nucléaire / Archives

Général Lecointre : La doctrine nucléaire française « fondée sur la stricte suffisance et la légitime défense est mise au défi »

Comme il l’avait indiqué lors d’une audition parlementaire, cet été, le chef d’état-major des armées [CEMA], le général François Lecointre, a livré sa « vision stratégique pour une singularité positive » dans un document rendu public le 21 septembre. En préambule, le CEMA a défendu la « singularité militaire », fondée sur « l’obligation » faite aux armées d’user de la

L’Allemagne envisagerait d’accélérer le remplacement de ses chasseurs-bombardiers Tornado

Depuis avril, le ministère allemand de la Défense a toutes les informations nécessaires pour choisir le type d’appareil qui remplacera les chasseurs-bombardiers Panavia Tornado de la Luftwaffe, lesquels, et c’est un détail important, sont en mesure d’emporter des bombes nucléaires tactiques B-61 mises à la disposition de l’Otan par les États-Unis. Quatre avions sont en

Pour le Japon, la Corée du Nord représente toujours une « menace grave et imminente »

Contrairement à l’an passé, cela fait maintenant plusieurs mois que la Corée du Nord n’a plus procédé au moindre tir de missile balistique. En outre, le chef du régime nord-coréen, Kim Jong-un, s’est engagé à oeuvrer à la dénucléarisation de la péninsule coréenne après avoir rencontré successivement, Moon Jae-in, le président sud-coréen, et Donald Trump,

Et si l’Allemagne ne pouvait plus compter que sur le seul « parapluie nucléaire » français?

Ancien professeur à l’Université de la Bundeswehr, politologue et spécialiste des relations internationales, Christian Hacke ne passe pas pour un excentrique. Pourtant, l’on ne peut qu’être surpris par la teneur de la tribune qu’il a publiée dans l’hebdomadaire Welt am Sonntag, le 29 juillet dernier. Estimant que l’Otan est fragilisée par les fréquentes rodomontades du

Selon un rapport de l’ONU, la Corée du Nord poursuit ses activités nucléaires tout en contournant les sanctions

Ces dernières semaines, la presse d’outre-Atlantique a relayé des estimations du renseignement américain, qui, grâce à l’imagerie satellitaire, remettent en cause la volonté de la Corée du Nord à oeuvrer effectivement à la dénucléarisation de la péninsule coréenne. Ce qu’un rapport d’un panel d’experts des Nations unies, transmis au Conseil de sécurité, vient de confirmer.

Échec du tir d’un missile intercontinental américain Minuteman III à cause d’une « anomalie »

Comme il le fait assez régulièrement, et afin de vérifier la fiabilité de ce type d’engin, l’Air Force Global Strike Command [AFGS] a procédé, le 31 juillet, à un tir de missile balistique intercontinental [ICBM] Minuteman III non armé depuis la base de Vandenberg, en Californie. Normalement, le missile aurait dû atteindre les environs de

La Corée du Nord soupçonnée de continuer à assembler des missiles intercontinentaux

Le 30 juillet, le ministre japonais de la Défense, Itsunori Onodera, a annoncé que Tokyo allait investir au minimum 3,6 milliards d’euros pour renforcer sa défense antimissile. Il est notamment question de l’acquisition de deux systèmes AEGIS Ashore et d’autant de radars LRDR (Long Range Discrimination Radar), développés par Lockheed-Martin. « Notre capacité de défense antimissile

Le président Trump lance une sévère mise en garde à l’Iran

Partisan de la ligne dure face à l’Iran, le président Trump a décidé le retrait des États-Unis de l’accord sur le programme nucléaire de Téhéran, signé à Vienne en juillet 2015 après de longues et âpres négociations. Depuis, Washington met la pression sur les entreprises autres qu’américaines pour les dissuader de s’intéresser au marché iranien,

Terrorisme : Quelles sont les menaces aériennes qui pèsent sur les centrales nucléaires?

Après les attentats du 11 septembre 2001, l’hypothèse de voir un avion commercial détourné par des terroristes s’écraser sur un site aussi sensible qu’une centrale nucléaire ne pouvait plus être écartée. Pour contrer cette menace, l’on pense évidemment aux moyens engagés par l’armée de l’Air au titre de la posture permanente de sûreté aérienne, qui

Les Français veulent-ils vraiment abandonner la dissuasion nucléaire?

Selon un sondage réalisé par l’IFOP à la demande du « Mouvement de la Paix » et publié, ce 5 juillet, par le quotidien La Croix, 67% des personnes interrogées (et elles ont été 1001 à l’avoir été, choisie dans un « échantillon représentatif ») se disent favorables à ce que la France s’engage dans la ratification du traité