missiles / Archives

L’administration Trump autorise une vente d’armes de 1,3 milliard de dollars à Taïwan

La Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence chargée des exportations de matériels militaires américains, a recommandé au Congrès d’accepter plusieurs ventes d’armes destinées à Taïwan. Le total s’élève à 1,3 milliard de dollars. Dans le détail, ces ventes portent sur 56 AGM-154 Joint Standoff Weapon [JSOW, une bombe guidée planante], des kits de conversion de

Syrie : L’Iran dit avoir tiré des missiles contre des positions de l’EI à Deir Ez-Zor

Les Gardiens de la révolution iraniens (pasdarans) ont annoncé, le 18 juin, avoir tiré une salve de 6 missiles balistiques moyenne portée contre des « bases terroristes » situées dans la région de Deir Ez-Zor, une province syrienne contrôlée en grande partie par l’État islamique (EI ou Daesh). Sauf erreur, il s’agit d’une première. D’après leur communiqué

Son horizon étant dégagé, le missilier MBDA va recruter 1.100 personnes en 2017

Les années se suivent et se ressemblent pour MBDA : en 2016, le missilier européen a enregistré des prises de commandes ayant atteint 4,7 milliards d’euros et un chiffre d’affaires de 3 milliards d’euros. Au total, le carnet de commandes a bondi à 15,9 milliards d’euros au 31 décembre 2016. De quoi assurer « une excellente visibilité

Le casse-tête nord-coréen

Le président Obama avait prévenu son successeur, Donald Trump : le dossier nord-coréen sera le plus « épineux » à gérer au cours des quatre prochaines années. Et pour les responsables militaires américains, en particulier ceux en poste dans la région Asie-Pacifique, la probabilité d’un conflit dans la péninsule coréenne est la plus probable. Pour le moment,

Le tir de missiles nord-coréens était un « exercice » en vue de frapper les bases américaines au Japon

Dans la nuit du 5 au 6 mars, 3 missiles balistiques nord-coréens (sur 4 lancés) sont tombés dans la zone économique exclusive du Japon. Alors que Tokyo et Séoul ont demandé une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies pour évoquer cette nouvelle provocation de Pyongyang, le président américain, Donald Trump, a réaffirmé l’engagement

La Syrie accuse encore Israël d’avoir bombardé la base de Mazzé, près de Damas

Pour la seconde fois en un peu plus d’un mois, la base aérienne de Mazzé qui, située près de Damas, abrite les services de renseignement des forces aériennes syriennes, a été visée par des frappes d’origine indéterminée. Enfin pas pour tout le monde car pour l’agence officielle de presse Sana, Israël en serait responsable. Ainsi,

Importante hausse annoncée des dépenses militaires iraniennes

Entre 2006 et 2015, les dépenses militaires iraniennes ont baissé de 30%, sous l’effet des sanctions imposées à Téhéran par la communauté internationale en raison de son programme nucléaire. L’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (SIPRI) avait ainsi évalué, l’an passé, le budget militaire iranien à environ 10 milliards de dollars. Seulement,

Washington dément vouloir fournir des systèmes anti-aériens portatifs aux rebelles syriens

Jusqu’à présent, de crainte qu’ils puissent tomber entre de mauvaises mains, les États-Unis ont toujours refusé de livrer des systèmes anti-aériens portatifs (MANPADS), comme le FIM-92 Stinger, aux groupes rebelles syriens. Ceux qui ont pu être utilisés en Syrie étaient de conception chinoise (FN-6) ou russe (SA-7, SA-24) récupérés dans les stocks des forces gouvernementales.

Tokyo et Séoul ont signé un accord de partage de renseignements sur la Corée du Nord

Les relations entre le Tokyo et Séoul sont marquées par des contentieux historiques et territoriaux. Ainsi, la Corée du Sud n’a pas oublié l’annexion de la péninsule par le Japon impérial en 1910 et les exactions dont furent victimes les Coréens jusqu’à la fin de la Seconde Guerre Mondiale. À cela s’ajoute la question des

La coopération franco-britannique dans le domaine des missiles continue d’avancer

Brexit ou pas, la coopération entre le Royaume-Uni et la France dans le domaine militaire, et en particulier dans celui de l’armement, continue à aller de l’avant. C’est ce qu’ont tenu à souligner Jean-Yves Le Drian, le ministre français de la Défense, et son homlogue britannique, Michael Fallon, à l’occasion de la 6e conférence de