nucléaire / Archives

La Corée du Nord pourrait annuler le sommet avec les États-Unis si elle doit renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire

En diplomatie, chaque phrase doit être pesée, mesurée et prononcée avec prudence. Et encore, cela ne réduit pas le risque de se faire mal comprendre… Le 27 avril, lors du sommet « historique » intercoréen de Panmunjom, le nord-coréen Kim Jong-Un et le sud-coréen Moon Jae-in ont pris l’engagement d’oeuvrer à la « dénucléarisation totale » de la péninsule

Comment le Mossad a-t-il pu subtiliser plus de 10.000 documents relatifs au programme nucléaire iranien?

Le 30 avril, le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, a présenté une masse de documents censés démontrer que les dirigeants iraniens avaient menti quand qu’ils affirmaient que l’Iran ne cherchait pas à mettre au point une arme nucléaire. Au total, 55.000 pages de documents et 55.000 fichiers stockés sur 183 CD-ROM ont ainsi été dérobés

Le Premier ministre israélien donne les preuves de l’existence d’un programme nucléaire iranien clandestin

« Nous pensons que les armes nucléaires appartiennent au passé et à la génération d’avant… Nous ne voyons aucun besoin pour ce type d’armes », avait assuré Mahmoud Ahmadinejad, l’ex-président iranien, en septembre 2009. Une position réaffirmée par son successeur, Hassan Rohani, trois ans plus tard. « L’Iran n’a jamais cherché et ne cherchera jamais à fabriquer l’arme

La Corée du Nord suspend ses essais nucléaires

Fin 2017, les analystes et les observateurs craignaient une guerre entre la Corée du Nord et les États-Unis. Effet de sanctions internationales toujours plus sévères? Attitude moins conciliante de la Chine? Discours musclés du président Trump? Toujours est-il que ce risque d’affrontement, considéré il y a eu peu comme quasiment inéluctable, s’éloigne. Encore que, il

Pour convaincre Berlin d’acheter le F-35, Washington va souligner la participation allemande aux plans nucléaires de l’Otan

Chef d’état-major de la Luftwaffe [force aérienne allemande, ndlr], le général Karl Müllner n’a pas caché, en novembre, sa nette préférence pour le F-35A de Lockheed-Martin, en vue de remplacer les Panavia Tornado, appelés à être retirés du service d’ici quelques années. « Pour remplacer leurs Tornado, les forces allemandes ont besoin d’un avion de cinquième

Vers la détente entre la Corée du Nord et les États-Unis?

Lors de ces deux dernières années, la Corée du Nord a enchaîné les tirs de missiles balistiques (dont trois avaient une capacité intercontinentale) et réalisé trois essais nucléaires (deux 2016, un en septembre 2017). Et cela, sur fond d’échanges d’amabilités entre le président américain, Donald Trump, et le chef du régime nord-coréen, Kim Jong-Un, des

La nouvelle classe de destroyers « Zumwalt » pourrait emporter des missiles de croisière nucléaires

Expliquant que la Russie « évalue à tort que la menace d’une escalade nucléaire ou d’un premier usage effectif des armes nucléaires servirait à ‘désamorcer’ un conflit à des conditions qui seraient favorables » (selon sa doctrine « escalade-désescalade), la nouvelle posture nucléaire des États-Unis (NPR), partiellement dévoilée le 2 février a conclu que les capacités américaines actuelles

Thales va concevoir le système sonar des futurs sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de 3e génération

Le groupe français Thales a indiqué, ce 7 février, que la Direction générale de l’armement (DGA) venait de lui notifier un contrat de 42 mois pour mener à bien des études ainsi que des développements technologiques dans le cadre de la préparation du système sonar devant équiper les futurs sous-marins nucléaires lanceurs d’engins de troisième

« A priori », la menace des missiles nord-coréens ne concerne pas directement l’Europe

« L’Europe comme les Etats-Unis sont certainement à la portée de ces tirs », avait commenté Florence Parly, la ministre des Armées, peu après l’essai d’un missile balistique intercontinental nord-coréen de type Hwasong-15, en novembre. « Comment ne pas être inquiète dans le monde dans lequel nous vivons », avait-elle continué. Et d’ajouter : « Les menaces se sont exprimées

Dissuasion : Le renouvellement des sous-marins nucléaires lanceurs d’engins se fera « sous contrainte de coût »

En octobre 2016, le coup d’envoi de la construction du premier des quatre sous-marins nucléaires lanceurs d’engins (SNLE) de la classe Dreadnought fut donné au chantier naval de Barrow-in-Furness, sous l’égide de BAE Systems. Ces navires, destinés à remplacer ceux de la classe Vanguard, seront les sous-marins les « plus grands et les plus avancés » de