des opérations conduites sous la bannière