nucléaire / Archives

Les jihadistes de l’État islamique ont mis la main sur du « matériel nucléaire » en Irak

Le gouvernement irakien a confirmé, dans un courrier adressé au début du mois à Ban Ki-moon, le secrétaire général des Nations unies, que les jihadistes de l’État islamique ont pris le contrôle du site d’Al Muthanna, qui a servi, sous le régime de Saddam Hussein, à fabriquer des armes chimiques. Depuis les années 1990, il

Deux experts du CEA sont très sceptiques sur la détection des antineutrinos émis par les sous-marins nucléaires

La force d’un sous-marin nucléaire lanceur d’engins (SNLE) est sa très grande discrétion, notamment acoustique. Mais, dans un récent article du Point, il est avancé que la position de ces navires pourrait être à l’avenir trahie à cause de l’émission par leur chaufferie nucléaire de particules élémentaires appelées neutrinos/antineutrinos. Il est en effet actuellement possible

Faire des économies sur la simulation nucléaire? Une fausse bonne idée pour le DGA et le chef d’état-major des armées

Dans l’hypothèse où il manquerait quelques milliards dans la Loi de programmation militaire 2014-2019, ce qui n’est pas une vue de l’esprit étant donné que le risque d’un défaut des recettes exceptionnelles est loin d’être exclu (comme celles liées à la vente de fréquence 700 Méga Hertz) et que l’Etat a besoin de faire des

Le niveau en mathématiques et en physique des recrues de la Force océanique stratégique « décroît »

L’amiral Charles-Eoduard de Coriolis, le commandant des forces sous-marines et de la force océanique stratégique (ALFOST), a le sens de la formule. Invité, avec l’amiral Bernard Rogel, le chef d’état-major de la Marine nationale (CEMM), à s’exprimer devant la commission de la Défense et des Forces armées dans le cadre de ses débats sur la

La France s’engage à ne pas utiliser l’arme nucléaire contre 5 pays d’Asie centrale

Comme les 4 autres Etats reconnus par le Traité de non-prolifération (TNP) comme étant dotés de l’arme nucléaire (Etats-Unis, Russie, Royaume-Uni et Chine), la France a signé, le 6 mai, à New York, un protocole au traité de Semipalatinsk établissant une zone exempte d’armes nucléaires (ZEAN) en Asie centrale. Ce protocole l’engage ainsi ne pas

Qui fournit les turbines des sous-marins nucléaires de la Marine nationale?

Le groupe français Alstom, spécialiste des infrastructures d’énergie et équipements de transport, en particulier ferroviaires, est convoité par l’américain General Electric et l’allemand Siemens. Cette vente éventuelle pourrait-elle avoir des conséquences sur la dissuasion nucléaire française? Si l’on en croit Eric Dénécé, le directeur du Centre français de recherche sur le renseignement (CF2R), la réponse

La Corée du Nord aurait testé un moteur de missile balistique intercontinenal

Ce que redoutaient les services de renseignement sud-coréens n’a pas eu lieu : la Corée du Nord n’a pas procédé à son 4e essai nuclaire pensant la visite du président américain, Barack Obama, à Séoul, la semaine passée. Pourtant, une activité intense avait été détectée sur le site de Punggye-ri, où ont été effectué les

Séoul redoute un essai nucléaire nord-coréen imminent

La Corée du Nord a vivement critiqué, le 21 avril, la prochaine tournée asiatique de Barack Obama, la qualifiant de « geste réactionnaire et dangereux » pouvant « provoquer une escalade des tensions et apporter les nuages sombres de la course à l’armement nucléaire » dans la péninsule coréenne, où le président américain est attendu dans 4 jours. Est-ce

Les Etats-Unis vont réduire le format de leurs forces stratégiques

Entré en vigueur en 2011, l’accord dit « New START » (Strategic Arms Reduction Treaty) conclu un an plus tôt entre les Etats-Unis et la Russie prévoit, d’ici 2018, une réduction de 30% du nombre d’armes nucléaires stratégiques et de limiter à 700 celui de vecteurs déployés pour les mettre en oeuvre. Alors que les relations avec

La Chine disposera bientôt d’une capacité de dissuasion en mer crédible

Pendant longtemps, les marins américains se tapaient sur les cuisses en affirmant qu’ils pouvaient écouter les sous-marins chinois sortir de leur base depuis l’Australie. Selon une évaluations publiée en 2011 par l’US Navy indiquait que même les nouveaux submersibles de l’armée populaire de libération (APL) pouvaient être « détectés dans la première zone de convergence », c’est