opération / Archives

Burkina Faso : Les forces armées ont arrêté une trentaine de suspects lors d’une opération anti-terroriste

Fondé par le prêcheur radical Malam Dicko, le groupe jihadiste Ansarul Islam a commencé à faire parler de lui lors de l’attaque, en décembre 2016, d’un détachement du Groupement des forces armées anti-terroristes (GFAT) burkinabè à Nassoumbou, une localité située dans le nord-ouest du Burkina Faso. Douze soldats y avaient laissé la vie. Depuis, Ansarul

Pressée par Paris d’accélérer le rythme, la Force conjointe du G-5 Sahel a lancé sa seconde opération

Le président Macron l’a dit et répété : il veut des « victoires », dès le premier semestre 2018, contre les les groupes jihadistes actifs dans la bande sahélo-saharienne. Pour cela, Paris compte sur la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S), dont les 5.000 soldats seront fournis par le Mali, le Niger, le Burkina Faso, le Tchad

L’opération Sentinelle est toujours autant plebiscitée par les Français

Il y a trois ans, après les attaques terroristes contre la rédaction de Charlie Hebdo et du magasin Hyper Cacher de la porte de Vincennes, le gouvernement décida de lancer l’opération intérieure Sentinelle en mobilisant 10.000 soldats pour protéger 830 points sensibles sur le territoire national. Cette opération ne manqua de susciter quelques critiques :

Barkhane : En 2017, le Service de santé des Armées a eu une activité intense au Sahel

Dans son dernier « point de situation », l’État-major des armées (EMA) n’a pas donné le résultat global des opérations conduites en 2017 par la force Barkhane contre les groupes terroristes présents dans la zone sahélo-saharienne (nombre de jihadistes « neutralisés », sorties aériennes, etc). En revanche, il a donné un bilan des actions civilo-militaires effectuées au profit des

Les Forces armées en Guyane ont détruit 114 puits illégaux d’orpaillage en deux mois

En Guyane, la lutte contre l’orpaillage illégal, qui cause des dégâts considérables à l’environnement, ne souffre pas le moindre relâchement. Ainsi, malgré les efforts des militaires pour endiguer ce fléau, les agents du parc amazonien de Guyane (PAG) ont recencé, en août dernier, par moins de 177 chantiers clandestins actifs, soit 78% de plus par

La force Barkhane n’a commis aucune faute lors de la mort d’un guetteur s’étant révélé être un mineur

En décembre 2016, des médias maliens affirmèrent qu’un enfant de 10 ans, envoyé chercher des ânes par ses parents, avait été tué par un hélicoptère de la force française Barkhane lors d’une opération à Tigabaten, dans le nord du Mali. Devant la pression médiatique (et la mise en avant de cet incident par l’hebdomadaire Jeune

La force française Barkhane va revoir sa façon d’opérer pour être encore plus efficace

Dans un entretien donné à Jeune Afrique, Mme le ministre des Armées, Florence Parly, a indiqué qu’il n’y a, pour l’instant, pas de projet pour réduire les effectifs actuellement engagés dans l’opération Barkhane, dans la bande sahélo-saharienne (BSS). « En revanche, a-t-elle continué, nous travaillons sur notre façon d’opérer et sur nos méthodes, pour être plus

Pour sa première opération, la force du G5 Sahel a manqué de moyens de transmission

Lancée fin octobre avec le soutien de la force française Barkhane, l’opération Haw Bi, la première menée par la Force conjointe du G5 Sahel (FC-G5S) avec des unités maliennes, nigériennes et burkinabè, dans la zone dite des « trois frontières » a marqué une étape, selon le compte-rendu hebdomadaire de l’État-major des armées (EMA). « Le premier objectif

Les opérations aériennes françaises devraient continuer au Levant, même après la fin du « califat » de l’EI

Entre les missions ponctuelles de police du ciel menées au profit des États baltes, les opérations Barkhane (Sahel) et Chammal (Levant), les vols de reconnaissance régulièrement effectués en Libye et la protection de l’espace aérien français (sans oublier les missions quotidiennes de service public), l’armée de l’Air est très sollicitée, au point que cela provoque

La coalition anti-jihadiste pourrait s’interposer entre les combattants kurdes et les forces irakiennes

Malgré un cessez-le-feu négocié sous l’égide de la coalition anti-jihadiste dirigée par les États-Unis, la tension reste vive entre la région autonome du Kurdistan irakien et Bagdad. Grâce à cette trêve, le 30 octobre au soir, un accord sur le retrait des combattants kurdes (Peshmergas) d’une zone disputée, située près de la Turquie et de