opération / Archives

L’ONU demande aux forces irakiennes et à la coalition de faire preuve de « retenue » à Mossoul

Étant donné qu’au moins 600.000 civils n’ont pas fuir la vieille ville de Mossoul, où se concentrent actuellement les combats pour en chasser l’État islamique, il fallait s’attendre à voir les jihadistes s’en servir comme boucliers humains. Et cela rend compliqué les opérations en cours. Reconquérir Mossoul est une chose. Gagner la « paix », c’est à

Un homme a été abattu après avoir tenté de voler l’arme d’un militaire à l’aéroport d’Orly (MàJ)

Vers 8H30, ce 18 mars, à l’aéroport d’Orly-Sud, un homme a agressé une patrouille de l’opération Sentinelle composée de trois militaires de l’armée de l’Air afin de s’emparer de l’arme de l’un d’entre eux. Dans un premier temps, le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre Henry-Brandet, a déclaré que l’agresseur s’était « réfugié dans un commerce

Selon M. Le Drian, il n’est pour l’instant pas possible de chasser l’EI de son bastion syrien de Raqqa

Même si elle a pris du retard, l’opération visant à chasser l’État islamique (EI ou Daesh) de Mossoul est en bonne voie. La partie orientale de la ville a été libérée par les forces irakiennes et ces dernières ont repris le contrôle de l’aéroport, quelques jours après avoir lancé une offensive en direction des quartiers

Une opération du GIGN compromise à cause de fuites sur les réseaux sociaux

Dans la nuit du 7 au 8 février, un jeune homme de 23 ans a été kidnappé dans la Nièvre par 3 individus. Ces derniers, armés se sont ensuite rendus au domicile de la mère de leur victime, à Chaulgnes, pour lui demander de l’argent. Une fois les ravisseurs partis avec son fils « maintenu sous

Les forces spéciales américaines ont mené une opération contre al-Qaïda au Yémen

  Pendant que les troupes gouvernementales yéménites, appuyées par une coalition dirigée par l’Arabie Saoudite, affrontent les rebelles Houthis et les partisans de l’ancien président Ali Abdallah Saleh, les jihadistes d’al-Qaïda dans la péninsule arabique (AQPA) et, dans une moindre mesure, ceux de l’État islamique, tentent d’accroître leur influence et de prendre le contrôle de

Pas de soldat français poursuivi après une enquête sur des accusations de viols en Centrafrique

En avril 2015, le quotidien britannique The Guardian révélait l’existence d’une note confidentielle des Nations unies dans laquelle il était fait état d’accusations d’abus sexuels contre 14 soldats français envoyés en Centrafrique dans le cadre de l’opération Sangaris. Le ministère français de la Défense, informé de cette affaire après avoir reçu un rapport Bureau Intégré

Fin de l’opération américaine « Odyssey Lightning » menée contre l’EI à Syrte

Le chef du gouvernement libyen d’union nationale (GAN), Fayez al-Sarraj, a annoncé officiellement la libération de Syrte, où les combats pour en chasser les jihadistes de l’État islamique ont duré plus de 6 mois. Aussi, l’opération Odyssey Lightning, lancée le 1er août dernier par les États-Unis à la demande de Tripoli, a pris logiquement fin.

Libye : L’opération américaine contre l’EI à Syrte dure plus longtemps que prévu

Le 1er août, à la demande du gouvernement libyen d’union nationale (GNA), les ֤États-Unis lançaient l’opération Odyssey Lightning afin d’appuyer l’offensive des forces gouvernementales visant à chasser les jihadistes de l’État islamique (EI) de Syrte. C’est ainsi que, depuis, les avions AV-8 Harrier II et les hélicoptères AH1W SuperCobra du 22nd Marine Expeditionary Unit, embarqués

L’opération pour reprendre Mossoul à Daesh pourrait être lancée « assez rapidement »

Il y a quelques mois, la coalition anti-État islamique (EI ou Daesh), dirigée par les États-Unis, comptait reconquérir la ville irakienne de Mossoul et chasser les jihadistes de Raqqa, en Syrie. Le second objectif apparaît, du moins pour le moment, hors de portée étant donné que les seules forces terrestres sur lesquelles il est possible

Le Pentagone juge inacceptables les combats entre les forces turques et les milices kurdes syriennes

Le 28 août, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a réaffirmé les objectifs de l’opération « Bouclier de l’Euphrate », lancée la semaine passée dans le secteur de Jarablus, dans le nord de la Syrie. « Nous avons la même détermination à combattre le Parti de l’Union démocratique (PYD) en Syrie que l’EI », a-t-il lancé, lors d’un discours