missiles / Archives

L’aviation israélienne aurait mené un raid contre un site syrien soupçonné d’abriter des armes chimiques

Ce 7 septembre, l’état-major syrien a accusé l’aviation israélienne d’avoir effectué plusieurs frappes contre un site militaire implanté au nord de la localité de Masyaf, entre Hama (centre) et Tartous, où la marine russe dispose d’une base navale. « Des avions de guerre israéliens ont tiré à 02H42 (23H42 GMT) des missiles depuis l’espace aérien libanais,

Quelles sont les options face à l’arme nucléaire nord-coréenne?

Dans le film « Le Crabe Tambour », de Pierre Schoendoerffer, le commandant (interprété par Jean Rochefort) estime que « le choix de l’homme n’est pas entre ce qu’il croit le bien et le mal, mais entre un bien et un autre bien ». Que dirait-il dans le cas de la Corée du Nord, pour lequel aucune option ne

Le missilier MBDA a signé un protocole d’accord avec l’industrie roumaine de l’armement

Décidée à porter, conformément aux engagements pris en 2014 par les membres de l’Otan, ses dépenses militaires à hauteur de 2% de son PIB pour moderniser ses forces armées, la Roumanie a souvent choisi d’acquérir des équipements d’origine américaine au cours de ces derniers mois. Outre l’achat de chasseurs-bombardiers F-16 de seconde main, il est

Le chef du Pentagone réaffirme le soutien américain à l’Ukraine sans annoncer de livraison d’armes

Alors que, pour la énième fois, Moscou a annoncé un nouvel accord de cessez-le-feu dans le sud-est de l’Ukraine (Donbass), où les forces gouvernementales sont aux prises avec des séparatistes pro-russes, le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a réaffirmé, ce 24 août, à Kiev, l’engagement de Washington à aider l’armée ukranienne. Dans un

Une usine ukrainienne soupçonnée d’avoir aidé la Corée du Nord dans le domaine des missiles

Le renforcement des sanctions voté par le Conseil de sécurité des Nations unies, l’attitude de Pékin et probablement les propos fermes tenus par le président Trump ont visiblement eu leur effet : le leader nord-coréen, Kim Jong-Un, a dit renoncer, du moins pour le moment, à son projet d’envoyer 4 missiles en direction des bases

Corée du Nord : Le président Trump assure que les « solutions militaires » sont en place

Beaucoup l’ont sans doute oublié mais la France est directement concernée par la situation de la péninsule coréenne : elle est en effet restée membre de la Commission militaire d’armistice (UNCMAC), chargée de surveiller le respect de l’accord d’armistice militaire coréen signé en juillet 1953 entre le Nord et le Sud. Lors de la séance

La Corée du Nord menace les installations militaires américaines de l’île de Guam

Après le renforcement des sanctions prises à l’égard de Pyongyang par un Conseil de sécurité des Nations unies unanime, l’on pouvait s’attendre à une accalmie sur le dossier nord-coréen. D’autant plus que la Chine avait rappelé à l’ordre la Corée du Nord, dont est la plus proche alliée, en l’appelant « à prendre une décision bonne

Le Conseil de sécurité durcit (encore) les sanctions imposées à la Corée du Nord

En mars 2016, après le lancement d’une fusée et un quatrième essai nucléaire, la Corée du Nord fut l’objet de nouvelles sanctions votées à l’unanimité par le Conseil de sécurité des Nations unies, après de longues discussions avec la Chine et la Russie. Ces sanctions, qui promettaient de toucher sévèrement le régime nord-coréen, imposaient un

L’administration Trump autorise une vente d’armes de 1,3 milliard de dollars à Taïwan

La Defense Security Cooperation Agency (DSCA), l’agence chargée des exportations de matériels militaires américains, a recommandé au Congrès d’accepter plusieurs ventes d’armes destinées à Taïwan. Le total s’élève à 1,3 milliard de dollars. Dans le détail, ces ventes portent sur 56 AGM-154 Joint Standoff Weapon [JSOW, une bombe guidée planante], des kits de conversion de

Syrie : L’Iran dit avoir tiré des missiles contre des positions de l’EI à Deir Ez-Zor

Les Gardiens de la révolution iraniens (pasdarans) ont annoncé, le 18 juin, avoir tiré une salve de 6 missiles balistiques moyenne portée contre des « bases terroristes » situées dans la région de Deir Ez-Zor, une province syrienne contrôlée en grande partie par l’État islamique (EI ou Daesh). Sauf erreur, il s’agit d’une première. D’après leur communiqué