missiles / Archives

Mer de Chine : Le Vietnam demande à Pékin de retirer ses missiles d’îlots contestés

La semaine passée, l’on apprenait que Pékin venait d’installer des missiles anti-navires YJ-12 et des systèmes de défense aérienne HQ-9 sur trois îlots de l’archipel des Spratleys, situé en mer de Chine méridionale. Ainsi, malgré un jugement rendu par la Cour pénale d’arbitrage de La Laye, selon lequel les prétentions chinoises dans cette partie du

Israël/Iran : Un ministre israélien parle de « liquider » Bachar el-Assad

Le 12 mai prochain, l’on saura si le président Trump décide de faire des confettis avec l’accord sur le programme nucléaire iranien, conclu le 14 juillet 2015 à Vienne entre le groupe dit 5+1 (les membres permanent du Conseil de sécurité et l’Allemagne) et l’Iran. Pour le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, ce serait une

Yémen : Des commandos américains aideraient Riyad à repérer les missiles des rebelles Houthis

Fin avril, les rebelles Houthis, qui contrôlent le nord du Yémen, ont annoncé avoir tiré une nouvelle salve de 8 missiles balistiques sur des cibles « économiques vitales » situées dans la province saoudienne de Djizane. Selon Riyad, quatre de ces engins auraient été interceptés par des batteries de défense aérienne Patriot et un homme a été

Des bases militaires syriennes visées par des missiles

Ce 30 avril, citant une source militaire, l’agence de presse officielle SANA a indiqué que des « positions » des forces gouvernementales syriennes, situées dans les provinces de Hama et d’Alep, avaient été visées par des « missiles ennemis » au cours de la nuit. Cependant, aucun détail n’a été donné sur l’origine de ces attaques. D’après l’Observatoire syrien

La Corée du Nord suspend ses essais nucléaires

Fin 2017, les analystes et les observateurs craignaient une guerre entre la Corée du Nord et les États-Unis. Effet de sanctions internationales toujours plus sévères? Attitude moins conciliante de la Chine? Discours musclés du président Trump? Toujours est-il que ce risque d’affrontement, considéré il y a eu peu comme quasiment inéluctable, s’éloigne. Encore que, il

Opération Hamilton : L’envoi du destroyer américain USS Donald Cook au large de la Syrie a-t-il été un leurre?

Le 13 avril dernier, soit quelques heures avant le lancement de l’opération Hamilton, menée par les forces françaises, américaines et britanniques contre le programme chimique syrien, l’US Navy disposait, en Méditerranée orientale, de deux destroyers lance-missiles, à savoir les USS Donald Cook et USS Winston Churchill. Il était difficile d’ignorer la présence de ces deux

Syrie : Selon le Pentagone, toutes les cibles visées ont été atteintes

Alors que Moscou a affirmé que 71 missiles sur les 103 tirés dans la nuit du 13 au 14 avril par les forces américaines, françaises et britanniques ont été interceptés par la défense anti-aérienne syrienne, le Pentagone a assuré que toutes les cibles visées ont été touchées. « Nous ne cherchons pas à intervenir dans le

Après des tirs de missiles depuis le Yémen, l’Arabie Saoudite menace (encore) l’Iran d’une riposte

En novembre 2017, alors qu’un missile balistique Borkan 2H (dérivé d’un engin iranien) tiré depuis le Yémen par les rebelles Houthis venait de tomber dans une « zone inhabitée » de l’aéroport de Riyad, l’Arabie Saoudite évoqué une « agression militaire flagrante » commise par le régime de Téhéran. Et d’affirmer qu’elle se réservait le droit de « de répondre

Yémen : Les rebelles Houthis ont tiré une salve de 7 missiles en direction de l’Arabie Saoudite

Le 26 mars 2015, l’Arabie Saoudite prenait la tête d’une coalition arabe pour intervenir au Yémen, afin d’y soutenir les forces loyales au président Abdrabbo Mansour Hadi, alors aux prises avec les rebelles Houthis, soutenus par l’Iran et alliés aux partisans de l’ex-président Saleh. Trois ans plus tard, ce conflit a fait environ 10.000 tués

L’administration Trump autorise la vente de 6.600 missiles antichar TOW 2B à l’Arabie Saoudite

La Defense Security Cooperation Agency [DSCA], l’agence américaine chargée des exportations de matériels militaires, a recommandé au Congrès d’accepter la vente de 6.600 missiles antichar TOW 2B (Tubelaunched Optically-tracked Wire-guided) à l’Arabie Saoudite, pour un montant de 670 millions de dollars. La publication de cet avis a coïncidé avec la visite, à Washington, Mohammed ben