Nord-Mali / Archives

Mali : Les forces françaises trouvent encore des quantités importantes d’armes et de munitions

Lors de l’opération Serval, lancée dans le nord du Mali, en janvier 2013, afin d’en chasser les groupes jihadistes (Ansar Dine, AQMI, Mujao) qui s’étaient établis, les forces françaises ont saisi une quantité phénoménale d’armes et de munitions. Selon les bilans communiqués par l’État-major des armées (EMA), il serait question de 200 tonnes. Et c’est

En un an, les forces françaises ont « neutralisé » 200 jihadistes dans la bande sahélo-saharienne

Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a indiqué que les forces françaises ont neutralisé au moins 200 jihadistes en un an dans la bande sahélo-saharienne (BSS). « Depuis le 1er août, nous avons pu neutraliser une soixantaine de jihadistes, essentiellement dans le nord du Niger et du

Un nouveau chef pour la mission des Nations unies au Mali

Depuis son lancement, en 2013, la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) était dirigée par le néerlandais Albert Koenders. Mais ce dernier va prochainement quitter ses fonctions et être remplacé par Mongi Hamdi, le ministre tunisien des Affaires étrangères. L’annonce a été faite le 12 décembre par Ban Ki-moon,

Mali : Au moins 20 jihadistes ont été « neutralisés » par les forces françaises

Les combats engagés dans le massif de Tigharghar (Nord-Mali) contre un groupe jihadistes par la force française Barkhane n’étaient pas toujours pas terminés ce 30 octobre, en milieu de journée. « La situation est maîtrisée par l’armée française. Nous sommes toujours au contact de cet adversaire. Les combats se sont poursuivis dans la nuit, mais nous

Sergent-chef Thomas Dupuy, mort pour la France

Engagé dans une opération visant le camp d’un groupe jihadiste dans le massif de Tigharghar, dans le nord du Mali, le sergent-chef Thomas Dupuy, du Commando Parachutiste de l’Air n°10, a mortellement été touché au cours des combats. Né en 1982 à Toulouse, Thomas Dupuy a 23 ans quand il s’engage en qualité d’élève sous-officier

La Mission des Nations unies au Mali fait une mise au point

Dans un entretien donné à RFI et pour expliquer le renforcement des effectifs militaires français à Tessalit, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a affirmé que la recrudescence d’actes terroristes dans le nord du Mali était « en partie liée au retard pris par la Minusma [ndlr, Mission des Nations unies au Mali] pour

M. Le Drian : « Un jour ou l’autre se posera la question du sud-libyen »

À nouveau, lors d’un entretien accordé à RFI, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a évoqué la situation dans le sud de la Libye, devenu une base arrière de différents groupes jihadistes actifs dans la bande sahélo-saharienne. C’est en effet à partir de ce territoire que les mouvements terroristes régionaux se ravitaillent en

Vers un renforcement des effectifs de l’opération Barkhane?

La destruction d’un convoi du groupe jihadiste Ansar Dine (et non d’AQMI, comme l’a indiqué dans un premier temps l’Élysée) dans le nord du Niger, la semaine passée, prouve, s’il en était besoin, la pertinence de l’opération français Barkhane, lancée le 1er août dans la bande sahélo-saharienne (BSS). D’après le compte-rendu de ce raid publié

Mali : Au moins 9 casques bleus nigériens tués lors d’une embuscade

En septembre, 10 soldats tchadiens de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) ont été tués par des mines artisanales posées par des jihadistes dans la région d’Aguelhoc (Nord-Mali). Et cela a suscité la colère de N’Djamena, qui a laissé entendre un possible désengagement de ses 800 militaires, estimant

Les forces françaises ont arrêté d’autres partisans du jihadiste Belmokhtar au Mali

La semaine passée, des responsables des Nations unies ont exprimé leurs préoccupations au sujet de la résugence des groupes jihadistes dans le nord du Mali, après la mort, le mois dernier, de 10 casques bleus tchadiens de la MINUSMA. Quelques jours plus tôt, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian, avait donné quelques explications