opération Hamilton / Archives

Opération Hamilton : Deux frégates françaises auraient été gênées par des navires russes au moment de lancer leurs missiles

Invité par la chaîne CNEWS, ce 4 mai, le général François Lecointre, chef d’état-major des armées (CEMA), n’a pas échappé à une question sur les éventuels « dysfonctionnements » qui auraient empêché deux frégates multimissions (FREMM) Aquitaine et Auvergne de lancer leurs missiles de croisière navals (MdCN) lors de l’opération Hamilton. Pour rappel, menée dans la nuit

Opération Hamilton : L’envoi du destroyer américain USS Donald Cook au large de la Syrie a-t-il été un leurre?

Le 13 avril dernier, soit quelques heures avant le lancement de l’opération Hamilton, menée par les forces françaises, américaines et britanniques contre le programme chimique syrien, l’US Navy disposait, en Méditerranée orientale, de deux destroyers lance-missiles, à savoir les USS Donald Cook et USS Winston Churchill. Il était difficile d’ignorer la présence de ces deux

Les frappes contre le programme chimique syrien auraient eu quelques « couacs »

Dans la nuit du 13 au 14 avril, les forces françaises, américaines et britanniques ont frappé des sites du programme chimique syrien près de Damas et dans la province de Homs. Les résultats de ce raid, en dépit des affirmations russes sur l’efficacité de la défense aérienne syrienne, sont sans appel, les images prises par

Frappes en Syrie : La France a assuré la direction tactique des opérations aériennes

Lors de la conférence de presse qu’il a donnée, avec la ministre des Armées, Florence Parly, pour donner le bilan des frappes contre le programme chimique syrien [opération Hamilton], le chef d’état-major des armées, le général François Lecointre, a souligné le défi qu’il a fallu relever pour coordonner un raid à la fois inter-alliés (France,