Naval Group / Archives

Le porte-avions Charles de Gaulle a été remis à flot

Après quinze mois passés en cale sèche pour son second arrêt technique majeur (ATM), le porte-avions Charles de Gaulle a quitté le bassin Vauban, à Toulon, le 16 mai. Le premier détail qui saute aux yeux est sa coque, qui, repeinte, est comme neuve. Mais au-delà de ce côté anecdotique, le navire amiral de la

Thales a lancé la production du SEA FIRE, un radar numérique destiné à équiper les Frégates de taille intermédiaire

Le groupe Thales a annoncé, la semaine passée, avoir lancé la production du premier radar numérique SEA FIRE destiné à équiper les cinq futures Frégates de taille intermédiaire (FTI) de la Marine nationale. Bénéficiant de l’expertise de Thales en matière de Big Data et de cybersécurité, le SEA FIRE est le fruit de trois années

Le 5e sous-marin nucléaire d’attaque de type Barracuda bientôt commandé

Outre le lancement de la modernisation des hélicoptères d’attaque Tigre, la ministre des Armées, Florence Parly, a annoncé la commande prochaine du cinquième sous-marin nucléaire d’attaqe (SNA) de type Barracuda, lors d’un comité ministériel d’investissement, le 4 mai. Cette décision était attendue dans la mesure où elle avait été confirmée en juillet 2017 par l’amiral

Malentendu entre Paris et Athènes sur la location de deux frégates multimissions à la marine grecque?

La France a-t-elle accepté de louer deux frégates multimissions (FREMM) à la Grèce à partir de l’été prochain et pour une durée de cinq ans, dans l’attente de l’achat de deux frégates de type intermédiaire (FTI ou Belh@ra)? En tout cas, c’est ce qu’a affirmé, le 20 avril, le quotidien grec Kathimerini, qui y a

Le patrouilleur « L’Adroit » bientôt sous pavillon argentin?

Dans le cadre d’une convention signée en 2010, la Marine nationale utilise le patrouilleur hauturier « L’Adroit », développé sur fonds propres par Naval Group. L’objectif était alors de mener des expérimentations afin de préparer le programme BATSIMAR (Bâtiments de surveillance et d’intervention maritime) tout en donnant à ce nouveau type de navire un certificat « sea proven »

Naval Group voudrait lancer les premières études sur le futur porte-avions vers la fin de l’année

« Nous serons au rendez-vous de toutes les attentes, de toutes les exigences, mais il ne faut pas sur ce sujet mener des batailles d’arrière-garde, de couloirs ou de coursives, en voulant toujours pousser davantage et encore davantage pour que l’État dépense, pour combler les besoins de l’un ou de l’autre », avait lancé le président Macron,

Grâce à Naval Group, la construction d’un premier sous-marin Scorpène au Brésil a franchi une étape cruciale

Contre vents et marées, le programme PROSUB, qui vise à doter la marine brésilienne de 5 nouveaux sous-marins (dont un à propulsion nucléaire) construits localement, vient de passer une étape essentielle, le 20 février, avec l’assemblage des différentes sections du Riachuelo, le premier submersible de la classe Scorpène, du constructeur naval français Naval Group (ex-DCNS)

L’Italie veut commander deux sous-marins U-212A supplémentaires

En 2016, le chantier naval de Fincantieri de Muggiano livrait à la marine italienne [Marina Militare] le « Romeo Romei« , c’est à dire le quatrième (et dernier?) sous-marin de type U212A, conçu par l’allemand ThyssenKrupp Marine Systems [TKMS] et construit sous licence en Italie. Ce programme de sous-marins avait été lancé dans les années 1990. Il

Les négociations sur la vente de 4 patrouilleurs de type « L’Adroit » à l’Argentine ont été relancées

La visite à Paris, la semaine passée, du président argentin, Mauricio Macri, n’aura pas seulement permis de confirmer la vente de 5 Super Étendard Modernisés (SEM) de seconde main à l’Aviación Naval Argentina : elle a aussi été l’occasion de relancer les négociations portant sur l’acquision de 4 patrouilleurs hauturiers de type « L’Adroit » auprès de

Les futurs pétroliers-ravitailleurs de la Marine nationale seront de conception italienne

Selon la réglementation en vigueur, les trois Bâtiments de commandement et de ravitaillement (BCR) de la Marine nationale, dont la conception remonte aux années 1980, ne devraient pas naviguer étant donné qu’ils n’ont qu’une simple coque. Aussi, le lancement du programme FLOTLOG (Flotte Logistique) est devenu d’autant plus urgent qu’il a souffert, par le passé,