La marine américaine opte pour le Naval Strike Missile norvégien pour ses frégates légères polyvalentes