mobilité / Archives

Les forces spéciales américaines s’intéressent à un scooter électrique « tactique »

Le scooter électrique est sans doute promis à un bel avenir. Ainsi, le constructeur français Peugeot entend s’imposer dans ce marché, jusqu’à présent dominé par les industriels asiatiques, en proposant quatre nouveaux modèles dans les prochains mois. Dont le Peugeot 2.0 (équivalent à un 50 cm3), l’EU-Live (un quadricycle biplace), l’E-Metropolis (équivalent à un 500

Général Guibert : Pour être plus efficace, la force Barkhane doit gagner en mobilité

Ce n’est un mystère pour personne (enfin presque…) que les opérations menées par la force Barkhane dans la bande sahélo-saharienne (BSS) s’inscrivent dans le long terme et non dans le temps médiatique (voire politique), lequel exige des résultats rapides. En outre, des éléments autres que militaires sont à prendre en considération. C’est par exemple le

Les officiers de la gendarmerie auront une obligation de « mobilité » dans une autre administration, voire dans le privé

En 2011, le général Jean-Yves Saffray avait expliqué le rôle de l’École des officiers de la Gendarmerie nationale [EOGN] dont il était à l’époque le directeur. « L’EOGN est avant tout une école militaire dont la vocation est de former des chefs militaires droits et loyaux, pouvant témoigner des qualités professionnelles et humaines que l’on est

La Commission européenne présente un plan pour améliorer la mobilité militaire au sein de l’Union

Certains responsables politiques se plaisent à évoquer une hypothétique « armée européenne ». Mais jusqu’à présent, aucun n’avait songé à prendre cette mesure de simple bon sens qui consiste à faciliter les déplacements des militaires des pays membres dans l’espace de l’Union européenne (UE). Mieux vaut tard que jamais, c’est désormais chose faite. En effet, ce 28

En liaison avec l’Otan, l’Union européenne veut faciliter les mouvements de troupes entre les États membres

L’anecdote a récemment été rapportée par le site spécialisé Defense One : lors de manoeuvres récentes, un escadron du 2nd Cavalry Regiment de l’US Army, parti de Roumanie, s’était retrouvé bloqué à la frontière bulgare pour une raison administrative. « Nous nous sommes assis dans nos Strykers pendant une heure et demie au soleil, attendant que